LNH – J2

Montpellier écrase le clasico

Dolenec Montpellier
Après leur défaite inaugurale face à Toulouse (23-26), les joueurs de Chambéry se rendaient à Montpellier pour défier le MAHB dans le désormais célèbre “clasico”. Un duel qui n’a malheureusement pas tenu toutes ses promesses…

Chambéry sur courant alternatif

Le CSH débute bien le match, en s’appuyant sur une grosse défense qui empêche la base arrière de Montpellier de trouver des solutions, tandis que le MAHB fait marcher la slovène connexion. Sur ses neuf premiers buts, huit sont inscrits par le trio Dolenec-Gaber-Gajic, intenable en attaque. Leur réussite offensive, associée aux arrêts de Venio Losert, permet à Montpellier de creuser un premier écart, 10-7 après 17 minutes. Côté savoyard, on ne retrouve toujours pas ce qui avait fait défaut la semaine dernière : Jerko Matulic est en difficulté sur son aile, tout comme Edin Basic, qui multiplie les pertes de balles. Comme à Toulouse, c’est Damir Bicanic qui maintient son équipe sur les rails, en inscrivant quatre buts dans le premier acte. Après être revenu à un but à dix minutes de la pause, Chambéry connait un nouveau trou d’air et laisse repartir Montpellier, qui inscrit un 4-0 conclu par Diego Simonet, très en verve ce soir. Les arrêts de Yann Genty dans la cage savoyarde n’y changent rien, le MAHB rentre aux vestiaires avec trois buts d’avance, grâce à un dernier but sur le gong de Vid Kavticnik (16-13, MT).

Montpellier sans pitié pour son adversaire

Montpellier re-creuse l’écart dès le retour des vestiaires. Arnaud Siffert, rentré dans la cage, réalise quelques belles parades et offre des munitions à ses coéquipiers. Malgré une grosse défense chambérienne, symbolisée par l’activité de Benjamin Gille, Dragan Gajic donne pour la première fois sept buts d’avance au MAHB, 21-14 à la 40ème minute. Avec Bertrand Gille au poste de demi-centre, le jeu de Chambéry manque de fluidité et les pertes de balle se multiplient. Le Rémi Feutrier,impeccable sur son aile, a beau s’employer, rien n’y fait. L’écart grandit et Dragan Gajic se régale en contre-attaque. Montpellier ne force pas et ne fait que profiter des erreurs adverses. A 16 minutes de la fin, Mario Cavalli pose le temps mort de la dernière chance (25-16, 44′). Mais Chambéry n’y est plus et, résigné, Mario Cavalli envoie ses jeunes au combat. C’est d’ailleurs sur une perte de balle d’Antoine Blanc que Diego Simonet donne dix buts d’avance aux siens (28-18, 50′). Les dix dernières minutes tournent au festival héraultais, avec parades à 6m d’Arnaud Siffert, roucoulob de Michael Guigou…Montpellier s’impose finalement 32 à 22, laissant les Chambériens dans un océan de questions avant la réception de Nîmes, seulement défait de deux buts ce soir à Dunkerque (25-27).

Ils ont dit :

Arnaud Siffert (au micro de beIN SPORTS) : “C’était une bonne entrée en matière à domicile, on a eu le résultat mais on a aussi mis la manière. On a eu une très bonne défense, ce qui avait été notre point faible pendant la préparation. On pensait que cela viendrait avec la compétition, on a eu un tour de chauffe à Istres et ce soir tout a bien fonctionné. A retenir, le bon état d’esprit et notre bonne défense, tandis qu’on a été un peu gourmands sur la fin. Ca n’a pas trop prêté à conséquence, vu qu’on avait creusé le large.”

Rémi Feutrier (au micro de beIN SPORTS) : “Au moment d’accélérer au retour des vestiaires, on a accumulé les pertes de balle et on a lâché le match. On leur a rendu la tâche facile et ils n’ont eu qu’à en profiter”.

LNH, 2ème journée
MONTPELLIER AHB
32 (16)
CHAMBERY SHB
22 (13)
Montpellier, Palais des Sports René Bougnol
Arbitres: Julie Buenaventura, Charlotte Buenaventura
Simonet
Tej
Grébille
Dolenec
Guigou
Laluska
Borges
Gutfreund
Thouvenot
Gaber
Kavticnik
Villeminot
Gajic
5/8
1/4
2/3
5/8
2/3
0/0
0/1
3/4
0/0
3/5
3/4 dont 1/2 pén
0/0
8/11 dont 4/7 pén
Tritta
Blanc
Panic
Ben. Gille
Ber. Gille
Basic
Feutrier
Paty
Matulic
Paturel
Detrez
Bicanic
2/3
0/1
0/5
2/3
0/1
2/3 dont 2/2 pén
4/4
2/4
1/4
3/3
1/1
5/9
Losert
Siffert
5 arrêts / 18 tirs dont 0/2 pén
8 arrêts / 17 tirs
Diot
Genty
2 arrêts / 11 tirs dont 1/3 pén
10 arrêts / 33 tirs dont 1/4 pén
Entraîneur: Patrice Canayer Entraîneur: Mario Cavalli
Exclusions: 10 min (Tej, Laluska x2, Gajic, Gutfreund) Exclusions: 12 min (Tritta x3, Paturel x2, Ben. Gille)


LNH D1 2014-2015 J02 MONTPELLIER CHAMBERY par LNH

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. uhhu - le 18 septembre 2014 à 13h03

    Une deuxième Mi-temps bien décevante pour le CSH, qui a laissé filer le match. L'état d'esprit est à retrouver, depuis quand on baisse les bras à Chambéry!!

  2. olivierg - le 18 septembre 2014 à 16h33

    Franchement déçu par le jeu produit par Chambery…il est clair que l'équipe est vieillissante, en manque de renouvellement… Par moment, des sequences de passes à 10 d'une tristesse…

    Il y avait un monde d'écart entre la vivacité du MAHB et le coté laborieux du CSH.

    2 points: Benjamin Gille est aussi lamentable qu'Oliver Roggisch. C'est un boucher violent et stupide. Je me suis obligé à revoir le match et il est EVIDENT que son action sur Dolenec est intensionnelle (bilan: 2 dents). Le jour où un joueur sortira victime d'une commotion serieuse, il sera trop tard…

    Ceci m'amene à la gestion du match par la paire Bonaventura…heureusement pour elles que l’écart s'est fait rapidement, sinon cela aurait été un massacre… Elles n'ont AUCUNE logique d'arbitrage (elles sanctionnent de 2min un tirage de maillot…pourquoi pas… mais ne disent rien lorsqu'un coup est donné (plusieurs fois). Soit elles ne voient rien, soit elles confortent certains joueurs dans un sentiment d'impunité. Elles ont souvent été "dures" avec des joueurs comme Tej ou Gaber, qui du coup, évoluent dans leurs comportements

    Sur ce match là, elles méritent un carton jaune…

  3. Jean - le 18 septembre 2014 à 19h33

    Montpellier a une équipe très agréable à voir jouer , ça va vite ,le jeu en attaque est virevoltant, franchement c est très plaisant à regarder , je me suis régalé devant la tele. Quand on sait que Mackosev et Bonnefond vont bientôt rentrer , c est une équipe qui peut gêner très sérieusement le PSG en championnat. En plus on sent beaucoup de joie de jouer ensemble chez les heraultais , avec des joueurs assez magiques comme Guigou ou Simonet . Le championnat est loin d être joue et tant mieux pour le suspens , c est très accroché sur tous les parquets.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).