LNH – J26

Le Phare a éteint Montpellier

07D_5792_petit

Crédit photo : Laurent Téophile

Un choc, un enjeu, de la tension, trois cartons rouges, un Phare bouillant et une victoire de Chambéry sur Montpellier. Voilà les ingrédients d’une belle soirée de handball en Savoie. Sauf pour Montpellier, qui perd sa place en Ligue des Champions.

Ce Classique avait des allures particulières, ce jeudi soir. Chambéry accueillait Montpellier pour la 26ème et dernière journée de championnat, avec des enjeux différents pour chaque équipe. Montpellier jouait gros, une qualification en Ligue des Champions. Chambéry préparait une dernière fois sa finale contre le PSG, ce dimanche, et fêtait la dernière de quelques de ses joueurs. Alors forcément, au début, c’était fermé. En cinq minutes, Cyril Dumoulin avait eu le temps de faire trois arrêts, pour son dernier match dans son Phare, et Thierry Omeyer un seul. Puis les défenses se déliaient et les shoots se transformaient en buts. Rapidement, Chambéry prenait de l’avance, dans le sillage d’un bien bon Marko Panic (6 buts) (5-3, 11′). Mais Dragan Gajic (11 buts) ramenait systématiquement ses coéquipiers à hauteur (9-9, 20′ ; 14-14, 26′), avant de leur permettre, sur une excellente relance d’Arnaud Siffert, de prendre une courte tête au tableau d’affichage (14-15, 28′), pour la première fois de la partie. A la pause, les deux équipes étaient dos-à-dos, 15-15.

Une victoire suffisait aux Montpelliérains pour obtenir le graal tant espéré, le ticket pour la Ligue des Champions, puisque dans le même temps, les Parisiens se baladaient contre Cesson-Rennes. Ils le savaient. Et pourtant, ils craquaient rapidement, après la 40e minute de jeu. Les talents conjugués de Grégoire Detrez (5 buts), Edin Basic (5 buts) et Damir Bicanic (4 buts) donnaient de l’air aux Savoyards (23-20, 42′). Les Chambériens avaient même une balle de +4, en vain. Montpellier poussait et revenait à un but. Avant de lâcher prise. Issam Tej écopait d’un carton rouge (3x2mn). Sur le pénalty qui en découlait, Marko Panic mettait le ballon dans la tête d’Arnaud Siffert et voyait donc rouge, à son tour. Un troisième carton rouge a été distribué à Matej Gaber (3x2mn). Privé de deux de ses défenseurs, Montpellier n’a pas su remettre le coup de fouet suffisant. Chambéry s’en allait donc vers une victoire méritée et importante, à trois jours d’une finale de Coupe de France, 33-30. Quant aux Montpélliérains, ils ne verront pas la couleur de la Ligue des Champions. Les Héraultais, troisièmes, sont néanmoins qualifiés pour la Coupe EHF.

L’heure était ensuite aux hommages. Cyril Dumoulin, en partance pour Toulouse, et Guillaume Gille, qui arrête sa carrière de joueur, disputaient leur dernier match au Phare. Evidemment, ils ont reçu, avec Kévynn Nyokas et les frères Marroux, une ovation digne de ce qu’ils ont apporté au club savoyard, par un public bouillant, évidemment.

 

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. djouniordasouza - le 23 mai 2014 à 09h45

    Ce qui fait assez peur pour la saison prochaine c'est le manque de tireurs de loin. Ça tricote bien, ça arrive aux 6-7m mais sur des matchs de ce type, un Accambray manque cruellement pour apporter le danger de loin et fixer…

    • Bertrand - le 23 mai 2014 à 13h01

      Je crois que la recrue Mackovsek a été recruté pour palier justement au départ d'Accambray! par contre c'est vrai un AD shooter ne serait pas de trop

  2. Cécile M - le 23 mai 2014 à 13h19

    Pas de possibilité de tournoi wild card pour Montpellier ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).