LNH – Nantes

Anti : « Je ne veux pas de faux départ »

Anti

Pour son troisième Trophée des Champion, le coach nantais Thierry Anti fait le point avant un rendez-vous marquant le début d’une saison une fois de plus très chargée pour le H. Et il espère que son équipe reviendra de Tunisie avec autre chose qu’une place d’honneur.

La saison est officiellement lancée demain avec le TDC, le troisième pour vous. Dans quel état de forme arrivera le H en Tunisie ?

Thierry ANTI : Je trouve que l’équipe a très bien travaillé. On a fait un peu différemment de l’an passé, l’effectif ayant peu changé : moins de matchs amicaux, plus de travail physique. On avait réussi à éviter les blessures jusque là… On devra se passer toutefois de Aymen Toumi et Goradz Skof.

AntiVous êtes dans une excellente dynamique.

T.A. : On a enchaîné les victoires, cela donne de la confiance. Car même si parfois une bonne petite défaite permet de rester concentré, on ne la souhaite pas. Je ne veux pas donner trop d’importance à tout cela. Mon exigence était de rentrer de suite dans l’esprit compétition, le projet d’installer le jeu. Adhérer à cela est primordial aujourd’hui. Je ne veux pas de faux-départ. Ils me semblent bien préparés et que tout le monde avance dans le même sens, a la volonté de faire quelque chose ensemble.

A commencer par ce week-end ?

T.A. : Que ce soit clair, ce n’est pas une fin de prépa, qui pour moi s’est jouée après le Caraty à Brest. On le joue pour le gagner ce Trophée des Champions. Ce n’est certes pas une Coupe de la Ligue ou de France mais… c’est un trophée officiel à inscrire au palmarès d’un club.

“Plus solide que l’an passé”

AntiD’autant que le plateau regroupe la crème…

Il ne faut pas se leurrer : ce sont les quatre clubs qui ont fini en tête du classement de LNH ! Cela signifie donc quoi qu’il arrive deux gros matchs ce week-end. Si on a le bonheur d’aller en finale – et pour cela il faudra se défaire du champion en titre dunkerquois – on rencontrerait le vainqueur de… PSG-MAHB ! Je pense que le challenge est bien là : la barre est placée très haut avec deux matchs de haut-niveau !

Vous sentez-vous plus à même de les relever, justement, ces challenges ? Et ce toute la saison ?

T.A.  : C’est difficile mais je pense que l’on est plus solide que l’an passé. Ce que veut dire que j’espère aussi que l’on sera plus régulier. Par exemple, cette année, il faudra éviter des ratés comme la défaite de Nîmes à domicile l’an dernier… Maintenant ce que je crains le plus reste les adversaires qui sont passés à côté de l’exercice 2013-2014 et auront toute cette année pour se rattraper.

Schulz nantesVous pensez à qui ?

T.A. : Tremblay ! Ils ont l’effectif , le budget… et l’envie pour oublier que l’ombre de la relégation a un temps plané sur eux. Et puis Chambéry, évidemment Saint-Raphaël, Toulouse qui veut encore grandir, Nîmes qui a de quoi avoir de l’ambition. Ajouter les quatre du TDC et on se retrouve avec la moitié de la LNH qui voudrait être à notre place!

L’homogénéité du groupe cette saison sera toutefois une force.

T.A. : Complètement. Notre identité aujourd’hui est une équipe Latino/Jeunes, une bonne adéquation entre la culture latine (Espagne, Portugal, Argentine…et France, NDLR) et les jeunes du centre de formation. Alors oui, c’est beaucoup plus homogène. Mais attention… On a un effectif réduit.

Et toujours ce calendrier très chargé en deuxième phase…

T.A. : C’est là que se décideront beaucoup de choses, car il est parfois dur de s’en sortir dans ces moments là. A nous de trouver les bonnes solutions.

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Simon - le 5 septembre 2014 à 14h55

    Ce monsieur dit toujours des choses très juste qui se révèlent souvent vrai au cours de la saison… Toujours une très bonne vision du handball français moderne.

  2. Sasori - le 5 septembre 2014 à 15h36

    Ce qui m'inquiète est le calendrier très chargé de la deuxième partie de la saison. les clubs comme H vont laisser la coupe d'Europe pour le championnat ?

    LNH perd des points au classement de EHF, les hongrois et les polonais montent en puissance !

    • skancho - le 5 septembre 2014 à 16h05

      Je ne pense pas que l'on puisse suspecter Nantes de ne pas jouer pleinement la coupe EHF (finaliste il y a deux ans, éliminations contre Montpellier l'année dernière).

      Concernant la deuxième partie de la saison de Nantes, on peut espérer que les jeunes auront pris de la maturité d'ici là et seront à même de remplacer avantageusement les éventuels blessés.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).