Mac

Le Metalurg suspend 20 joueurs

Cervar-Metalurg

Crédit: Jean-Yves Lhors

Le feuilleton du Metalurg Skopje entamé il y a quelques jours continue. La grève lancée par 20 joueurs il y a quelques jours  avait conduit à un forfait du Metalurg contre Zagreb en Ligue SEHA. Mais les conséquences pour les joueurs pourraient être plus graves puisque le club a décidé aujourd’hui de suspendre vingt de ses joueurs.

Alors que le motif premier de la grève semblait être le non paiement des salaires depuis plusieurs mois, les frondeurs ont expliqué leurs motivations à travers une lettre qui met Lino Cervar, l’entraîneur, au premier rang du banc des accusés.

Nous sommes déçus de l’attitude montrée par le club et le coach Lino Cervar depuis quelques temps. Cela n’a rien à voir avec la difficile situation financière dans laquelle se trouve le club. Certains savent quelle est l’attitude du coach envers nous. Il a minimisé notre apport au club et à tout ce que nous avons réussi à réaliser en ces temps difficiles. Nous avons l’impression qu’il n’agit ni dans l’intérêt du Metalurg, des joueurs ou de la formation de joueurs du cru.

Ce qui l’intéresse uniquement est de conserver son poste aussi longtemps que possible, sans considération pour le club ou les joueurs. Nous le tenons responsable de la plupart de nos défaites à cause de décisions discutables en match ou en dehors. Par exemple, nous ne comprenons toujours pas pourquoi Stanic et Atman ont été laissé à Skopje lors du déplacement à Brest ou le coaching étrange contre Zagreb alors que nous aurions objectivement pu le gagner. Comme si quelqu’un avait volontairement voulu perdre pour ensuite pointer du doigt les joueurs. Jusqu’ici nous sommes restés silencieux car nous sommes loyaux au club, mais son attitude irrévérencieuse envers les jeunes joueurs, les plus expérimentés ou même les étrangers nous a conduit à une décision si radicale.

Encore une fois, ce ne sont pas les problèmes financiers qui nous motivent, car nous nous battons toujours pour gagner, que nous soyons payés ou non. C’est pourquoi nous avions demandé une réunion avec M. Jordanov, et nous pensions que nous le méritions étant donné que nous avons toujours effectué notre travail de façon honorable. Jusqu’à présent nous avons été tolérants en matière d’argent, et nous continuerons à l’être mais les conditions actuelles de travail ne sont plus supportables.

Suite à ces déclarations, le comité directeur du Metalurg a fait bloc avec Lino Cervar et Minco Jordanov, le propriétaire, a donc annoncé la suspension de vingt joueurs.

LINO CERVAR: “Je ne suis pas payé depuis un an et demi”

Une armistice entre les deux parties est néanmoins envisageable, même si Lino Cervar est tombé de haut suite à ces propos:

On m’a accusé de penser uniquement à mes propres intérêts alors que je suis dans le même cas que les joueurs. Je n’ai pas été payé depuis un an et demi, mais je continue à travailler pour le bien du club et des joueurs. En cinq ans avec le Metalurg, j’ai remporté huit titres et deux qualifications dans le Top 8 européen. Je me demande comment ça aurait été possible si j’avais voulu à tout prix faire perdre l’équipe.

Avec désormais seulement huit joueurs professionnels, le Metalurg va devoir puiser dans ses équipes de jeunes jusqu’à nouvel ordre. Et plus question de déclarer forfait, surtout en Ligue des Champions puisqu’en cas de forfait pour le reste des matchs, c’est une sanction de 500.000€ qui pourrait s’abattre sur la fédération macédonienne ainsi qu’une exclusion de toutes les compétitions européennes pour les clubs macédoniens la saison prochaine.

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).