LNH – Cesson

Robin retrouve la taille patron

IMG_8428

Après une période noire de blessures et six mois barcelonais, le portier Mickaël Robin a repris avec autorité les clés cessonnaises. En témoigne sa superbe semaine, contre son ancienne équipe du MAHB puis avec une qualification au Final Four de Coupe de la Ligue aux dépends de Créteil.

Un habitué du grand écart… et pas qu’à l’échauffement. Parti de son Alsace natale, Mickaël Robin avait rejoint les hauteurs de Chambéry, puis retrouvé l’Est, plein sud cette fois, pour quatre années montpelliéraines. Après un crochet de l’autre côté des Pyrennées pour une pige dans la dream team barcelonaise, le presque trentenaire (il les fêtera fin mai, NDLR) s’est lancé dans un nouveau challenge en gagnant l’ouest et les terres bretonnes de Cesson-Sévigné.

Le choix de la maturité, du renouveau aussi, en adéquation avec le nouveau visage affiché par la formation rennaise désormais drivée par Yerime Sylla. « J’arrive dans un club où de nombreux changements se sont effectués : le départ de David Christmann, évidemment, mais aussi de joueurs majeurs (Genty, Anic, B.Briffe, NDLR).

« Après une saison difficile, j’avais foncièrement besoin de m’inscrire dans un projet où je pouvais endosser le rôle de cadre, explique le Strasbourgeois. J’ai certes passé de superbes années à Montpellier mais sans jamais avoir les clés. Aujourd’hui c’est le cas et cela se passe plutôt bien… »

« Encore beaucoup de travail à réaliser »

Crédit photo : Cesson Handball

Crédit photo : Cesson Handball

Preuve en est, des résultats montant crescendo pour les « Irréductibles Cessonais » : un nul épique contre Montpellier, puis cette qualification pour le Final Four de Coupe de la Ligue. Entre les deux rendez-vous, Robin se satisfaisait de « l’état d’esprit irréprochable » de sa troupe, « se battant jusqu’aux dernières secondes », mais déplorait  « ce manque de rigueur et de concentration parfois dans l’application des consignes. »

« C’est le propre, après, de cette formation qui compte beaucoup de jeunes joueurs. Je fais désormais partie du clan « Joueurs d’expérience », ajoute-t-il dans un sourire, alors je me dois aussi d’apporter autrement que sur le terrain, être attentif à cela. Il y a encore beaucoup de travail à réaliser pour passer un nouveau cap. Mais on va tous dans le bon sens. »

En s’offrant une place dans la Top 4 de Coupe de la Ligue, Cesson valide une grande première qui toutefois ne devrait pas parasiter les objectifs principaux, à savoir le championnat.

Barcelone, le « plus » indéniable

Crédit photo : FC Barcelone

Crédit photo : FC Barcelone

« C’est parfait pour nous que cela soit lointain en terme de date ! Au moins, pas de risque de laisser l’euphorie gagner le groupe. C’est un coup de boost parfait, reconnaît le portier, mais ça y est, la parenthèse est refermée. »

Lui qui avoue avoir profité d’une « formation accélérée » lors de ses mois espagnols semble en tout cas avoir su en tirer les bénéfices pour s’intégrer parfaitement au club breton… « Cela a évidemment été un gros plus pour attaquer au mieux ici. Je suis rentré de Barcelone avec un bagage encore plus dense, que cela soit dans l’approche des matches, dans le travail quotidien. »

Et avec également dans ses valises, le caractère et le costume d’un véritable patron.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).