Pro D2 – J1

Chartres et Ivry sont lancés

sebastian simonet ivry
Une fois n’est pas coutume, la logique a été respectée sur tous les parquets de Pro D2 ce week-end. Grands favoris du championnat, Ivry et Chartres se sont respectivement imposés face à Besançon (31-23) et Angers (24-30). Dijon a également déjoué le piège à Pontault (29-30). Retour sur ce premier acte de Pro D2.

L’affiche du week-end

Crédit photo : http://philou68.piwigo.com/

Crédit photo : http://philou68.piwigo.com/

A Mulhouse le premier derby de la saison ! Contre une équipe de Strasbourg combative, le MHSA s’est imposé de cinq buts (28-33) malgré un effectif réduit suite aux absences de Le Goff et Cherrier, indisponibles jusqu’à fin septembre. Le promu bas-rhinois a livré un beau combat en deuxième période, très encourageant pour la suite de la saison. Pour Strasbourg, l’objectif cette saison est affiché sans détour : se maintenir en Pro D2.

Commencer sa saison par un derby n’est jamais aisé. Les deux formations ont pu à nouveau le constater samedi soir, avec un engagement parfois à la limite de l’acceptable, comme en attestent les 13 exclusions temporaires et le carton rouge de Kevin Durand. Le MHSA de Brahim Ighirri a toujours fait la course en tête, marquant sa supériorité en début de rencontre avec un doublé de Galotte (3-5, 8’) avant de devoir batailler davantage face à Freppel et Julvecourt, auteur d’un 7/10 aux tirs. Pour son premier match en Pro D2 de son histoire, l’ESSAHB joue sans complexe, mais craque en fin de seconde période devant les assauts répétés de Martin et Poutier (7 buts chacun). A la pause, la tâche semble bien difficile pour Strasbourg (11-17).

Pourtant, les hommes de Bruno Boesch ne baissent pas les bras. Ils repartent au combat, bien décidés à inquiéter davantage le MHSA. Un 3-0 strasbourgeois redistribue quelque peu les cartes (16-20, 38’). Mulhouse allait-il retomber dans ses travers de la saison passée ? Les joueurs de Brahim Ighirri répondent à cette question dans les dix dernières minutes, empêchant à chaque fois l’ESSAHB de revenir à deux buts d’écart (24-27, 50’). Serrano et Martin tuent tout suspense. Mulhouse s’impose au final de cinq buts (28-33) avant de défier Ivry la semaine prochaine.

Le joueur du week-end

verdier billèrePierrick Verdier ne pouvait pas rêver meilleur début de saison avec Billère. Auteur d’un incroyable 11/12 aux tirs, il a été l’un des principaux artisans du succès de son équipe à domicile contre Cherbourg (31-28). La tâche a été ardue pour les joueurs d’Arnaud Villedieu, face à un promu qui confirme qu’il sera très difficile à manœuvrer cette saison, y compris loin de ses bases. Avec plus d’un tiers des buts inscrits de son équipe à son actif, Pierrick Verdier est le meilleur joueur de cette première journée de championnat.

Les billérois ont dû s’employer pour prendre les trois points de la victoire. Cherbourg leur a donné du fil à retordre dès le début de la rencontre, pouvant compter sur Chauvin et surtout Manebard à la finition (6 buts). Les débats sont équilibrés (6-6, 15’), et Billère s’en remet à Tabarand dans les cages pour rester au contact. Ivezic n’est pas en reste non plus, détournant un penalty et un contre de Zerbib (10-12, 22’). Heureusement pour Billère, Verdier est irréprochable aux tirs. Cela permet aux billérois de limiter la casse à la pause (14-17).

Le retour des vestiaires confirme les difficultés des palois, qui ont annoncé vouloir décrocher une place en play-offs à l’issue de la saison. Cherbourg déroule son jeu et exploite les erreurs adverses (16-20, 36’). Les deux minutes infligées à Tabarand compliquent les affaires des locaux. Verdier et Crépain passent ensuite la surmultipliée, participant à un 4-0 qui remet les équipes dos à dos (22-21, 44’). Merceron ferme la boutique, Verdier est intenable et donne trois buts d’avance à Billère (25-22, 48’). Les joueurs de Sébastien Leriche jettent leurs dernières forces dans la bataille, recollant au score à trois minutes de la fin (27-27, 57’). Un 4-0 billérois enflamme le Sporting d’Este : le BHB tient son premier succès de la saison (31-28).

Les autres rencontres

Relégué en Pro D2, Dijon espère retrouver rapidement la LNH. Les dirigeants ont clairement fixé l’objectif : décrocher une place en play-offs. La courte victoire à Pontault (29-30), construite dans la difficulté face à une formation pontelloise qui est toujours restée au contact, est de nature à lancer la saison des bourguignons. Avec Poletti irréprochable aux jets de sept mètres (6/6) et un Stojinovic très précieux dans ses cages, le DBHB a livré une partie appliquée malgré quelques petites erreurs qui auraient pu lui coûter cher. Le résumé complet du match avec les réactions des entraîneurs est à retrouver ici.

Mahé-2Est-ce enfin la bonne saison pour Chartres dans sa course vers la LNH ? Il est bien sûr trop tôt pour y répondre, mais le groupe de Pascal Mahé a montré qu’il était sûr de sa force samedi à Angers (24-30). Le déplacement dans le Maine-et-Loire avait pourtant tout du piège, mais Kieffer (9 buts), Arvin-Bérod (4 buts) et Oslak (4 buts) ont rapidement su mettre leur formation sur de bons rails (4-7, 14’). Sans Zens, blessé, Angers tente de limiter la casse mais Chartres agit tel un rouleau-compresseur (6-11, 22’). Les angevins laissent trop d’espaces en défense. Face à l’un des favoris pour la montée en LNH, les moindres erreurs se payent cash (9-15 à la pause). Le second acte confirme la domination chartraine, avec un 3-0 dès le retour des vestiaires (9-18). Angers ne s’avoue pas vaincu, inscrivant un 4-0 et profitant d’un relâchement adverse (18-22, 45’). Trop indiscipliné, avec un carton rouge pour Ortega et trois exclusions pour Hammadi, Angers s’incline finalement de six buts (24-30).

Crédit photo : Grand Nancy Handball

Crédit photo : Grand Nancy Handball

Pourtant auteur d’une préparation encourageante, Valence a chuté à domicile vendredi contre Nancy (25-30). Stéphane Plantin a parfaitement réussi sa première en match officiel avec l’équipe lorraine. En tête dès la 4ème minute de la rencontre, son équipe a livré une prestation appliquée, sans être réellement mise en danger par des valentinois maladroits à la finition. Avec Mathias Soltane en artilleur numéro un, Nancy gère parfaitement sa première période (5-8, 13’). Mais Valence relève la tête, et revient à deux longueurs grâce à un but de Roby (10-12, 20’). La suite sera plus compliquée pour l’équipe de Milorad Davidovic, qui encaisse un 4-1 à cheval sur les deux périodes (13-18, 32’). Nancy déroule par la suite (18-23, 41’), pour finalement l’emporter de cinq buts (25-30).

cauwenberghs_ivryIvry était attendu au tournant pour son premier match de Pro D2. Les joueurs de Rastko Stefanovic ont répondu présent de la plus belle des manières en s’imposant largement face à Besançon (31-23). Les ivryens ont étouffé les bisontins dès l’entame, avec Bataille à la finition et une défense bien en place (7-1, 13’). Les franciliens dominent leur sujet, tandis que l’ESBM s’en remet à Claire pour éviter un cavalier seul ivryen (15-6, 23’). A la pause, la messe est dite (17-10). Si certains en doutaient encore, l’USI confirme qu’il sera le grand favori pour le titre, réalisant une belle démonstration dans sa salle. Besançon règle sa défense par la suite, mais Cauwenberghs (5 buts) et les siens continuent de mener sans être inquiétés. Ivry se relâche néanmoins en fin de match, assuré de s’imposer. L’opposition face à Mulhouse la semaine prochaine sera un premier vrai test pour le grand favori de Pro D2.


Pro D2 : ESSAHB – Mulhouse (28-33) par TotalSportLive

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).