Mondial 2015

Les Australiens dévastés par la décision de l’IHF

Prl6-Super-Globe-Successful-Preparations

Hier, l’IHF a annoncé que l’Australie n’était pas autorisée à participer aux prochains Mondiaux au Qatar, au prétexte que l’Océanie n’était pas reconnue par l’IHF. Pour combler le vide, c’est l’Allemagne qui a été repêchée, en tant que cinquième du Championnat du Monde 2013 en Espagne. Si, bien évidemment, les Allemands étaient tout à leur joie à l’idée de disputer des championnats du Monde pour lesquels ils n’étaient pas qualifiés, les joueurs australiens, tous amateurs ont été abasourdis par la décision de l’IHF de ne pas leur accorder le droit de participer au Mondial au Qatar.

Joint par nos soins, Sébastien Traverso, l’ailier droit de la sélection, a confirmé “qu’aucun des joueurs n’était au courant de ce qui allait se passer. Nous savions qu’une décision allait être prise ce 8 Juillet, mais nous étions très confiants. Nous ne pensions pas ça n’impacterait pas notre participation aux Championnats de Monde 2015, […]. Mais de là à nous enlever notre place légitimement acquise… Nous avions un camp d’entrainement prévu pour le 20 Juillet (week-end du tirage au sort) à Sydney, qui faisait parti de la préparation pour le Qatar. Ce qui montre bien que nous n’étions pas du tout au courant de ce qui allait se passer.”

Quant aux raisons de la non présence de l’Australie au Qatar, le joueur du Sydney Uni HC précise bien qu’il ne s’agit en aucun cas d’un forfait, mais bien d’une décision émanant de l’IHF.

“Tous les joueurs sont bien évidemment dévastés et très atteints par cette décision.” ajoute-t-il. “Ce sont des mois de préparation, d’investissement personnel et financier qui partent en fumée. Il faut le vivre de l’intérieur pour comprendre les sacrifices qu’une telle préparation nécessite. Pour dire les choses clairement, de la location du gymnase, en passant par les billets d’avion pour que tous les joueurs se retrouvent a Sydney pour les stages, jusqu’au voyage en Nouvelle Zélande pour aller jouer la qualification, tout ça est sorti de la poche des joueurs. Certes, l’Australie ne fait pas le poids lors de ces participations aux championnats du monde, mais nous mettons au défi n’importe quel groupe de joueurs/staff de présenter une équipe capable de rivaliser avec le reste du monde, dans des conditions pareilles et avec aussi, voire pas du tout, de moyens. Nous attendons maintenant plus d’explication de la part de l’IHF par le biais de la fédération australienne pour enfin comprendre ce qui a motivé cette décision.”

La fédération australienne a quant à elle publié un court communiqué sur sa page facebook, parlant de la “déception de ne pas participer au Mondial, d’autant plus que l’Australie a pris part à plusieurs Mondiaux et fait partie de l’IHF depuis 1988”.

Il y a deux ans, Handnews s’était entretenu avec Thomas Gerstch, français expatrié en Australie. Il y évoquait les conditions difficiles de la pratique du handball pour la sélection nationale du pays. Un investissement colossal de la part des joueurs anéanti en un jour et à six mois du début du Mondial par cette décision de l’IHF.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EDF

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Bertrand - le 9 juillet 2014 à 21h18

    Scandaleux…

  2. Ritemo - le 9 juillet 2014 à 21h27

    Un scandale tout simplement.

  3. simpey - le 9 juillet 2014 à 21h58

    On fait un championnat du monde mais sans l’Océanie et en privilégiant un pays européen à la place … :/

    Sans aucun doute une décision dictée par la perspective de retombées commerciales plus importantes en Allemagne qu'en Australie, parce que niveau éthique et sportif, c'est aberrant.

    Très déçu pour les australiens, à suivre ou c'est plié ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).