Pro D2 – Pontault

Lagier-Pitre : « C’est mental ! »

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Dernier de Pro D2 après sept journées de championnat, Pontault-Combault vit pour l’instant une saison cauchemardesque. Dans la lignée de ses performances de l’année passée, l’équipe seine-et-marnaise a même été sortie par Amiens, pensionnaire de Nationale 2, en Coupe de France. La situation devient critique pour le club, alors que se profile Billère samedi soir. Prêté par Créteil à l’intersaison, Laurent Lagier-Pitre revient sur ses premiers mois sous le maillot pontellois.

Lagier Pitre PontaultLaurent, Pontault n’a pas encore gagné en match officiel cette saison. Comment vis-tu cette situation ?

Les sept défaites consécutives sont très difficiles. Le mental ne peut être que touché. On a eu un début de calendrier assez compliqué avec la réception de Dijon, où l’on a vu une équipe de Pontault comme elle devrait l’être chaque week-end. Malheureusement, nous avons perdu ce match sur des petits détails (29-30). A partir de Cherbourg (30-22) lors de la deuxième journée, nous avons commencé à avoir de grandes difficultés. Massy (32-30) et Angers (29-23) étaient ensuite deux rencontres très importantes. Il y a du positif comme du négatif, mais on craque dans les neuf dernières minutes. Besançon (28-32) et Chartes (26-38) ont été des matchs honteux. On a été menés du début à la fin.

Que manque-t-il à Pontault pour enfin débloquer son compteur ?

Dans l’équipe, il ne manque absolument rien, à l’exception d’un autre arrière/ailier gauche pour faire souffler nos deux joueurs sur le côté gauche. On tire beaucoup sur eux. Sinon, chaque poste est complet et doublé. Si j’avais la solution miracle à nos problèmes, il y a bien longtemps que j’en aurais fait part.

« On se pose beaucoup de questions »

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Ce n’est donc pas un problème de niveau par rapport aux adversaires de Pro D2 ?

Non, c’est un problème mental. L’année dernière, il y a eu le même scénario à Pontault. L’équipe a peu changé, donc forcément quand il y a des situations comme celle que nous vivons actuellement, les joueurs qui ont déjà vécu cela commencent à cogiter, s’énerver et forcer leur jeu. Nous, les nouveaux, nous ne sommes pas habitués à ce genre de situation. On le ressent et on se pose beaucoup de questions.

La défaite en Coupe de France contre Amiens (31-28) a-t-elle encore plus plombé le moral des troupes ?

Cette défaite en Coupe de France nous a tous achevés. C’est là qu’on a réalisé que ce n’était pas un problème de jeu car aux entraînements ou même lors des matches de préparation, tout le monde voyait que le jeu de Pontault était en place. C’est mental !

« J’espère rebondir samedi »

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Quelle est l’ambiance au sein du groupe ?

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, l’équipe s’entend bien. Bien sûr, certains sont plus amis avec d’autres, … Mais tout le monde s’encourage et se motive. Les anciens présents l’année passée sont bien les premiers à savoir quoi faire pour s’être maintenus en mai dernier. Donc on les suit !

Comment juges-tu tes performances avec Pontault ?

Mes performances individuelles du début de saison sont assez correctes. Je sentais qu’en attaque, je servais vraiment à quelque chose (sic). J’étais frais, content d’être là avec un nouveau public, des nouvelles têtes et un Boisramé assez rempli. Certes, je peux mieux faire en défense. En revanche, j’ai été inexistant lors du match contre Cherbourg (30-22). A partir de la défaite contre Besançon (28-32), dans ma tête ça été trop. On ne m’a plus revu jusqu’aujourd’hui.

Tu sembles toi aussi en plein doute …

Heureusement que mes proches, mes vrais amis, mes autres coéquipiers et dirigeants de Créteil, quelques joueurs de Pontault et bien d’autres me motivent à chaque fois qu’ils me sentent vraiment dans la difficulté totale. J’espère rebondir samedi contre Billere avec une victoire à la clé pour lancer la saison de Pontault devant ses supporters, qui sont toujours restés fidèles malgré trois années difficiles.

Le classement de Pro D2 et les affiches de la 9ème journée à découvrir ici

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).