Euro 2014 (F)

Les Guerrières éliminent le champion

De notre envoyé spécial à Budapest

Dans la première demi-finale de l’Euro 2014, l’Espagne a éliminé de la course au titre le Monténégro pourtant tenant du titre au terme d’une rencontre au niveau très bas, tout comme le nombre de buts.

DSC_0095

Les championnes d’Europe en titre ont fait une entame de match catastrophique puisqu’elles n’ont marqué que deux buts en un quart d’heure mais qui pouvaient remercier Sonja Barjaktarovic dans les cages qui a empêché son équipe de prendre un éclat dans un premier temps. Cependant, Silvia Navarro (50% à la fin du match), sur un nuage, a quasiment tout arrêté en première période face à des Monténégrines complètement décontenancées et vraisemblablement surprises par le niveau de jeu des « Guerreras » (25e : 5-12). Tant en défense qu’en attaque, le Monténégro montrait un visage bien décevant qui contrastait avec la détermination des Espagnoles. L’écart à la pause paraissait même peu et ne reflétait pas la domination des Ibères sur les Balkaniques (8-13).

Malgré le plein de confiance, l’Espagne s’est mise petit à petit à douter et n’a pas trouvé le chemin des filets durant près d’un quart d’heure ! En face, le Monténégro a pu compter sur les parades de Marina Rajcic mais son équipe a commis tellement d’erreurs que l’écart s’est maintenu (45e : 13-16). Les « Lionnes d’Or» n’ont tout simplement pas réussi à profiter des cadeaux espagnols alors que le money-time n’a débuté qu’avec un score de 16-18. Le champion d’Europe a eu sa chance jusqu’au bout mais n’a jamais pu vraiment la saisir, Elisabeth Pinedo a alors définitivement qualifié l’Espagne en finale. Le fait que la Roja n’a marqué que dix buts en deuxième période restera anecdotique, tant les Monténégrines se sont montrées incapables de concrétiser leurs occasions.

DSC_0102

Championnat d’Europe 2014 féminin, Tour final, 1ère demi-finale
MONTÉNÉGRO–ESPAGNE 18–19 (8-13)
Budapest
, Papp László Budapest Sportaréna, 3500 spectateurs. Arbitres : Brunovsky, Canda (slovaques)
MONTÉNÉGRO : Barjaktarovic (4/19, 21%), Rajcic (7/11, 64%) Radicevic 6 (1), Bulatovic 4 (1), Petrovic 2, Pavicevic 2, Jovanovic 2, A. Bulatovic 1, Mehmedovic 1, Klikovac, Malovic, Despotovic, Knezevic. Sélectionneur : Dragan Adzic
ESPAGNE : Navarro (18/36, 50%) Pinedo 5, Mangué 4, Chavez 3, Pena 3, Barbosa 2, Fernandez 1, Aguilar 1, Lopez, Martin, Gonzalez, Elorza, Egozkue. Sélectionneur : Jorge Duenas
Penaltys : 2/3, 0/0
Exclusions : 2 min, 4 min
Ballons perdus : 16, 18

CONFÉRENCE DE PRESSE

Selon Jorge Duenas, l’Espagne a réalisé une très bonne première période mais a eu des problèmes en attaque après la pause à cause d’une pression défensive plus importante des Monténégrines. Cependant, “nous sommes parvenus à maintenir notre écart grâce à notre défense et à notre gardienne”. Alexandrina Barbosa a souligné la concentration de toutes les joueuses durant la rencontre tandis que Nerea Pena a déclaré que “tout le monde a réalisé un beau match mais également un bon tournoi en général” puis a souhaité bonne chance au Monténégro pour la médaille de bronze.*

Dragan Adzic a estimé que l’Espagne a très bien joué durant tout tournoi et que sa victoire est méritée. Il est en revanche revenu sur le fait qu’ils ont effectué un trajet de cinq heures et demie en bus entre Zagreb et Budapest après le match couperet face à la Suède. Il espère que ses joueuses pourront récupérer et obtenir une médaille. Il a enfin remercié les supporters monténégrins qui ont fait le long déplacement. Biljana Pavicevic a félicité l’Espagne pour son excellent jeu et sa brillante gardienne. Jelena Despotovic a insisté sur la fatigue de l’équipe mais espère aussi une réaction dimanche.

2ÈME DEMI-FINALE
NORVÈGE–SUÈDE 29–25 (13-11)

MATCH POUR LA 5ÈME PLACE
HONGRIE–FRANCE 25–26 (13-16)

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Sasori - le 20 décembre 2014 à 19h49

    Espagne a été chanceux au deuxième tour, 2 défaites pour une victoire, elle est qualifié pour la demifinale alors que Danemark et la France sont éliminé….

    Les Espagnoles jouent dans le dernier carré depuis 4 ans environ, l'expérience qu'elles ont pu permet aux Espagnoles d'atteindre à la Finale.

    Elles peuvent être championne si elles se donnent tout, surtout la deuxième mi temps ou la Norvège a l'habitude de hausser le niveau.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).