Euro Juniors

La France éliminée

Thibaut Minel

Crédit: OHB

Malgré une bonne entame de compétition avec deux victoires contre la Norvège et le Monténégro, la lourde défaite 35-26 face aux Juniors espagnols aura été fatale dans la course aux demi finales.

En effet, la défaite contre l’Espagne lors du dernier match de la phase de poule a permis aux Espagnols de se qualifier in extremis pour le tour principal et par la même occasion d’y faire entrer la France avec zéro point (les deux équipes qualifiées pour le tour principal conservent les points acquis lors de leur confrontation). Dans son groupe du tour principal, la France retrouvait donc la Serbie et le Danemark et devait effectuer un quasi sans faute pour composter son ticket pour les demi finales.

Le cauchemar serbe

Malheureusement, ils sont tombés sur un os cet après midi. L’absence de Nicolas Tournat , forfait avant la compétition, couplée à la blessure de Nedim Remili lors du match contre la Norvège a privé les Juniors d’une expérience du haut niveau qui semblait déjà leur avoir fait défaut contre l’Espagne. Le staff français savait que la Serbie avait un artilleur principal, l’arrière gauche Nemanja Mladenovic, formé à Veszprém, puis à Gummersbach depuis deux saisons où il a démontré qu’il avait un talent proportionnel à son égo. Transféré à Rostock en 2. Bundesliga depuis février, il s’est refait une santé et a attaqué l’Euro pied au plancher en inscrivant 20 buts en trois matchs avant de rencontrer les Français. Et malgré une prise en stricte effectuée dès l’entame du match, la défense française a pris l’eau sous les assauts des autres individualités serbes. Menés 8-17 à la mi temps, les Juniors ne parviendront jamais à revenir dans la partie, leurs efforts permettant uniquement de garder l’écart constant tout au long de la seconde mi temps, clôturant le match sur le score de 20 à 30 en faveur de la Serbie.

Les matchs de classement pour l’honneur

Un mince espoir subsistait pour les Tricolores en cas de victoire de l’Espagne un peu plus tard contre le Danemark mais les Danois, grands favoris de cet Euro, se sont imposés 22-21 et ont par la même occasion composté leur billet pour les demi finales, et éliminé la France. Opposés à ces Danois demain pour le dernier match du tour principal, les Français auront peut être la “chance” d’affronter l’équipe B danoise afin de limiter la casse. Viendra ensuite les matchs de classement, qui permettront à la France de finir au mieux cinquième, au pire huitième.

SERBIE 30–20 FRANCE (17-8 à la mi temps)

HAKA Arena. Arbitres : KURTAGIC/WATTERWIK (suédois)

SERBIE : Mladenovic 7/9, Djukic 6/9 (1/1 à 7m), Belos 5/7, Radovanovic A. 4/5, Radjenovic 3/5, Sretenovic 2/5, Radojkovic 1/1, Sotic 1/1, Vojvodic 1/1, Zivkovic, Kurtes, Cagalj, Radovanovic M. – Gardiens: Milosavljevic 10/27, Cupara 0/3, Radovic  Sélectionneur : Vladica Spasojevic

FRANCE : Tritta 4/6 (2/2 à 7m), Lhuillier 4/7 (0/1 à 7m), Minel 2/9, Nieto 2/3, Anquetil 2/2, Delecroix 2/3, Villeminot 2/3, Marie-Joseph 1/6, Faustin 1/2, Vigneron, Marescot, Joumel, Saidani, Djeric – Gardiens: Salmon (10/36), Cantegrel (0/4) Sélectionneur : Jacky Bertholet

24 CommentairesPoster un commentaire

  1. jean - le 30 juillet 2014 à 11h55

    Très décevant au vu du potentiel des individualités de cette équipe. Quand on voit les matchs, il est évident que l'équipe navigue à vue, sans projet de jeu, sans repères collectifs et sans désir de vaincre, Je répète ici le comm du post précédent : a-t-on affaire à de vrais coachs ou à un simple encadrement technique ? Peut-on sacrifier les résultats des équipes jeunes à une hiérarchie d'appareil ? La question est sérieuse.

    • jbclamence - le 30 juillet 2014 à 13h32

      Ah bon tu vois du potentiel chez ces mecs là ? à part Remili qui a un avenir au plus haut niveau, Salmon qui est plutôt régulier, Tritta qui est solide et courageux, Marescot, le reste, tu vois vraiment du potentiel ?? Personne sur le poste de demi-centre, pas de concurrent pour Minel s'il s'enflamme trop… Pas d'ailier droit.. Non moi j'ai plutôt l'impression d'une génération perdue. Certains sont dans l'effectif depuis 5 ou 6 ans, aujourd'hui ils n'ont plus le niveau, mais il n'y a pas de concurrence pour les mettre dehors. C'est triste.

      • Adi - le 30 juillet 2014 à 16h06

        J'ai lu ton commentaire, je me suis posé la question, Est-il ironique?,ou peut être est il un handix notoire? ou bien peut être cherche t'il à parler sur un sujet qu'il ne maîtrise absolument pas… Je ne souhaite pas reprendre toute ta rhétorique pour te prouver que tes arguments sont dignes de mon neveu de 6 ans.. Donc à part Rémili "qui a un avenir au plus haut niveau" salmon tritta et marescot (il n'y a pas de potentiel dans cette génération?) […] je te laisse quelques instants pour méditer sur ce commentaire [..] Voila donc maintenant on peut parler de Villeminot gros DC avec un profil atypique (mais bon ça je doute que tu l'ai vu) on peut parler de Tournat 2ème PVT de Nantes mais vu qu'il est pas sur la fiche tu as du l'oublier n'est ce pas?.. on peut parler de Traoré ALG à Chambé tout l'an dernier Les Anquetil, Saidani, faustin jeune garde montante du MAHB (totalement dépourvu de potentiel bien sur c'est vrai que montpel n'a jamais formé personne…) peut être on peut parler des deux de st raphaël Vigneron et Djeric? le premier n'a pas fait d'apparition en D1 certes mais je dois dire que vu la concurrence à son poste rien de moins surprenant (il y a 3 ALD au cas ou tu ne le savais pas..) alors que Djeric évolue depuis 2 saisons en D1, je doute qu'un christian Gaudin ai fait acte de charité en faisant rentrer en défense un jeune dépourvu de talent! je vais m'arrêter là parce que je pense que ton commentaire est surtout influencé par la déception de cette élimination. mais ne soit pas trop prompt à critiquer le potentiel de nos futurs champions!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves