Rou (F)

Tolnai et Manea aussi au CSM Bucure?ti

La campagne de transferts du CSM Bucure?ti est de plus en plus impressionnante. Après l’acquisition pour la saison prochaine de quatre championnes du monde brésiliennes, l’équipe de la capitale roumaine vient d’annoncer l’arrivée dans un premier temps de deux Roumaines, Talida Tolnai et Oana Manea puis dans un second temps celle de Linnea Torstensson et Carmen Martín.

Le CSM Bucure?ti, nouveau Vâlcea ?

Plus les jours passent, et plus l’effectif de ce pourtant modeste club roumain (7ème) s’agrandit. D’abord, l’officialisation du  transfert de quatre championnes du monde Brésiliennes du Hypo : Deonise Cavaleiro, Ana Paula Rodrigues, Mayssa Pessoa et Franca Da Silva. Puis, hier, l’annonce de l’arrivée de plusieurs joueuses en provenance du Krim Ljubljana : la gardienne Talida Tolnai et la pivot Oana Manea, toutes deux internationales ainsi que l’arrière suédoise Linnea Tortensson et l’ailière espagnole Carmen Martín.

Voilà à quoi pourrait ressembler l’équipe type du CSM Bucure?ti la saison prochaine. Impressionnant, non ? (Image : prosport.ro)

Pour les deux internationales roumaines, les bagages vers la capitale de leur pays vont se faire très rapidement. En effet, le président du club, Constantin C?liman a déclaré : “Les deux ont signé pour deux ans après avoir résilié leur contrat avec Ljubljana car elles n’ont pas été payées pendant plusieurs mois. Manea et Tolnai arriveront mercredi et pourront débuter avec le CSM dans le match contre le Corona Brasov“.

Rappelons que précédemment, le club de Bucarest avait déjà signé avec deux autres internationales roumaines, Iulia Curea, et Patricia Vizitiu ainsi que la coach danoise Mette Klit.

Pour le moment, le CSM Bucure?ti occupe la septième place du classement avec 25 points. Le système du championnat ayant été changé avant la saison, les six premières équipes joueront des play-offs. Les Bucarestoises n’ont que trois points de retard sur l’actuel sixième, Zal?u et il leur reste encore quatre matchs à jouer, dont un duel décisif contre Zal?u justement. En cas d’échec, le club aura encore la Coupe de Roumanie pour essayer d’atteindre l’Europe, faute de quoi tous ces transferts n’auront sans doute servi à rien. La troisième possibilité est une wild-card attribuée par l’EHF et qui permettrait donc au CSM de jouer les qualifs de la LdC.

Baia Mare, objectif Ligue des Champions

Le HCM Baia Mare, que nous avons découvert cette saison en phase de poules, souhaite également jouer les premiers rôles dans le championnat roumain. Les Transylvaines sont leader du classement et sont favorites pour leur propre succession. Géographiquement assez loin de Bucarest, Baia Mare n’est pas non en reste en ce qui concerne les transferts. Deux autres championnes du monde brésiliennes y poseront leur valises l’été prochain : la gardienne Barbara Arenhart et l’ailière Alexandra Do Nascimento. Sans compter l’arrivée de deux autres ailières, la Norvégienne Camilla Herrem et la Roumaine Valentina Ardean-Elisei et la prolongation du contrat d’Adriana Nechita et Paula Ungureanu.

hcm 2014-15

Et voici l’équipe type probable la saison prochain à Baia Mare. (Image : HandNews)

En somme, le HCM Baia Mare et le CSM Bucure?ti semblent bien être les nouvelles forces du championnat roumain mais peut-être même également d’Europe, aux côtés du Vardar, de Podgorica et de Gy?r. La saison prochaine s’annonce donc passionnante en terre roumaine et sur la scène européenne !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).