LNH

Une valse des entraîneurs annoncée ?

entraineur

Alors que la saison 2013/2014 compte encore 8 journée de compétition où toutes les équipes voudront essayer de briller pour décrocher le titre, une qualification européenne ou bien le maintien, l’inter-saison devrait être marquée par une jolie valse des entraîneurs entre les remerciés, les prétendants et les intouchables qui ne risquent finalement pas grand chose. 

Un nombre record d’entraîneurs remerciés

Habituellement, nous sommes davantage concentrés sur les mouvements et transferts de joueurs en fin de saison. L’exercice 2013/2014 de la 1ère Division masculine aura déjà marqué de son empreinte l’actualité handballistique avec un nombre record d’entraîneurs remerciés en pleine saison : Stéphane Imbratta remercié en décembre par les dirigeants de Tremblay, Denis Lathoud écarté par son président en janvier et enfin Jérémy Roussel, à qui les dirigeants du PAUC, en février dernier, ont demandé d’aller voir ailleurs (ce dernier serait fortement pressenti du côté de Metz en LFH pour remplacer Sandor Rac). Ces 3 entraîneurs ont été remplacé respectivement par Dragan Zovko, Ulrich Chaduteaud et Noka Serdarusic.

Serait-ce la mode, cette saison, de dire au revoir à ses entraîneurs afin de créer le fameux électrochoc ? A en croire les résultats actuels, par exemple, des équipes de Tremblay et de Dijon (toutes 2 relégables), on peut naturellement dire que ces décisions n’ont pour le moment servis à rien !

Des entraîneurs sur la brèche

De l’autre côté, nous avons certains coachs dont la place et la légitimité ont été fortement remises en question. En premier lieu, et c’est toujours d’ailleurs un peu le cas – même si les regards se penchent désormais davantage sur le rendement des joueurs, le coach du PSG Handball, Philippe Gardent, a soulevé bon nombre d’interrogations et de questions depuis le début de saison et les piètres résultats de son équipe. Encore en course pour décrocher 3 titres (le championnat, la Coupe de France et la Ligue des Champions), la fin de saison risque d’être encore riche en rebondissements si le PSG ne décroche pas à minima l’une de ces 3 compétitions. Si tel n’était pas le cas, on imagine mal les dirigeants de QSI ne rien faire alors avec son effectif de Galactiques, tout cela à moins de 6 mois du Mondial organisé au Qatar.

L’autre entraîneur a avoir subi quelques agitations en fin d’année dernière, c’est Mario Cavalli, le technicien de Chambéry. Son équipe était à la peine durant le dernier trimestre 2013, les choses devenaient compliquées et des noms ont commencé à sortir. La tempête passée, la trêve internationale est arrivée et depuis, les choses vont beaucoup mieux en Savoie. Mario Cavalli devrait être prolongé dans ses fonctions très prochainement par le président Alain Poncet.

Plus récemment, et de manière désormais officielle, c’est l’entraîneur de St Raphaël, Christian Gaudin, qui ne devrait plus être à la tête du collectif varois la saison prochaine. Malgré un effectif riche et des ambitions avouées en début de saison (notamment lors de la signature de Xavier Barachet), le club de St Raphaël occupe actuellement une 8ème place bien peu reluisante et a, surtout, totalement raté sa saison malgré la belle performance lors du Final4 de la Coupe de la Ligue. Celui qui fut fortement pressenti en Bundesliga du côté de Magdebourg (les dirigeants allemands avaient fait de Christian Gaudin leur priorité en fin d’année dernière pour être leur coach la saison prochaine) ne sera donc pas prolongé. Le président de St Raphaël, Jean-François Krakovski devrait faire une annonce dans ce sens dans les tous prochains jours.

Autre cas à part, celui du toulousain Joël Da Silva, à la tête du Fenix, avec lequel il occupe la 4ème du championnat. Celui qui arrive en fin de contrat avec le club de la ville rose ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir. Récemment, le président Phillipe Dallard déclarait à la Dépêche : “J’ai besoin de voir jusqu’où il peut amener l’équipe”. Quand on sait que le Fenix réalise sans doute l’une de ses plus belles saisons depuis bien longtemps, on se demande finalement si les épaules de Da Silva ne sont pas aussi larges que l’aimerait son président pour conduire le Fenix les saisons prochaines.

Les intouchables

Une autre caste en LNH est celle des intouchables. Soit par leurs résultats et performances ou bien par leur antériorité sur le poste, certains coachs de D1 ne risquent pas grand chose en cette fin de saison. Sans rentrer dans les détails, on peut aisément citer les cas de Patrick Cazal à Dunkerque, Thierry Anti à Nantes, David Christmann à Cesson-Rennes, Jérôme Chauvet à Nîmes, Patrice Canayer à Montpellier ou encore Jean-Luc Le Gall à Sélestat. Soit encore sous contrat, même si cela ne veut plus rien dire désormais, ou auteur de beaux résultats, on peut naturellement penser que ces entraîneurs seront bien à la tête de leur équipe actuelle en septembre prochain.

Des places à prendre ?

Si certains sont sur la brèche, cela peut donc permettre de libérer des places pour d’autres. Entre poker menteur, rumeurs et déclarations en tout genre, qui peut dire aujourd’hui quels sont les postes qui seront vacants au 1er juillet 2014 ? Sauf surprise de dernière minute, St Raphaël devrait engager un nouveau cycle avec à la tête un nouveau coach, mais qui sera l’heureux élu ? Du côté du PSG, et malgré une année de contrat à honorer, est-ce que Philippe Gardent sera maintenu à la tête de l’effectif parisien si celui-ci n’est pas, par exemple, champion de France ? Ou à l’inverse, une fin de saison tonitruante en Ligue des Champions avec une qualification surprise pour le Final4 suffirait aux Qataris pour oublier tous les rdv manqués du PSG cette saison ?

Du côté du bas de tableau, les cas d’Ivry, Tremblay et Dijon sont encore à part. Même si tout est encore possible pour ces 3 clubs, une rétrogradation aurait forcément un impact sur la saison prochaine. Arrivé pour sauver le bateau tremblaysien, Dragan Zovko pourrait-il prétendre à un plus long bail en cas de rétrogradation ? Cela paraît peu probable…A Ivry, le coach actuel, Pascal Léandri, arrive en fin de contrat à la fin de la saison et pour le moment aucun signe est apparu de la part des dirigeants pour son renouvellement. Un éventuel poste de directeur sportif au sein du club du Val-de-Marne serait-il préféré aux yeux du technicien ? Enfin du côté de Dijon, le coach actuel finira la saison et à l’instar des 2 autres cités précédemment, l’issue risque en grande partie de se décider en fonction du classement de fin de saison.

Du côté du prétendant de Pro D2, on ne sait toujours ce que fera la saison prochaine le coach actuel de Créteil, Benjamin Pavoni. Les chamboulements managériales du club lors de la fin de saison dernière (ndlr le remerciement en plein été de Guéric Kervadec) éviteront-ils de nouveaux grands changements l’été prochain ?

Les prochaines semaines risquent donc d’être riches en rebondissements et en annonces. Mêmes si le marché français des transferts de joueurs est focalisé sur l’arrivée possible dans la capitale de Thierry Omeyer et William Accambrray, celui des entraîneurs sera lui aussi très actif et engagera bon nombre de clubs dans de nouvelles spirales et objectifs sportifs et humains. Affaires à suivre…


LNH | 7 de la semaine – J17 (handball) by Handnews

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. skancho - le 17 mars 2014 à 17h03

    Article de fond intéressant. Les entraîneurs sont pas très médiatisés dans le hand, pourtant leur importance est cruciale, entre recrutement, temps morts, philosophie de jeu… Des gars comme Anti qui donne une identité claire à une équipe, ou comme Christmann ou Cazal qui tirent la quintessence d'un groupe, ça ne se trouve pas partout…

  2. Fou de hand - le 17 mars 2014 à 20h16

    Avoir un CDI et des objectifs tenus n'est même pas un gage de garantie, c'est la même chose en proD2,Benoit Guillaume l'entraineur de Chartres a été remercié alors qu'il avait conduit son équipe de la N3 aux plays-offs de la prod2.

    • Lebreton - le 17 mars 2014 à 20h25

      La pression politique était forte pour lâcher ainsi un ami de plus de 20 ans.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).