Pro D2

Avec Emeric Paillasson, Chartres repart du bon pied

Paillasson Chartres 3

Après une première partie de saison difficile malgré un statut de favori à la montée en LNH, Chartres a retrouvé des couleurs pour son premier match de la phase retour en s’imposant à Pontault-Combault (26-30). Ce succès capital pour le maintien permet à la formation de Pascal Mahé de débuter la phase retour de la meilleure façon. Emeric Paillasson, l’un des cadres du collectif chartrain, revient sur la saison difficile de son club et espère que le meilleur est à venir cette saison.

Emeric, Chartres s’est imposé à Pontault-Combault samedi (26-30). Ce succès est-il vécu comme un grand soulagement pour l’équipe ?

Effectivement, on peut parler de grand soulagement. La situation comptable était très préoccupante avant ce match. Il y avait beaucoup de pression autour de cette rencontre. La victoire nous donne un petit bol d’air. Maintenant, il va falloir confirmer.

Paillasson Chartres 2L’équipe est-elle en progrès depuis quelques semaines ?

Oui, je pense. On a remis complétement à plat le fonctionnement de notre défense. On se force à être plus précis collectivement, plus consciencieux dans les placements, plus énergiques dans les contacts, et surtout solidaires. Pour l’instant, ça semble marcher. Maintenant, il faut que l’on s’appuie sur cette défense pour monter des ballons et marquer des buts faciles.

Selon toi, comment expliquer cette 1ère partie de saison compliquée de Chartres ?

Notre système défensif était à la peine en début de championnat. Cela nous a coûté quelques défaites sur des matchs que nous aurions dû gagner. Ensuite, la confiance s’effiloche, et là, ça devient très dur. Le sport de haut niveau, c’est 80% de mental, donc quand l’équipe commence à gamberger, sur le terrain, tu ne produis plus rien de bon. C’est mon explication à nos déboires en première partie de championnat. Après, je ne dis pas que j’ai l’exacte explication, c’est juste mon analyse.

“Ne pas penser aux play-offs”

Paillasson ChartresQue manque-t-il à Chartres pour enchainer les victoires ?

Jje ne sais pas, mais j’ai bon espoir qu’on soit sur la voie du changement. Vivement vendredi, qu’on puisse en découdre à nouveau.

L’objectif des play-offs est-il encore envisageable ?

Mathématiquement, oui. Nous ne sommes qu’à quatre points de la 5ème place. Mais honnêtement, je ne veux pas y penser pour l’instant. Je veux juste que l’on enchaine les bonnes performances. Après, comme on dit : c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses. Et pour faire un mauvais jeu de mot, on en a déjà fait beaucoup !

“Je ne peux pas être satisfait”

Paillasson ChartresQuel regard portes-tu sur tes performances ?

Je ne peux pas être satisfait. Quand ton équipe ne va pas bien, c’est forcément que les individualités ne sont pas assez performantes. Après, depuis quelques mois, je suis presque exclusivement cantonné aux tâches défensives, donc je m’atèle à faire de mon mieux pour coordonner et organiser notre défense. Mais j’espère prouver en deuxième partie de saison que je peux apporter à l’équipe en attaque. En même temps, ma conception du handball, et du sport collectif en général, consiste à privilégier la réussite collective, quoiqu’elle en coûte sur le plan individuel. Donc il faut savoir faire des concessions, tout en donnant le maximum dont on est capable à chaque instant.

Seras-tu encore à Chartres la saison prochaine ?

Oui, je serai encore chartrain jusqu’en juin 2016 au minimum. J’ai prolongé mon contrat initial de deux saisons additionnelles, lors de la saison précédente. Après, on verra, je ne serai pas bien loin de ma fin de carrière à ce moment là  ! (rires)

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Proligue

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Fou de hand - le 5 février 2014 à 14h51

    Il faut y penser aux plays-offs,dès dimanche le président y pensait déjà.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).