Pro D2 – J15

Créteil cartonne, Pontault respire

Ferrandier Créteil

Le week-end de Pro D2 a été marqué par le carton de Créteil dans sa salle face à Nancy (38-22). Précieux succès également de Pontault-Combault à domicile contre Angers (29-24) dans le match de la peur en bas de tableau. Après plus de cinq mois sans succès à domicile, Billère a enfin offert une victoire à ses supporters en dominant Massy (31-22). Istres a marqué le pas en haut de tableau, avec un match nul (28-28) contre Valence.

L’affiche du week-end

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Au pied du mur après une première partie de saison difficile, et à égalité de points avant le match, Pontault-Combault et Angers jouaient bien plus qu’un simple match samedi soir. Les deux formations disputaient une partie de leur survie en Pro D2. Dans ce match de la peur ou de l’espoir, selon le camp dans lequel on se place, ce sont les franciliens qui ont pris le meilleur sur les angevins (29-24). « On a retrouvé des valeurs en défense qui nous ont permis de monter de bons ballons, confiait Vincent Moreno à chaud. Il y avait une belle envie collective. Il faut rester humble dans la victoire, ce n’est que la troisième de la saison. On va continuer à bosser. Rien n’est fait, on est encore avant dernier. »

Pontault s’est néanmoins donné un peu d’air, grâce à la prestation cinq étoiles de son ailier Vincent Moreno (9/10 aux tirs). Le début de match est pourtant à l’avantage des angevins. Avec Nikolic, Obad et Ortega aux tirs, la formation de David Peneau lance parfaitement les hostilités (1-4, 8’). Pontault met la machine en marche, avec le trio Jallamion – Moreno – Cissé à la baguette. Les erreurs angevines aident également les pontellois à recoller au score puis à prendre les devants (8-6). Malgré la sortie sur blessure d’Alexi Jallamion en fin de première période, touché au mollet, Pontault vire en tête (12-11).

Le mano à mano se poursuit entre les deux équipes. Angers reprend même les commandes au cœur de la seconde période (21-22, 46’), faisant craindre le pire aux supporters pontellois. Mais le coaching de William Holder s’avère payant. En faisant rentrer Sargenton dans les cages, Pontault retrouve un peu d’air et inscrit un 3-0, avec un Marko Koljanin retrouvé sur le front de l’attaque (25-22, 52’). La confiance est du côté des pontellois, tandis que les angevins enchaînent les erreurs. Avec ce précieux succès, Pontault prend deux points d’avance sur Angers, toujours bloqué à la dernière place du championnat.

Le joueur du week-end

Julien LardeuxPrivé de Marjanovic, victime d’une déchirure au mollet et indisponible trois semaines, Billère a trouvé en Julien Lardeux un remplaçant haut de gamme dans ses cages. Avec 21 tirs détournés et une moyenne impressionnante de 50% d’arrêts, le gardien billérois est le meilleur joueur de cette 15ème journée. Il a grandement contribué au premier succès de la saison à domicile de sa formation, large vainqueur de Massy (31-22).

Très régulier à l’extérieur, l’équipe d’Arnaud Villedieu n’avait pas encore eu l’occasion d’offrir un succès à son public dans sa salle. C’est désormais chose faite, et avec la manière, face à une formation massicoise qui se cherche depuis la reprise en janvier. Patiemment, Billère a usé les franciliens en première période avant de prendre le large dans le deuxième acte. Un succès construit avec méthode. Vergely et Querin ouvrent les hostilités, répondant aux offensives de Sarr et Desgrolard (5-5, 10’). Les deux formations restent très proches au tableau d’affichage, se rendant coup pour coup. Quelques erreurs des massicois permettent aux locaux de finir la première période en trombe et de rentrer aux vestiaires avec deux longueurs d’avance (13-11).

Sur sa lancée, Billère enchaîne avec un 3-0 dès la reprise. Benjamin Braux doit même poser un temps mort après moins de trois minutes pour recadrer ses joueurs. Massy a laissé échapper le match et ne parviendra plus à reprendre le contrôle. Malgré un Réault toujours percutant (7/9), l’attaque francilienne bute sur Julien Lardeux. En état de grâce, le gardien billérois offre une vraie sérénité à sa défense. L’attaque poursuit sur sa lancée et creuse l’écart (24-16, 49’). Massy évite au maximum de voir le score grandir, mais repart finalement de Pau avec une lourde défaite dans les valises (31-22). Invaincu depuis quatre matches, Billère sera opposé à Istres la semaine prochaine. Un vrai choc de haut de tableau en perspective.

Les autres matches

Karsenty ChartresEncore marqué par sa défaite à l’aller contre Besançon, Chartres a cette fois-ci pris sa revanche (32-37) en déplacement en terre bisontine. Une semaine après un succès important à Pontault, les chartrains semblent avoir retrouvé des couleurs et poursuivent leur remontée au classement. Sans Alric Monnier, la formation de Pascal Mahé a pu compter sur deux artilleurs de feu : Pazin (10/10) et Molinié (12/16), déjà très en vue il y a une semaine. Chartres a toujours fait la course en tête, réussissant une bonne entame (1-5, 7’). Besançon ne se laisse pourtant pas abattre et revient progressivement dans la partie. A la pause, tout reste encore à faire (13-15). Les chartrains vont ensuite passer à la vitesse supérieure au cœur de la seconde période en inscrivant un 4-0 (23-28, 46’). Le break est alors fait, bien aidé par neuf exclusions bisontines et le carton rouge de l’entraîneur Christophe Viennet. Une soirée à vite oublier pour l’ESBM.

Mathe BordeauxVernon a réalisé une très belle performance en s’imposant sur le terrain de Bordeaux (20-21). Le SMV remporte ainsi son deuxième succès à l’extérieur de la saison et se donne de l’air au classement par rapport à la zone rouge. Le match aura été accroché pendant une heure, les deux équipes se rendant coup pour coup (5-5, 15’). Kieffer pour Bordeaux et le jeune belge Bolaers démontrent leur sens du but mais ne permettent pas à leur formation de se détacher. Dans un match où les défenses prennent rapidement le pas sur l’attaque (10-10 à la pause), la rencontre se joue sur des petits détails. Vernon inscrit un 5-0 en 6 minutes (14-17, 45’), mais les Girondins ne se laissent pas abattre et refont leur retard. Dans le money time, les joueurs de Jérôme Delaporte s’en remettent à Tomic à 54 secondes de la fin. Les normands repartent de Bordeaux avec un précieux succès (20-21).

jonathan roby limogesSans faire de bruit, Valence fait son entrée dans le Top 5 du championnat. Les valentinois ont confirmé leur forme du moment en décrochant le nul contre Istres (28-28). Ils peuvent même avoir des regrets après leur belle première période (18-14 à la pause) qui les a vus finir en trombe avec un 4-0 inscrit en moins de trois minutes. Emmené par Roby (6 buts) et Clot dans les buts (10 arrêts), la formation de Milorad Davidovic a permis aux provençaux de recoller dès le retour des vestiaires. Un long bras de fer s’est ensuite engagé. Grâce à un but de Gérard à deux minutes de la fin, Istres a cru réaliser le hold-up parfait. Mais Roby veillait au grain, offrant un nul mérité à Valence (28-28).

Remili CréteilDimanche après-midi, Créteil a offert un après-midi de gala à ses supporters en ne faisant qu’une bouchée de Nancy (38-22) dans un match à sens unique. Jamais les coéquipiers de Quentin Minel (7/11) n’auront été mis en danger par des nancéens vite dépassés par le leader. Avec un Sunjic des grands jours dans les cages en première période (11 arrêts à 52% de moyenne), les nancéens se sont heurtés à un véritable mur. Difficile dans ces conditions de bousculer les hommes de Benjamin Pavoni. Un 3-0 inscrit en quelques minutes avait déjà mis fin à tout suspense après 12 minutes de jeu (10-5). La démonstration s’est ensuite poursuivie, avec Nyokas, Remili, Ferrandier ou encore De la Salud à la finition (22-10 à la pause). Nancy va subir la foudre du leader en seconde période, terminant la rencontre avec 16 buts dans les valises (38-22). Profitant du match nul d’Istres, Créteil compte désormais 6 points d’avance sur son poursuivant au classement.

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).