Euro 2014 (F)

Présentation des sites

Le championnat d’Europe 2014 féminin débutera ce dimanche en Hongrie et en Croatie. À deux jours du coup d’envoi, nous vous proposons de parcourir les villes et salles hôtes de la compétition.

Budapest

Capitale de la Hongrie avec 1,7 millions d’habitants, Budapest est non seulement un haut lieu du patrimoine mondial mais aussi une véritable ville sportive. En effet, en plus de compter de nombreux clubs de haut niveau, Budapest accueille régulièrement des compétitions internationales (handball, sports d’eau, sports de combat,…). La capitale magyare sera un des sites du championnat d’Europe de basket féminin 2015, de l’Euro 2020 et des Mondiaux de natation en 2021. Parmi les monuments incontournables durant un séjour, on peut citer le Château, le Parlement, l’Avenue Andrássy et le Városliget. Un marché de noël sur la Place Vörösmarty se tiendra jusqu’au réveillon, c’est à dire aussi pendant le championnat d’Europe.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4b/Papp_L%C3%A1szl%C3%B3_Budapest_Sportar%C3%A9na.jpg/1024px-Papp_L%C3%A1szl%C3%B3_Budapest_Sportar%C3%A9na.jpg

Vue extérieure de la Sportaréna.

La Papp László Budapest Sportaréna est avec ses 12.500 places la plus grande arène du pays où sont organisés un grand nombre de concerts mais aussi d’évènements sportifs majeurs. Nommée en l’honneur du boxeur triple champion olympique László Papp, ce palais des sports a déjà été l’hôte d’un championnat d’Europe de handball féminin, il y a dix ans tout juste. C’est également ici que se tiendra jusqu’en 2016 le Final4 de la Ligue des champions féminine, remportée par Győr la saison dernière. Pour cet Euro, la Sportaréna accueillera les rencontres du dernier carré de la compétition.

Debrecen

Peuplée de plus de 200.000 habitants, Debrecen est la deuxième plus grande ville de Hongrie, située dans le sud-est du pays, près de la frontière roumaine, à 230 kilomètres de la capitale. Sa situation géographique en a surpris plus d’un au cours de l’Histoire puisqu’elle a été construite dans la Plaine hongroise, l’Alföld, éloignée de toute montagne ou cours d’eau. Malgré cela, la ville est devenue un centre universitaire et religieux qui lui vaut le surnom de “Rome calviniste”. Un de ces principaux monuments est d’ailleurs la Grand Temple protestant situé sur la place centrale, Kossuth tér, qui accueille aussi un marché de Noël en ce mois de décembre. La cuisine locale, la Grande Forêt (Nagyerdő) ainsi que le Parc National de Hortobágy à 40 kilomètres sont aussi à découvrir.

Un match dans le Főnix Csarnok. (Photo : Nemzeti Sport / Mirkó István)

Le Főnix Csarnok d’une capacité de 8500 places est le deuxième palais des sports du pays. Son usage est similaire à la Sportaréna de Budapest, concerts et évènements sportifs s’y tiennent régulièrement. La salle a aussi été un des sites du championnat d’Europe 2004 et organisera les matchs du groupe B (1er tour) et du groupe 1 (tour principal).

Győr

Győr, près de 130.000 habitants, sixième ville de Hongrie, est une des cités les plus dynamiques du pays. Située à une distance quasiment égale de deux capitales, Vienne et Budapest, Győr est une ville motrice du pays mais aussi un carrefour économique, culturel et sportif. En plus de son équipe de football (Győri ETO FC) et de basket-ball féminin (UNI-Győr), la fierté de la ville est bien-sûr le Győri Audi ETO KC, multiple champion de Hongrie et double champion d’Europe en titre. Győr se trouve à la confluence de deux rivières, la Rába et la Mosoni-Duna qui se jette ensuite dans le Danube. Son centre-ville abritant de nombreux édifices baroques récemment restaurés offre une promenade agréable avec l’Hôtel de ville, la Place Széchenyi, la Basilique et les bords des rivières situés à proximité.

L'Audi Aréna aux couleurs de la Hongrie. (Photo : MTI/Krizsán Csaba)

L’Audi Aréna aux couleurs de la Hongrie. (Photo : MTI/Krizsán Csaba)

L’Audi Aréna est le troisième plus grand palais des sports de Hongrie mais aussi un des plus modernes puisqu’il a été inauguré en novembre dernier. Il est le nouveau domicile des handballeuses de Győr et peut accueillir plus de 5500 spectateurs. Les rencontres du groupe A, celui de l’équipe de Hongrie, se joueront dans cette salle.

Zagreb

Avec près de 800.000 habitants, Zagreb est la capitale de la Croatie, carrefour entre Mer Adriatique et Balkans, entre Europe de l’Ouest, du Sud et de l’Est. Bordée par la Save et située au pied des Monts Medvenica, Zagreb possède une histoire riche et ancienne dont un grand nombre de vestiges sont toujours visibles de nos jours. La vieille ville desservie par un funiculaire qui regorge de monuments et de musées est un site à ne pas manquer lors d’un séjour. Toute la ville de Zagreb compte d’ailleurs un très grand nombre de musées et de galeries variées, le Musée Archéologique possède à lui seul plus de 400.000 objets.

11 000 personnes sont allés voir le match Zagreb-Kiel dans l'Arena Zagreb. (Photo : rk-zagreb.hr)

11 000 personnes sont allés voir le match Zagreb-Kiel dans l’Arena Zagreb. (Photo : rk-zagreb.hr)

L’Arena Zagreb fait resurgir de très bons souvenirs pour la France puisque c’est dans cette immense arène de 15.200 places que les Bleus ont battu la Croatie en finale du mondial 2009. Le concert d’inauguration de la salle qui s’est tenu en janvier 2009, juste avant la compétition, a rassemblé 22.500 personnes. Deux clubs de Zagreb évoluent ici : les handballeurs du RK PPD Zagreb et les hockeyeurs KHL Medveščak. Les rencontres du groupe 2 du tour principal se tiendront dans l’Arena.

Varaždin

Située près des frontières slovène et hongroise à 90 kilomètres au nord de Zagreb, Varaždin est une petite ville d’un peu moins de 40.000 habitants. Son centre-ville baroque remarquablement préservé est souvent à comparé à Vienne, les anciennes fortifications, le cimetière et les nombreux musées sont les autres sites touristiques de la ville. Une des particularités de Varaždin est la Garde civile, les “Purgari” vêtus d’un uniforme bleu devant l’Hôtel de ville, dont la tradition remonte au 18e siècle.

L’intérieur de la Varaždin Arena.

La ville possède une grande et belle arène moderne inaugurée en 2008, la Varaždin Arena, qui peut accueillir 5200 spectateurs. En plus de nombreux concerts, l’arène était un des sites du fameux mondial 2009. Cette année, ce sont les rencontres du groupe C qui y seront organisés.

Osijek

Osijek se trouve à 280 kilomètres à l’est de Zagreb, non loin de la frontière avec la Serbie. Avec 84.000 habitants, elle est la quatrième plus grande ville du pays. Le nom d’Osijek résonne fort dans l’Histoire contemporaine puisqu’elle a été le théâtre de violents affrontements entre 1991 et 1995 pendant la Guerre des Balkans. Les nombreux bâtiments touchés ont été rénovés depuis et de nos jours, les stigmates de cette guerre ne sont quasiment plus visibles. Les principaux monuments de la ville sont la place principale, la promenade sur les bords de la Drave, le pont piétonnier suspendu, le Parc Municipal du Roi Petar Kresimir IV et le Parc du Roi Tomislav. De plus, un des rares zoos de Croatie se trouve à Osijek, au bord de la Drave.

Vue extérieure de la Gradski VRT.

La Gradski VRT est un grand complexe disposant de la plus grande salle d’athétisme du pays et de deux autres salles pour les sports en commun. C’est dans la plus grande, d’une capacité de 3538 places, que se sont tenus des rencontres du mondial 2009 mais c’est également ici que les équipes du groupe D joueront, dont l’équipe de France face à la Serbie, au Monténégro et à la Slovaquie.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).