LNH – SRVHB

Le club soutient Geoffroy Krantz

KrantzLe club de St Raphaël, et ses dirigeants, n’ont pas tardé à prendre la parole et à s’exprimer suite à l’annonce hier des présomptions de dopage dont fait l’objet leur joueur Geoffroy Krantz. Ainsi le président Krakowski a reconnu le “professionnalisme et la moralité” de son joueur et qui sont “unanimement reconnus”.

Après avoir entendu le joueur, le club a apporté tout son soutien à son joueur et ainsi l’accompagner dans la recherche des éléments de preuve qui pourront le dédouaner de la faute qu’on lui reproche. Le joueur a logiquement demandé une contre-expertise afin d’avoir un nouveau diagnostic sur le niveau du taux de nandrolone relevé dans les urines du joueur lors du contrôlé effectué par la DRJSCS le 27 janvier dernier.

Pour rappel le joueur risque deux ans de suspension si le règlement est appliqué à la lettre. Cette sanction peut être rabaissée à un an s’il arrive à démontrer que la prise de nandrolone était non-intentionnelle.

 

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. ludo - le 26 février 2014 à 17h56

    je vois pas comment un joueur qui se porte volontaire au contrôle pourrait se retrouver positif.

    attendons la contre expertise.

  2. Romain - le 27 février 2014 à 14h04

    Attention à ce que vous écrivez… Il risque JUSQU'À deux ans de prison. La prise de nandrolone est sanctionnable de 6 à 24 mois de suspension…

    • vince - le 27 février 2014 à 14h38

      ça me choque pas. Par habitude, la presse (pas que sportive) donne toujours le maximum, d'où le "jusqu'à" devient superflus

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).