Pro D2 – Chartres

E. Paillasson : “Pas en confiance”

Paillasson Chartres 3
Invaincu jusqu’à mi-novembre, Chartres vient d’enchaîner deux défaites consécutives, contre Mulhouse (30-28) puis la semaine passée contre Massy (31-25). Détrônés par Ivry sur la première marche du podium, les chartrains espèrent réagir contre Besançon ce vendredi. Emeric Paillasson livre son sentiment sur la période plus difficile de son club.

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Emeric, comment expliques-tu ces deux défaites de rang ?

Je pense qu’il y a plusieurs raisons à cela. La première est qu’on a affronté deux grosses écuries de Pro D2 à l’extérieur (Massy et Mulhouse). Ensuite, nous nous sommes un peu trop focalisés sur nos adversaires au lieu de s’appuyer sur ce qui marchait bien pour nous auparavant. Enfin, il y a eu un manque de réalisme en attaque et un manque d’agressivité en défense.

L’équipe doute-t-elle davantage qu’il y a quelques semaines ?

Bien sûr. Deux défaites, chez deux de nos concurrents directs, ne mettent pas en confiance. L’erreur serait d’essayer de s’en sortir individuellement alors qu’il faut que l’on réponde collectivement.

« Assumer les ambitions du club »

Paillasson Chartres 2Y a-t-il eu un “excès de confiance” après le très bon début de saison ?

Je ne pense pas. On a abordé chaque match de la même manière en termes de rigueur et de volonté. On savait que les matches de Mulhouse et de Massy seraient beaucoup plus compliqués que ceux qu’on avait joué auparavant. Selon moi, on n’a pas assez exploité nos points forts du début de saison. On a voulu contrer nos adversaires au lieu d’essayer d’imposer ce qui avait fonctionné.

Le fait que beaucoup considèrent qu’il s’agit de l’année ou jamais pour monter met-il un peu plus de pression sur vos épaules ?

Pour moi, c’est l’extérieur qui met cette pression. Nous, au sein du groupe, on veut montrer de quoi on est capable après une saison quasi-désastreuse. On ne veut surtout pas revivre ce qui s’est passé la saison dernière. Donc de facto, nous devons assumer les ambitions du club, et les nôtres ! Je ne crois pas que ce soit l’année ou jamais. Nous devons juste continuer à travailler et s’appliquer à chaque match. Cela sera la condition pour monter.

« Ivry est le grand favori »

Paillasson ChartresIvry a pris les commandes, avec un match en moins. L’USI est-il plus que jamais le grand favori pour la 1ère place ?

Oui, j’aurais préféré répondre autre chose, mais les deux dernières journées ne me laissent pas le choix!

Quel regard portes-tu sur tes performances personnelles depuis le début de saison ?

Cette saison, je m’applique à ce que notre défense soit cohérente et performante. Je joue beaucoup moins en attaque car nous avons recruté des joueurs talentueux sur les postes  où j’évoluais avant. La machine ne tourne pas si mal ainsi, et cela nous permet d’être plus investis dans tous les compartiments du jeu. Je joue la défense et la montée de balle à fond, les autres prennent la relève pour l’attaque. Après, je ne crache pas sur les minutes en attaque si on me les confie.

Le classement de Pro D2 à retrouver ici

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).