Pro D2 – J1

Dijon déjoue le piège

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

En tête pendant une grande partie du match, Dijon s’est imposé de justesse (29-30) à Pontault-Combault, dans une fin de match très accrochée. Les dijonnais lancent leur saison de la meilleure des façons, malgré un effectif limité quantitativement.

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Relégué en Pro D2, Dijon n’a pas raté son retour dans l’antichambre de l’Elite et la première étape de son opération play-offs. Pourtant, les hommes de Tomislav Krizanovic ont été poussés dans leurs derniers retranchements par des pontellois efficaces aux tirs, notamment sur la base arrière. Les recrues Vranic (7 buts) et Lagier-Pitre (8 buts) ont démontré que leur intégration était déjà optimale. Du côté de Dijon, l’équipe s’est montrée homogène, avec un Stojinovic toujours présent dans les moments importants, et un Poletti très précieux.

C’est le brésilien Da Silva qui donne le ton en début de match. Pontault présente une configuration inédite, avec le jeune et prometteur Diallo en défense et Tchitombi en demi-centre. Les débats sont équilibrés, les deux formations misant sur le défi physique pour marquer leur territoire (3-3, 7’). Malgré une défense bien en place, Dijon rencontre des difficultés à contenir les tirs de Lagier-Pitre et d’Aman en pivot. Les joueurs de Tomislav Krizanovic font preuve d’une belle sérénité, s’en remettant à Poletti (8/8 aux tirs) et à Petiot (5/7). Pontault prend les commandes (9-7, 17’) mais va vite voir revenir les bourguignons sur ses talons. La faute en revient à Kevin Rondel et Poletti (10-11, 22’). Un 3-0 dijonnais et des erreurs pontelloises bien exploitées permettent au DBHB de regagner les vestiaires avec deux longueurs d’avance (14-16).

Poletti et Petiot assurent

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Le deuxième acte va être marqué par un long mano à mano entre les deux équipes. Privé d’Adama Ouedraogo, suspendu, Pontault mise sur son duo Lagier-Pitre et Vranic, créant peu de décalages sur les ailes. Jallamion se charge de marquer Da Silva en strict, et contribue à ramener son équipe à hauteur des dijonnais avec un 3-0 seine-et-marnais en quelques minutes (18-18, 38’). Dijon n’est pas au mieux, et commence à douter, à l’image du penalty de Rac détourné par Mahieux. Pontault va-t-il alors créer la première surprise de la saison ? Dijon s’accroche, s’en remet à Stojinovic pour faire déjouer les pontellois sur penalty et reprendre les commandes avec Rac et Petiot à la finition (20-22, 44’).

Au coude à coude dans le money-time (25-25, 50′), les deux équipes savent que le match va se jouer sur un coup de dé. Quelques tirs contrés par la défense bourguignonne et des ballons mal exploités par les pontellois sont autant de munitions pour Dijon, qui ne se fait pas prier pour faire la course en tête (25-27, 53′). Revenu à un but (29-30) à une minute et 20 secondes de la fin, Pontault ne parvient pas à changer le cours du match malgré plusieurs occasions qui se présentent face à lui. Le DBHB a déjoué le piège, non sans quelques frayeurs. Peut-être le meilleur moyen pour lancer pleinement sa saison ?

Ils ont dit :

Crédit photo : DBHB

Crédit photo : DBHB

Tomislav Krizanovic, entraîneur de Dijon : « Une première n’est jamais simple à gérer, d’autant plus que nous n’étions pas au complet. On mène pendant quasiment tout le match, je pense qu’on mérite de gagner. Cela se termine bien, mais j’estime qu’on aurait pu se mettre à l’abri avant. Le manque de rotations a nécessité de s’adapter. On est dans la continuité de nos dernières sorties en amical. On a joué par intermittence, souvent par réaction au lieu d’imposer notre jeu. On n’a pas tué le match. Cela m’énerve ! Mais c’est bien de commencer par une victoire, surtout qu’il n’est jamais facile de s’imposer à Pontault. Nous sommes toujours à la recherche d’un arrière gauche. On ne veut pas prendre n’importe qui, ce n’est pas évident de trouver la perle rare. »

Sébastien Quintallet, entraîneur de Pontault : « Le match se joue sur des petits détails. Je suis déçu du résultat. Mais sur l’ensemble de la prestation de mes joueurs, sur les fondamentaux, l’esprit collectif, l’entraide, je suis satisfait. Le match nul aurait été une belle récompense. J’ai vu une belle prestation de l’équipe. Il ne manque pas grand chose.»

Les statistiques :

Pontault-Combault : Mahieux (60’, 13/42 arrêts dont 2/6 pen.), Vranic (7/11 dont 1/2 pen.), Aman, Copitet, Diallo (2/3), Lagier-Pitre (8/14 dont 3/4 pen.), Moreno (1/3), Jallamion (3/4 dont 2/2 pen.), Marlin (2/2), Tchitombi (2/4).

Dijon : Stojinovic (60’, 13/42 arrêts dont 2/8 pen.), Loupadière (2/6), Poletti (8/8 dont 6/6 pen.), Da Silva Ferreira (3/8), Rondel (3/4), Dokic (1/4), Petiot (5/7), Rac (4/4), Corneil (4/6).

Pub Espace Pronos Proligue

1 CommentairePoster un commentaire

  1. balou - le 15 septembre 2014 à 17h10

    Bien,bonne victoire pour le groupe

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).