TDC 2014

« Le lion n’est pas mort ! »

Crédit photo : Stéphane Pillaud

Crédit photo : Stéphane Pillaud

Vainqueur de Nantes dans un match sous tension, Dunkerque savourait ce succès important pour sa confiance à l’issue de la rencontre. Du côté de Nantes, Thierry Anti fait le point sur la marge de progression de son équipe.

Valero Rivera : « On savait que Dunkerque était une très bonne équipe. On doit continuer à jouer ensemble et à aller dans la même direction. Il faut apprendre de ce genre de match. On va devoir l’analyser pour s’en servir par la suite. »

Bastien Lamon : « Je suis content de voir que le travail effectué pendant la prépa a payé, même offensivement. C’est de bon augure pour la suite. C’était le match idéal pour se rassurer. On en avait besoin. Le timing est parfait ! »

Crédit photo : Stéphane Pillaud

Crédit photo : Stéphane Pillaud

Benjamin Afgour : « On a démontré aujourd’hui que, malgré un groupe amoindri, on serait là cette saison. On a envoyé un message à nos concurrents. On a très bien géré ce match. On s’est peut-être vus un peu trop beau sur la fin. Il faudra corriger cela ensuite. On a démontré qu’avec notre état d’esprit, on faisait les efforts pour boucher les trous en défense. On a un statut à défendre. Ce genre de match me permet aussi de démontrer au sélectionneur national qu’il peut compter sur moi. Avec mes performances individuelles, c’est la cerise sur le gâteau. »

Patrick Cazal : « Cela fait plaisir d’avoir vu l’équipe être capable de réagir ainsi après la préparation. Le lion n’est pas mort, il était juste endormi ! C’était une belle soirée pour se réveiller. Maintenant, on n’a qu’une seule envie : gagner ce trophée. Je ne sais pas dans quel état physique seront mes joueurs dimanche. L’important, c’est qu’on a été compétitifs contre Nantes. J’avais peur qu’on ne redescende pas de notre nuage. Je suis content de voir qu’on a avancé. On aurait cependant dû gérer la fin de match de façon plus sereine. C’est avec ce genre de match qu’on devient un homme ou qu’on s’enfonce. J’ai essayé de titiller mes joueurs pendant la prépa, ils ont répondu de la plus belle des manières aujourd’hui. Benjamin Afgour ? Je sais ce dont il est capable. Il peut devenir un véritable patron au sein de l’équipe. »

Thierry Anti : « On a manqué d’agressivité au début, c’est peut-être dû à notre préparation qui s’est déroulée sans accrocs. Dunkerque a bien joué avec son pivot et a fait un grand match. Je ne les voyais pas moribonds de toute façon. Nous, on n’y était pas. On s’est déréglé en prenant des buts. J’attends qu’on puisse progresser avec les joueurs qui sortent du banc et qu’on soit davantage concentrés sur notre jeu. On a perdu trop de ballons et encaissé quelques contre-attaques qui nous ont fait mal. »

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).