LNH – J24

Chambéry a eu chaud…

Alexandre Tritta a été le héros de la rencontre. - Crédits : Laurent Théophile.

Alexandre Tritta a été le héros de la rencontre. – Crédits : Laurent Théophile.

Dans un match assez brouillon, Chambéry est venu à bout de Sélestat, dans son Phare (31 à 30) grâce à un ultime but de leur homme en forme, Alexandre Tritta.

Il monte, il monte, le petit Tritta ! Le jeune chambérien commence à s’imposer dans l’effectif de Cavalli, et même à prendre beaucoup de place. Car c’est lui qui a donné la victoire aux siens, ce mercredi soir, à 15 secondes de la fin, grâce à un ultime tir en contre-attaque. Pourtant, c’est Sélestat qui a frappé le premier. Les Chambériens ont d’ailleurs été rapidement dépassés par des Alsaciens très entreprenants qui ont su profiter des nombreuses failles de la défense savoyarde, inexistante. Même Dumoulin (12 arrêts) n’a pas semblé être dans un grand soir puisque son premier arrêt n’a eu lieu qu’à la 10e minute, alors que Chambéry était mené 5 à 8. Le SAHB a d’abord pris le match à son compte, donc, grâce aux précieux buts de ses avants Jung et Salami (4 et 7 buts) et de l’efficace arrière Beauregard (5 buts). Rapidement, les Alsaciens se sont fait rejoindre par Chambéry et ont vu le contrôle du match (13-12, 21e) leur échapper, à cause d’un excellent Bicanic (7 buts). A la pause, les deux équipes sont dos-à-dos, 17-17.

Sélestat peut avoir des regrets

Si Chambéry n’a plus rien à jouer cette saison en championnat – mais doit néanmoins préparer sa finale de Coupe, ce n’est pas le cas de Sélestat, qui doit encore récupérer quelques points pour assurer de manière définitive son maintien en D1. Si on ose comparer la performance du soir de Chambéry à celle de la demi-finale contre Nantes six jours plus tôt, on s’est approché du grand écart, tant le contraste a été saisissant. Proche de la perfection en Coupe de France, les joueurs de Mario Cavalli ont bafouillé leur jeu et perdu beaucoup de ballons, contre Sélestat. Le début de la seconde période n’a rien arrangé, les deux équipes ont continué le mano-à-mano entamé en fin de première période (23-23, 42e). Le Phare a cru un moment à un mauvais épilogue, les joueurs de Le Gall gardant le contrôle du match durant les six dernières minutes de la rencontre (29-30, 53e jusqu’à 58e). La suite, c’est Tritta (6 buts) qui l’a dessinée : deux buts permettant à Chambéry de l’emporter, 31-30. Et à Sélestat d’avoir de gros regrets.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).