LNH – J21

Tremblay sur le fil

Rémi Salou Tremblay

L’US Ivry peut nourrir des regrets suite à la défaite concédée hier sur le buzzer à domicile face à Tremblay. Devants au score pendant la quasi-intégralité de la rencontre, les rouges et noirs ont vacillé dans le money-time, permettant à une équipe Tremblaysienne par forcément brillante, de décrocher un précieux succès dans la course au maintien en LNH.

C’est dans une salle de Delaune à guichet fermé, que le derby Francilien s’est déroulé dans une ambiance électrique. La tension était palpable suit le terrain, beaucoup d’approximations de chaque côté, les nerfs des joueurs mis à rude épreuve et le corps arbitral déterminé à ne pas laisser les événements s’envenimer entre les équipes, n’hésitant pas à sanctionner le moindre accrochage. Alors que ce sont les joueurs de Dragan Zovko qui ont eu les premières occasions de break (7-9 ; 15″), grâce notamment à de belles réalisations de Benjamin Bataille, ce sont les Ivryens qui ont viré en tête à la pause (14-13 ; MT), avec un dernier but de Mathieu Bataille sur contre-attaque, en exploitant parfaitement les errances défensives des jaunes et bleus.

Pablo Simonet IvryDès le retour des vestiaires, les locaux vont accélérer le rythme par l’intermédiaire de Jérémy Darras pour créer un premier écart (17-14 ; 34″). Avec une assise défensive retrouvée et des solutions franches devant le but adverse, les Ivryens ont eu les occasions de creuser l’écart (22-19 ; 45″). Mais trop approximatifs avec plus de 16 pertes de balle, les co-équipiers de Sebastian Simonet ont laissé leurs adversaires revenir dans la course. Rémi Salou va alors sonner la révolte pour les visiteurs, provocant pénaltys et exclusions temporaires, le pivot du TFHB a été le grand artisan du retour de son équipe. Avec un Matthieu Drouhin toujours aussi efficace à la finition (7/9 aux tirs), les franciliens sont revenus à hauteur de leurs adversaires à l’approche du money-time (23-23 ; 52″).  La fin de match est à couper le souffle, deux buts sur contre-attaque de Damir Smajilagic permettent aux Val-de-Marnais de prendre un but d’avance à 2 minutes du terme (25-24 ; 58″). Une parade de FX Chapon dans la foulée a même donné une possession à Ivry pour sceller sa victoire, mais une nouvelle perte de balle, sanctionnée par un but et un deux minutes, ont anéanti les espoirs Ivryens. Par l’intermédiaire de son capitaine, Ibrahima Sall, Tremblay arrache la victoire sur le fil (24-25), et se donne de l’air dans la lutte pour le maintien, avant le déplacement périlleux à Dijon.

“Des petites erreurs”

Cruelle désillusion pour Ivry qui compte désormais quatre points de retard sur son adversaire du soir à cinq journées de la fin du championnat. Pascal Léandri n’a pas caché sa déception lors de son passage en salle de presse en fin de match, concédant le manque de tranchant de son équipe dans les moments décisifs “tu domines un match et tu n’arrives pas à le tuer. Des petites erreurs… à la fin tu dois pas lâcher le ballon, tu dois le garder…”. Mathématiquement rien n’est encore perdu pour l’US Ivry qui va devoir aller chercher des points à l’extérieur, puisque les Ivryens vont se déplacer à trois reprises lors des cinq derniers matchs. Première étape jeudi prochain face au HBC Nantes.

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Loktor - le 10 avril 2014 à 13h17

    J'étais à Ivry hier soir pour le match. Cela faisait vraiment plaisir de voir une salle pleine à craquer, une telle ambiance et une fin de match aussi haletante.

    Ivry pourra nourir des regrets en fin de saison, cette défaite n'est pas anodine. Tremblay se donne un peu d'air. Une victoire à Dijon et le maintien serait sécurisé normalement.

    Tremblay avait dépêcher trois cars de supporters de son côté. Et je pense que le succès de Tremblay est en partie lié à cette initiative. M.Drouhin, R.Salou et les autres joueurs cherchaient toujours leur public.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).