Golden League (M)

La France bat le Qatar sans convaincre

Crédit : Sportissimo / Pillaud

Crédit : Sportissimo / Pillaud

Il aura fallu 50 minutes à l’équipe de France pour décrocher une équipe du Qatar qui lui aura posé bien des problèmes, avant de craquer sur la fin (28-22). Un 4-0 dans les cinq dernières minutes, mené par les contre-attaques de Samuel Honrubia, aura évité à Claude Onesta de se poser trop de questions, même si celui-ci ne cédait pas à la panique en fin de match: “C’est un match de reprise, avec tout ce que ça comporte comme erreurs et ajustements à faire. Mais c’est vrai que, notamment offensivement, on est encore loin du compte”.

Crédit : Sportissimo / Pillaud

Crédit : Sportissimo / Pillaud

Et si la défense a rendu une bonne copie en seconde mi-temps, elle s’est montré bien trop permissive en première pour rassurer tout le monde. Laissant plusieurs fois les gauchers Alsatialkrad et Boumendjel s’infiltrer, elle n’a pas aidé Cyril Dumoulin, lui même un peu en dedans. “C’est vrai que défensivement on a fait des erreurs un peu évitables” reconnaissait Nikola Karabatic. “On oublie de parler, et forcément derrière ils trouvent des tirs faciles“. Et comme les maux français n’arrivent jamais seuls, la rentrée de Goran Stojanovic, récemment naturalisé, dans les buts adverses n’arrange rien. Il dégoute Michael Guigou, et ferme la boutique pendant près de huit minutes, laissant ses coéquipiers dans le match. Satisfaction côté français, la prestation de Valentin Porte, solide défensivement et certainement l’élément le plus percutant en première mi-temps. Les Qataris s’accrochent, ne passent jamais devant mais repartent sur un score de parité au vestiaire (14-14).

Crédit : Sportissimo / Pillaud

Crédit : Sportissimo / Pillaud

En début de deuxième mi-temps, l’attaque française répète les même erreurs. Trop de duels, trop de ballons jetés au pivot, et les Qataris, à défaut d’être géniaux, commettent le crime de lèse-majesté dont ils rêvaient, et passent devant au score. Et alors que le public de Bercy commence tout doucement à envisager le pire, la défense se réveille. Vincent Gérard réalise deux trois arrêts importants, et les Français mettent enfin en place leur jeu de transition. Guillaume Joli à droite, Samuel Honrubia à gauche, les contre-attaques fusent, tandis que Daniel Narcisse et William Accambray prennent enfin leurs responsabilités de loin, avec réussite. Le trou est fait, et la France peut tranquillement finir son galop d’essai avec six buts d’avance avant le premier vrai test demain face au Danemark.

Golden League, 1er jour
FRANCE
29 (14)
QATAR
23 (14)
Paris, Palais Omnisports de Bercy
Arbitres: Boris Milosevic, Matija Gubica
Anic
Narcisse
Joli
Nyokas
Honrubia
N. Karabatic
Mahé
Grébille
Accambray
Abalo
Sorhaindo
Guigou
L. Karabatic
Porte
0/0
2/3
44 dont 2/2 pén
2/4
5/6
3/5
0/0
0/0
2/4
2/3
2/4
2/5 dont 1/2 pén
0/0
5/7
Roiné
Mabrouk
Alsaltialkrad
Megdich
Sinen
Capote
Alshammari
Murad
Memisevic
Vidal
Boumendjel
Mallash
Ben-Ali
Hamdoon
1/4
0/0
5/8
0/0
4/10 dont 2/2 pén
4/10
1/1
2/2
1/1
0/0
2/2
0/3
0/1
3/4
Dumoulin
Gérard
7 arrêts / 21 tirs dont 0/2 pén
9 arrêts / 18 tirs
Stojanovic
Almaalem
11 arrêts / 30 tirs dont 1/3 pén
3 arrêts / 13 tirs dont 0/1 pén
Entraîneur: Claude Onesta Entraîneur: Valero Rivera
Exclusions: 2 min (L. Karabatic) Exclusions: 6 min (Roiné, Capote, Alsaltialkrad)

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. vince - le 4 janvier 2014 à 22h35

    au fait qui était le capitaine ?

  2. Alexandre - le 5 janvier 2014 à 00h36

    Pas grand chose de rassurant sur ce match… Je persiste à penser qu'Onesta a atteint la fin d'un cycle. Il me paraît important d'apporter un nouveau souffle à cette équipe.

    Qu'est ce que c'était ennuyeux ce match…

    • yann - le 5 janvier 2014 à 01h46

      Le contrat d'Onesta court jusqu'au JO de RIO. Il a déjà "nomé" son succeseur: Jérome Fernandez !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).