Eurotournoi

Montpellier s’offre une finale

Crédit photo : Laurent Théophile

Crédit photo : Laurent Théophile

Montpellier a remporté une belle victoire samedi contre Kielce (34-33) pour la troisième journée de l’Eurotournoi. L’équipe de Patrice Canayer affrontera Paris dimanche après-midi, moins d’une semaine avant de se retrouver en demi-finale au Trophée des Champions.

Il reste dix secondes, le Rhenus de Strasbourg est debout lorsque Talant Dujshebaev demande un temps mort. Kielce a la possession mais est mené par le MAHB (34-33). Le stratège espagnol n’arrivera pas à recoller au score, offrant ainsi un succès mérité à Montpellier. Pendant une heure, les héraultais ont montré un visage séduisant, malgré l’absence de leur maître à jouer, Diego Simonet. Le groupe de Patrice Canayer a su répondre à l’intensité proposée par les polonais, s’appuyant sur Kavticnik et Guigou en demi-centre. Avec Tej, toujours aussi solide, Gajic aux jets de sept mètres, ou encore Grébille, en réussite sur la base arrière, Montpellier a démontré qu’il faudrait compter sur lui cette saison en LNH.

Première sortie pour le hongrois Laluska

Crédit photo : Laurent Théophile

Crédit photo : Laurent Théophile

Dolenec n’était pas en reste non plus en attaque, permettant à son équipe de compter trois buts d’avance après 15 minutes de jeu (12-9). Kielce ne parvient pas à contenir les attaques héraultaises, même en supériorité numérique. Le MAHB contourne parfaitement la défense 5-1 des polonais et rentre logiquement aux vestiaires avec trois buts d’avance (20-17). Les rotations opérées en deuxième période, avec les jeunes joueurs du MAHB, donne l’opportunité à Kielce de recoller au score (24-24, 40′). Les pertes de balle sont plus nombreuses, tandis que Losert rencontre quelques difficultés à prendre le meilleur sur les tireurs adverses. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, le hongrois Laluska est expulsé à deux reprises pour deux minutes. Il doit encore trouver sa place au sein de la défense du MAHB.

L’entrée de Siffert à la 42ème minute s’avère importante. L’ancien nantais sort plusieurs ballons importants, même si Kielce maintient la pression et prend les commandes (26-27, 44′). Les dernières minutes offrent un beau suspense. Le Rhénus retient son souffle pendant que Patrice Canayer s’active sur son banc pour donner ses consignes. Même privé de Kavticnik, sorti sur blessure, Montpellier tient le choc jusqu’à la délivrance dans les derniers instants (34-33). Il affrontera le PSG Handball en finale, moins d’une semaine avant de se retrouver pour le Trophée des Champions. Reste à savoir si les deux entraîneurs oseront dévoiler leurs schémas tactiques et joueront le coup à fond …

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Dorian - le 31 août 2014 à 17h13

    Quel match de Grebille ce joueur est exceptionnel ! Que Montpellier ne le lache pas ! Et que les supporters de Montpellier ouvre les yeux… Dire qu'ils préféraient Omeyer et Accambray à Grebille Guigou… Faut avoir de la boue dans les yeux !! Ces deuux joueurs sont absolument geniaux

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).