LNH – Cesson

Yérime Sylla : « Grimper dans la hiérarchie »

Crédit photo : Fédération belge

Crédit photo : Fédération belge

Nommé officiellement entraîneur de Cesson jeudi après-midi, Yérime Sylla va découvrir son deuxième club hexagonal en tant qu’entraîneur après avoir mené Dunkerque à son premier trophée en 2011 (Coupe de France). Le désormais futur ex-sélectionneur de la Belgique souhaite s’inscrire dans les pas de son prédécesseur sur le banc breton, David Christmann. Il nous confie ses projets avec son nouveau club.

Yérime, quelles sont tes ambitions avec Cesson ?

Je vais d’abord rencontrer David qui a fait un excellent boulot et appréhender le potentiel du groupe avant de fixer un objectif. Mon ambition est de réussir à grimper dans la hiérarchie. Mais par expérience, je sais que cela prend un peu de temps si l’on veut que les résultats s’inscrivent dans la durée. C’est un peu tôt pour répondre. Le projet de Cesson m’a convaincu car il est ambitieux, avec un désir de performance tout en menant une politique de formation.

Yérime Sylla 4Les moyens financiers du club ont souvent été pointés du doigt par David Christmann. Peuvent-ils être un frein à tes ambitions ?

Je pense qu’il y a des personnes au club qui travaillent dur pour maintenir un budget permettant à Cesson d’évoluer au plus haut niveau français, à commencer par Stephane Clémenceau (NDLR : le président du club). Je sais qu’il a dû être dur pour David de se battre contre des clubs à gros budget. Mais il a prouvé qu’il pouvait les battre au point d’être sixième de LNH aujourd’hui. Avec des résultats comme celui-là, nous finirons bien par séduire plus de partenaires. De plus, l’équipement fait beaucoup pour les finances d’un club. Une plus grande salle nous aiderait certainement à grandir un peu plus. Les dirigeants y travaillent.

Combien d’arrivées souhaites-tu pour la prochaine saison ?

Je vais d’abord voir où en est le recrutement qui a déjà commencé.

Quitter ton poste de sélectionneur de la Belgique n’est-il pas trop difficile alors que ton équipe est en pleine progression ?

Si, car j’ai vécu une expérience formidable ! Je compte rester en contact avec la Belgique car il ya du potentiel. Je tiens à remercier mon staff les joueurs, KV Sasja, DHW, la VHV, Alex et Cé. J’ai une grosse pensée pour Jean Van de Kerkhove. Je garde cependant un pied en Belgique car je possède une salle d’entraînement fonctionnel (FLT) basée à Anvers avec 3 collaborateurs.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).