Eurotournoi

Le PSG fait craquer Montpellier

Crédit photo : Laurent Théophile

Crédit photo : Laurent Théophile

Le PSG s’est imposé en finale de l’Eurotournoi dimanche contre Montpellier (32-24). Les parisiens marquent les esprits en s’imposant largement et avec la manière contre un concurrent direct pour le titre.

A six jours de s’affronter en demi-finale du Trophée des Champions en Tunisie, Montpellier et le PSG se retrouvaient au Rhénus de Strasbourg dans une finale au sommet, devant une salle pleine. L’attente était bien sûr énorme du côté des supporters, même si Patrice Canayer devait composer sans son maître à jouer, Diego Simonet. Les deux formations ont offert du beau spectacle, mais les entraîneurs ont forcément gardé quelques schémas tactiques de côté en vue du Trophée des Champions.

Crédit photo : Laurent Théophile

Crédit photo : Laurent Théophile

C’est le MAHB qui donne le tempo en début de match. Avec Vid Kavticnik à la baguette, de retour sur le terrain après sa blessure au genou samedi contre Kielce, Montpellier est bien en place (1-2, 4′). La défense parisienne est aussi au rendez-vous, serrant les rangs autour de Kopljar et Gojun. Après cinq minutes d’observation, Paris passe à l’attaque. La troupe de Philippe Gardent inscrit un 5-0 en quelques minutes, avec Narcisse, Abalo ou encore Hansen à la finition (7-3, 9′). Patrice Canayer replace ses joueurs, qui peuvent compter sur les parades d’Arnaud Siffert pour rester au contact. Son ancien coéquipier à Montpellier, Thierry Omeyer, n’est pas en reste, enchaînant arrêt sur arrêt pour le PSG. Un 3-0 héraultais avant la pause, avec Dolenec, Gaber et Gajic en finisseurs, permet au MAHB de rester en embuscade à la mi-temps (17-13).

Omeyer stratosphérique

La domination parisienne est à son paroxysme en deuxième mi-temps. Les pertes de balle montpelliéraines ont aussitôt sanctionnées, à l’image de Mikkel Hansen qui ajuste Siffert sur contre-attaque (20-14, 33′). Thierry Omeyer poursuit son match stratosphérique dans les buts, avant de laisser sa place à Patrice Annonay pour les six dernières minutes. Montpellier ne parvient pas à canaliser Vori, qui régale le public avec des combinaisons en pivot. Guigou se bat comme un beau diable pour le MAHB (22-18, 38′), mais les vingt dernières minutes s’avèrent plus compliquées. Paris fait craquer Montpellier.

Philippe Gardent se permet même de ménager ses cadres, en faisant tourner son effectif dans les dernières minutes (30-21, 53′). Grâce à ce large succès (32-24), Paris prend un ascendant psychologique avant le Trophée des Champions. Mais les parisiens se souviennent certainement qu’après leur démonstration l’année passée à l’Eurotournoi, ils avaient chuté au Trophée des Champions. La prudence sera certainement de mise pour le PSG.

Les statistiques :

Montpellier : Siffert (10 arrêts sur 42 tirs), Tej (2/4), Grébille (2/7), Dolenec (5/6), Guigou (1/1), Borges (2/4), Gutfreund (1/2), Gaber (3/4), Kavticnik (2/7), Villeminot (2/3), Gajic (3/4), Laluska (1/3)

PSG : Omeyer (15 arrêts sur 36 tirs), Annonay (0 arrêt sur 3 tirs), Melic (6/8), Accambray (4/5), Csaszar (1/1), Vori (4/5), Gojun (1/1), Gunnarsson (2/2), Abalo (3/7), Hansen (5/6), Narcisse (2/4), Honrubia (0/1), Kopljar (4/6), M’Tima (0/1)

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).