LNH – J4

Les leaders ne se lâchent pas

IMG_9451

Je t’aime, moi non plus… Entre le Nantes et Montpellier, la victoire a hésité au point de quitter le terrain et laissé les co-leaders de l’élite sceller les soixante minutes par un match nul. Bienvenu à bord de l’Orient Ex”Stress”!

” Au moins, ce nul aura quelque chose de constructif pour le groupe”. Fatalement, après avoir connu l’enfer pendant plus d’une mi-temps, puis frôlér le succès à  l’aube du money time, Patrice Canayer ne pouvait, hier soir, que se montrer mesuré dans son analyse. Car plus que trembler, les Héraultais ont vacillé, dérapé. Son homologue nantais ne cachait pas –  à l’instar d’un Feliho hurlant “Pu… mais c’est pas possible!” en rentrant aux vestiaires – sa frustration. Et sa déception.  «On a eu un temps faible trop important, admettait Thierry Anti. qui a tout anéanti… On avait pourtant réalisé quarante cinq premières minutes excellentes.»

Portés par un Skof en état de grâce et un Gharbi guerrier implaccable , les Nantais réalisaient le départ parfait (6-4 9e, 10-7 18e) et rester au contact devenait de plus en plus compliqué (12-8, 21e), pour le MAHB. Gaber trop tendre, Dolenec et Simonet butant sur la défense locale, Guigou s’échinant à faire vivre le ballon ne suffisait pas aux Montpelliérains qui semblaient sans solutions face à la furia nantaise (17-11 puis 18-11, 23e). La sérénité d’Entrerrios et sa troupe contrastait face à leurs hôtes désorganisés, voyant arriver la pause sous de sombres aupices…

Skof maintient Nantes à flot

Car l’ascendant psychologique était bien détenu par les Violets, la jeune ne souffrant d’aucun complexe pour faire plier Losert. Face à une salle en délire, Gajic restait de marbre pour sortir de sa boite… et de son poignet quelques diableries dont lui seul à la secret. Un coup de mou physique des Nantais et le Slovène passait en mode artilleur de génie  (20-16 40e, 20-19 43e). Aussi renversant sur brillant, ce coup de booster aux allures de rouleau compresseur offrait même à Montpellier les rênes d’un match que l’on pensait contrôlé par le H. “Avec eux, il faut ce méfier jusqu’au  bout. Ils sont capables de faire basculer un match en quelques actions…” , glissait quelques heures avant le match Anti, dont l’expérience de multiples duels “presque” parfaits restait en travers de sa gorge.

Toutefois, cela n’allait pas être une fois de plus le bon jour… Skof, toujours, maintenait le HBCN à flots , Tournat s’appliquait à  relancer la machine (21-19), mais les Nantais payaient cash cinq minutes lumières éteintes (24-25, 53e). Sans pour autant éclairer son chemin vers un succès, Grébille et les siens assuraient un nul les laissant en tête de la LNH avec… Nantes.

NANTES – MONTPELLIER : 27-27


LNH D1 2014-2015 J04 NANTES MONTPELLIER by Ligue Nationale de Handball

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).