LdC (M) – J2

Veszprém renverse Löwen, Szeged craque

Comme pour les Macédoniens, cette journée s’est déroulée de manière différente pour les deux clubs magyars engagés : Szeged a débuté l’après-midi en tenant une mi-temps à Kielce mais en s’inclinant finalement 37-32. En fin de soirée, Veszprém est venu à bout de son principal adversaire du groupe, les Rhein-Neckar Löwen, dans le super choc du groupe C.

Szeged a été loin d’être ridicule à Kielce. (Photo : vtkielce.pl)

Cette rencontre a été caractérisée par un rythme effréné avec un très grand nombre de buts. Ce sont clairement les attaques qui étaient à l’honneur, les gardiens n’intervenant que rarement mais réalisant malgré tout plusieurs parades de qualité et importantes. Durant toute la première période, les Hongrois ont tenu la dragée haute aux Polonais mais semblaient déjà en difficulté en défense face aux artilleurs de Kielce. Szeged a réussi à mener plusieurs fois mais c’est malgré tout les locaux qui sont repartis aux vestiaires avec l’avantage (18-17).

C’est ensuite que le Pick a été contraint de laisser filer de match, sous la pression des Polonais. Le duo Balogh/Bombac, neuf buts chacun, a été insuffisant pour contrebalancer les nombreuses erreurs défensives magyares que Kielce s’est empressé de convertir en but. Les Hongrois s’inclinent donc finalement 37-32, avec les honneurs mais une bonne leçon à tirer : la défense est primordiale, surtout à l’extérieur. Ils auront l’occasion de se corriger le week-end prochain à Aalborg, tandis que Kielce se déplacera à Dunkerque.

Ligue des champions masculine, Phase de poules, Groupe D, 2ème journée
KS VIVE TAURON KIELCE–MOL-PICK SZEGED 37–32 (18-17)
Kielce, Hala Legionów, 4000 spectateurs. Arbitres : Geipel, Helbig (allemands)
KIELCE : Bielecki 6, Lijewski 5, Aguinagalde 4, Štrlek 4, Zorman 4, Reichmann 3, Tkaczyk 3, Buntić 2, Chrapkowski 2, Čupić 2, Jachlewski 1, Musa 1. Entraîneur : Talant Dujshebaev
SZEGED : Balogh 9, Bombač 9, Vranješ 3, Ilyés 2, Källman 2, Mindegía 2, Zubai 2, Ancsin 1, García Parrondo 1, Prodanović 1. Entraîneur : Juan Carlos Pastor
Penaltys : 1/1, 6/6
Exclusions : 4 min, 6 min
Carton rouge : Jurecki (direct)

AUTRE RÉSULTAT
HC Motor ZaporozhyeUS Dunkerque Grand Littoral HB 2123 (10-9)

1. Kielce 2 2 70–60 +10 4
2. Aalborg 1 1 26–21 +5 2
3. Szeged 2 1 1 59–63 –4 2
4. DUNKERQUE 2 1 1 44–47 –3 2
5. Zaporozhye 2 2 47–50 –3 0
6. Schaffhouse 1 1 28–33 –5 0

Momir Ilic ne s'est pas arrêté avant 12 buts contre le Vardar. (Photo : seha-liga.com)

Momir Ilić a une nouvelle fois été productif en termes de buts. (Photo : Archive/seha-liga.com)

De notre envoyé spécial sur place : Péter Kiss

Le quatrième du Final4 2014 recevait le leader de la Bundesliga dans le choc du groupe C, qualifié de “match de la semaine” par l’EHF. Dans une ambiance fantastique, les locaux ont joué une rencontre de très haut niveau et l’ont remporté grâce à une meilleure application en deuxième période. C’est Chema Rodriguez qui a ouvert le score en montée de balle rapide au grand plaisir des 5000 supporters chantant et tout de rouge vêtus. Les visiteurs ont cependant réussi à renverser la vapeur en s’appuyant sur de bonnes séquences défensives et des contre-attaques (6e : 1-3). Suite à des exploits de Mikler et à deux buts consécutifs d’Ilic, Veszprém a de nouveau mené au score. Grâce à une défense avancée de haut niveau et les parades extraordinaires de Landin, l’équipe allemande a repris les commandes du match et s’est détaché de trois longueurs (4-7). Jusqu’à la mi-temps, les buts se sont succédé de chaque côté mais Veszprém, profitant d’une supériorité numérique, a réussi à recoller à un petit but à la pause (10-11).

Le premier tiers de la seconde période a amené un jeu plutôt équilibré (16-16) mais Nicolaj Jacobson, lassé par les nombreux oublis défensifs de son équipe a posé un temps mort, en vain. La défense 6-0 de Veszprém a remarquablement fonctionné, Ilić s’est baladé de l’autre côté du terrain et à neuf minutes du terme, l’écart était déjà de +4 en faveur du MKB (23-19). Cela était synonyme de point de non-retour pour les Allemands dont la performance de gardien a chuté et la défense ne réussissait plus à proposer la même chose qu’en première mi-temps. Veszprém a profité de son côté des maladresses adverses en fin de match pour finalement s’imposer 27-24 et garder son invincibilité à domicile en Ligue des champions.

Ligue des champions masculine, Phase de poules, Groupe C, 2ème journée
MKB-MVM VESZPRÉM–RHEIN-NECKAR LÖWEN 27–24 (10-11)
Veszprém, Veszprém Aréna, 5000 spectateurs. Arbitres : Jurinović, Mrvica (croates)
VESZPRÉM : Ilić 9, Nagy 4, Sulić 4, Ugalde 3, Gulyás 2, Zeitz 2, Marguč 1, Rodríguez 1, Ruesga 1. Entraîneur : Carlos Ortega
RHEIN-NECKAR : Gensheimer 9, Petersson 5, Groetzki 2, Larsen 2, Schmid 2, Ekdahl du Rietz 1, G. Guardiola 1, Kneer 1, Myrhol 1. Entraîneur : Nicolaj Jacobsen
Penaltys : 4/4, 2/2
Exclusions : 6 min, 8 min

Carlos Ortega : Nous avons eu énormément de problèmes en attaque en première période, mes joueurs ont joué de manière trop individuelle et les mouvements étaient rares. Nous avons ensuite haussé notre niveau de jeu après la pause. Les Löwen n’ont pas réussi à montrer leur performance de la première mi-temps, leur gardien n’a plus été aussi exceptionnel au contraire de Mikler qui a été remarquable pendant tout le match. Je pense que c’était un match fantastique comme on n’en voit que très rarement de nos jours en Europe. Je remercie aussi les supporters qui ont vraiment été le huitième homme aujourd’hui.

Roland Mikler : Je suis fier de l’équipe, nous avons pu tenir notre tactique jusqu’au bout. Je relèverais en particulier notre défense. Aujourd’hui, nous avons réussi à battre une des meilleures équipes du monde.

Nicolaj Jacobsen : Je félicite d’abord Veszprém. Nous avons fait une très belle première période : notre défense était remarquable, notre gardien a fait de somptueux arrêts et nous avons pu marquer des buts faciles en contre-attaque. En revanche, nous aurions pu mener d’une plus grande marge à la pause. Nous n’avons ensuite pas réussi à défendre de la même manière. En fin de comptes, je suis satisfait de mes joueurs, peu d’équipes arriveront à gagner dans cette salle. Les supporters sont tout simplement incroyables.

Andy Schmid : Je suis content d’avoir pu jouer ici, j’aime être dans ce genre d’ambiance. L’inconvénient, c’est que nous avons eu du mal à communiquer à cause du bruit. Celui qui souhaite s’imposer ici doit jouer de manière parfaite ce qui n’a pas été notre cas. En première période, par contre, nous en avons été proches. Je suis satisfait de notre performance mais je regrette d’avoir perdu.

AUTRE RÉSULTAT
RK Vardar–Chekhovskie Medvedi 39–28 (24-12)

DIMANCHE
17:00, Montpellier Agglomération HB–RK Celje Pivovarna Laško (beIN SPORTS 3)

1. Vardar Skopje 2 2 66–54 +12 4
2. Veszprém 2 2 64–56 +8 4
3. Rhein-Neckar Löwen 2 1 1 59–51 +8 2
4. Celje 1 1 26–27 –1 0
5. MONTPELLIER 1 1 24–35 –11 0
6. Tchekhov 2 2 60–76 –16 0
Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).