Euro

La France accueillera l’Euro 2018 féminin !

crédit photos : EHF

crédit photos : EHF

Depuis la sélection unique par l’EHF du dossier de candidature de la France pour l’organisation du championnat d’Europe 2018 féminin lors de son congrès en juin dernier, il n’y avait plus aucun doute sur les chances de victoire de la FFHB quand à sa victoire pour décrocher une nouvelle fois l’organisation d’une compétition internationale en France. Après le Mondial masculin 2001, après le Mondial 2007 féminin et après le Mondial 2017 masculin, la France organisera pour la première fois dans son histoire un championnat d’Europe.

La FFHB a sélectionné pour le tour préliminaire les villes de Nantes, Brest, Nice et Nîmes. Pour le tour principal, les matchs auront lieu à Metz et Pau et pour les finales à la future Arena de Paris-Bercy. La FFHb espère vendre plus de 200 000 billets pour l’événement.

Réuni en congrès à Dublin en Irlande, l’EHF a en effet retenu à l’unanimité aujourd’hui le dossier de candidature de la France pour l’organisation du championnat d’Europe féminin 2018. Presque 2 ans après l’organisation du championnat du monde masculin 2017, la FFHB se lancera dans un nouveau challenge avec l’accueil du gratin européen du handball féminin. Même si le dispositif et les villes hôtes ne sont pas encore arrêtés, on a déjà une petite idée des salles qui pourraient accueillir l’événement comme le précise cet article.

En ce qui concerne l’Euro 2018 masculin, il a été attribué à la Croatie.

Les réactions :

Joël DELPLANQUE, Président de la Fédération Française de Handball

« C’est une joie immense. L’ensemble des administrateurs de la Fédération avait souhaité à l’unanimité que nous portions cette candidature et nous allons pouvoir la partager avec fierté avec tous les acteurs du handball français. Moins de deux ans après le Mondial 2017, nous aurons à nouveau l’occasion de promouvoir, à travers une formidable mobilisation, le rayonnement du handball sur l’ensemble du territoire. Cette désignation confirme que notre pays est une grande terre d’accueil pour les grands évènements internationaux. En ce qui nous concerne, nous allons faire en sorte qu’il y ait de la cohérence entre l’Euro 2018 et le Mondial 2017 afin que l’héritage pour le handball français soit le plus fort possible, partout sur le territoire. Avec l’ouverture de la Maison du Handball, les prochaines années promettent d’installer notre discipline dans une dynamique de développement sans précédent. »

Alain PORTES, Entraîneur de l’équipe de France A féminine

« C’est forcément séduisant, motivant et dynamisant. Une belle occasion nous est donnée de faire parler de nous. Il faudra faire des efforts pour bien se préparer sur tous les plans afin de briller devant notre public. Pour ce faire, je compte en discuter avec l’ensemble des dirigeants de la Fédération et des clubs pour préparer dans les meilleures conditions cette compétition. »

16 CommentairesPoster un commentaire

  1. nicolas - le 20 septembre 2014 à 13h51

    moi qui suis brestois et fier de notre nouvelle aréna 🙂 sa fais plaisir que Brest et c'est allentour terre du handball a ete sélectionné pour cette evenement

  2. Toulonnais - le 20 septembre 2014 à 20h21

    C'est une blague !!!!!??? Et Toulon !!!!!? Je rappelle que la ville dispose d'un palais des sports de 4700 places et accessoirement d'un club de handball féminin (Nantes ? Brest ? Pau ???) qui évolue en D1 et a remporté la CDF en 2011 et 2012 et le Championnat en 2010. C'EST ABSOLUMENT SCANDALEUX !!!

  3. YokYok - le 20 septembre 2014 à 21h58

    Je ne sais pas si c'était une attaque mais ça y ressemble. Et donc, Nantes a une équipe de hand en D1.

    Equipe qui détient d'ailleurs, comme le 'H' niveau masculin, le record du nombre de spectateurs pour un match de championnat.

    En fait en ce moment s'il y a une ville qui parait indiscutable pour accueillir ce genre d'événement, c'est Nantes.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).