LdC (F)

La polémique de Leipzig

Le week-end dernier, la phase de qualification pour la phase de poule de la Ligue des champions s’est tenue. D’un côté, Koprivnica s’est défait de Kragujevac en Serbie avec une victoire qui ne souffrait d’aucune contestation. De l’autre côté en revanche, les Allemandes de Leipzig se sont qualifiées au terme d’un match qui restera sans doute dans l’histoire de la compétition, mais pas (seulement) pour son suspens.

Dans le groupe 1, la finale entre Ferencváros et Leipzig était des plus logiques, après que ces deux équipes ont battu respectivement les Néerlandaises de Dalfsen (33-25) et les Biélorusses de Minsk (22-18). Les Hongroises ont mené pendant quasiment toute la partie mais ont vacillé dans la dernière minute face au mental d’acier des Allemandes qui ont arraché la prolongation (28-28).

Le FTC a de nouveau pris les commandes et semblait en bonne position pour se qualifier lors des prolongations (34-32) mais deux erreurs incompréhensibles sont venues une nouvelle fois retarder l’échéance : après une parade, la gardienne Katarina Tomašević a littéralement rendu le ballon à une Allemande qui ne s’est pas fait prier pour marquer. Puis, alors que Ferencváros aurait pu garder le ballon jusqu’au bout, Tomori a fait le choix de tirer mais a raté. Leipzig s’est ensuite empressé de traverser le terrain avant de subir une faute. C’est alors qu’un imbroglio invraisemblable est venu arrêter le match pendant cinq bonnes minutes : les arbitres serbes ne savaient pas s’il fallait donner deux secondes aux Allemandes ou les obliger à tirer un coup franc direct. Finalement, la décision a été prise de laisser deux secondes à Leipzig.

L’action polémique est arrivée à ce moment-là : Karolina Kudlacz a certes marqué le but mais la sirène a retenti alors que le ballon n’était pas encore dans la cage (observez-le par vous-même dans la vidéo ci-dessous). Tout le monde s’est ensuite amassé autour des arbitres et de la table de marque et c’est finalement celui qui a crié le plus fort, en l’occurrence l’équipe allemande, qui a obtenu gain de cause. Dans l’incompréhension totale, Leipzig est allé jusqu’à une séance de penaltys dans laquelle la seule parade de Katja Schülke a suffit au HCL de décrocher le ticket pour la phase de poules (39-38).

Le club vice-champion de Hongrie a logiquement souhaité déposer une plainte écrite juste après le match mais le délégué de l’EHF leur a assuré que cela n’était pas nécessaire et que le document pouvait attendre lundi. Hier, Ferencváros a donc envoyé sa plainte à la fédération européenne que cette dernière a refusée aujourd’hui, prétextant qu’il aurait fallu le faire immédiatement après la fin de la rencontre. Le président de la section handball du FTC, Zsolt Ákos Jeney, a déclaré en conférence de presse que le club allait poursuivre sa bataille juridique pour défendre sa vérité. Une nouvelle grosse polémique dans le monde du handball.


L’hôte serbe du deuxième tournoi de qualification, le Radnički Kragujevac, a réalisé la plus grande surprise de cette première phase. L’équipe de la gardienne internationale Jovana Risović a éliminé, en demi-finale, 29-24 après prolongation les Danoises du FC Midtjylland, quatrième du Final Four de Budapest la saison dernière. Cependant, la dernière marche s’est avérée trop haute pour les Serbes qui se sont inclinées en finale face à leurs voisines croates du Podravka Koprivnica, vainqueurs la veille des Norvégiennes du Byåsen Trondheim 31-23. Les Croates se retrouveront dans ce qui sera a priori le groupe le plus relevé et homogène avec notamment trois équipes équipes des Balkans.

Ligue des champions féminine, Tour de qualification, Groupe 2, Finale
ŽRK RADNIČKI KRAGUJEVAC–RK PODRAVKA KOPRIVNICA 24–28 (12-14)
Kragujevac, Sport Centar Mladost “Jezero”, 2500 spectateurs. Arbitres : Mandak, Rudinsky (slovaques)
RADNIČKI : Danilović 8, Janjušević 8, Stepanović 3, Balac 2, Milošević 2, Prijović 1, Radosavljević 1, Tanić 1. Entraîneur : Stavro Rasković
PODRAVKA : Nikšić 6, Tatari 6, Trifunović 5, Živković 4, Nemaškalo 3, Džono 2, Elez 2. Entraîneur : Goran Trajkovski
Penaltys : 3/6, 2/3
Exclusions : 6 min, 12 min

GROUPE A
RK Krim Ljubljana (slovène)
Dinamo-Sinara (russe)
Hypo Niederösterreich (autrichien)
HC Leipzig (allemand)

GROUPE B
Budućnost Podgorica (monténégrin)
Thüringer HC (allemand)
ZRK Vardar SCBT (macédonien)
RK Podravka Koprivnica (croate)

La phase de poules débutera le vendredi 17 octobre à 16 heures avec le match Baia Mare–Lublin.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori - le 25 septembre 2014 à 00h33

    Ca fait beaucoup polémique cette année, surtout à chaque fois, l'allemagne est toujours concernée…..

  2. Simon - le 25 septembre 2014 à 00h55

    Le délégué qui a tout compris… ça sent la magouille à plein nez

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).