LNH – J4

Duel au sommet entre Nantes et Montpellier

Entrerrios Nantes

Dès la quatrième journée, le hasard combinant le calendrier et les résultats, mettra en opposition les deux leaders de 1ère Division, à savoir un habitué de ce premier rang, Montpellier, et l’une des nouvelles valeurs sûres de la LNH, Nantes. Un duel qui laisse espérer un vrai combat de chefs.

C’est un peu le maître face à l’élève. Le modèle, personne ne s’en cache dans la cité des ducs, et son apprenti zélé intégrant les exigences vitesse “grand V”. Depuis la montée dans l’élite en 2008, le H a tracé son chemin avec application, jusqu’à l’Europe et même le dernier carré de toutes les compétitions auxquelles il a participé (LNH, CDF, CDL, EHF).

Mais, à travers toutes celles ci… n’a jamais battu Montpellier. “Je finis par le prendre pour moi”, préfère en rire Thierry Anti, surtout ravi et fier de “jouer pour la première fois en championnat la place de leader. On ne va pas non plus cristalliser tout ce match autour de cette question. Le but est de gagner nos matchs à domicile, peu importe l’adversaire. Maintenant, c’est sûr que si l’on gagne, ce sera une nouvelle étape de franchie, de celles qui peuvent nous faire encore un peu grandir. En cas de défaite… Eh bien on sera deuxièmes! N’oublions pas qu’il ne s’agit que du début de saison…”  Une réflexion partagée par son homologue Patrice Canayer, jugeant qu’ “il faut regarder le contenu des matchs plutôt que le classement.  Aujourd’hui, ça ne veut rien dire, c’est beaucoup trop tôt.”

La priorité sera évidemment pour ses protégés de démontrer qu’ils ont le caractère et les capacités de faire oublier l’épisode Rhein Neckar le we dernier en Ligue des Champions. Car même si le technicien du MAHB avoue que ses hommes ont pris “un coup derrière la carafe”, il attend de ce déplacement à  Nantes une réaction aussi immédiate que sans appel. “Des chocs, maintenant, on va en avoir tous les trois jours. Il faut qu’ils apprennent et qu’ils travaillent, ça c’est une certitude, résume-t-il. Pour moi, on s’est liquéfié devant l’adversaire samedi dernier et on ne doit plus jouer de cette manière.”

Thierry Anti : “L’équipe est dans le bon trip”

Anti 2Une façon d’annoncer la couleur à un adversaire respecté, apprécié… “mais j’aime surtout quand ils sont derrière nous”, glisse Anti. D’autant qu’un succès face à Guigou et sa troupe constituerait indéniablement un nouveau déclencheur au sein des Violets. Car depuis deux ans, Feliho et les siens ont enchaîné les belles prestations face aux Héraultais : deux matchs nuls, des défaites sur le fil après avoir mené… “Et le problème est là, justement, réplique le patron nantais. On ne sait pas gérer efficacement le money time. C’est qu’on ne méritait pas de gagner et c’est tout! Là, l’équipe est dans le bon “trip”. Et la pression de se retrouver seul leader après une victoire demain ne nous fait pas peur.”

Si le groupe montpelliérain s’est bien envolé avec Laluska (qui jouera avec une protection sur son arcade), le HBC Nantes se débrouillera sans le fougueux O’Brian Nyateu, touché lors de la rencontre la semaine passée à Créteil (lésion acromio-claviculaire). Aymen Toumi est lui encore trop juste pour espérer un retour sur les parquets cette semaine.

Demain, 20h45 (sur beIN SPORTS 3) : HBC Nantes – Montpellier AHB

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Palmarsson - le 1 octobre 2014 à 22h24

    Sans Nyateu en défense ça risque d'être dur mais je pense que Nantes peut le faire.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).