Euro 2014 (F)

L’Espagne en demie

De notre envoyé spécial à Debrecen

La deuxième rencontre du jour dans le Főnix Csarnok avait pour enjeu le troisième billet pour les demi-finales. Après avoir dominé la rencontre du début à la fin, l’Espagne a logiquement remporté le match et donc, la qualification pour le dernier carré. Le Danemark n’a pas su convertir sa victoire acquise face à la Hongrie lundi.

Malgré plusieurs parades de gardiennes en début de match, le Danemark et l’Espagne ont marqué relativement beaucoup de buts dans une première période menée par la Roja. Les coéquipières de Nerea Pena ont certes perdu 8 ballons mais les 37% de Silvia Navarro ont permis aux Espagnoles de conserver un avantage à partir du quart d’heure de jeu. Les Danoises ont de nouveau opté pour la tactique des 7 joueuses contre 6 qui a payée face à la Hongrie lundi. En revanche, les Ibères ont bien plus gêné les Scandinaves qui n’ont marqué qu’un seul but à neuf mètres.

DSC_0028

Les problèmes des Danoises se sont se poursuivis après la pause : manque d’agressivité en défense, trop d’erreurs en attaque. La tactique du chasuble n’a pour autant pas été abandonnée malgré un but concédé du milieu du terrain dans un cage vide suite à un temps mort à la 40ème minute (45e : 23-16). Malgré sa victoire face à la Hongrie lundi dernier, le Danemark n’a jamais réussi à rentrer dans le match ce dont a parfaitement profité l’Espagne pour prendre même jusqu’à dix buts d’avance en fin de match (24e : 28-18). La Roja s’est finalement imposée 29-22 pour décrocher sa place dans le dernier carré budapestois ce week-end.

Tour principal, Groupe I, 3ème journée
ESPAGNE–DANEMARK 29–22 (15-12)
Debrecen, Főnix Csarnok, 3000 spectateurs. Arbitres : Zotin, Volodkov (turcs)
ESPAGNE : Navarro (12/33, 36%), Temprano Barbosa 6, Fernandez 5, Martin 4 (1), Pinedo 4, Pena 4 (1), Chavez 3, Lopez 2, Mangué 1, Nunez, Aguilar, Gonzalez, Elorza, Egozkue. Sélectionneur : Jorge Duenas
DANEMARK : Toft (6/24, 25%), Poulsen (2/12, 17%) L. Jörgensen 7, Burgaard 3, Kviesgaard 2, Hansen 2, Gravholt 2, Spellerberg 2, Thorsgaard 1, Fisker 1, Kristiansen 1 (1), Norgaard 1 (1), Möller, S. Jörgensen. Sélectionneur : Jan Pytlick
Penaltys : 4/5, 2/2
Exclusions : 2 min, 8 min
Ballons perdus : 17, 14

1ÈRE JOURNÉE
Pologne–Danemark 19–28 (9-9)
Espagne–Norvège 26-29 (16-16)
Hongrie–Roumanie 20–19 (10-8)

2ÈME JOURNÉE
Espagne–Roumanie 20-22 (14-9)
Pologne–Norvège 24–26 (15-11)
Hongrie–Danemark 20–23 (9-11)

AUTRES RÉSULTATS
Pologne–Roumanie 19–24 (9-11)
Hongrie–Norvège 29–25 (15-11)

1. Norvège* 5 4 0 1 134 119 +15 8
2. Espagne* 5 3 0 2 131 121 +10 6
3. Hongrie** 5 3 0 2 124 117 +7 6
4. Danemark 5 2 1 2 123 124 −1 5
5. Roumanie 5 2 1 2 113 115 −2 5
6. Pologne 5 0 0 5 107 136 −29 0

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Arthur Nuaes - le 18 décembre 2014 à 02h00

    Les danoises avaient montré un bon jeu depuis la Golden League. Et ce soir … c'est le drame, une équipe qui déjoue complètement. Quantité de fautes vite exploitées avec succès par les espagnoles.

    C'est fou comment un seul match peu foutre une compétition en l'air. dommage Eliane/

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).