Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Coupe des Coupes

A la mi-temps, Fleury est devant

, par Dalibor

Kamdop Fleury Fleury les Aubrais a rempli son contrat, en remportant la finale aller de la coupe des coupes à domicile face aux Danoises de Midtjylland (23-22). Mais le retour s'annonce corsé.

Tout était bien en place. Un palais des sports d'Orléans bondé, un adversaire au pedigree impressionnant, un Fleury volontairement outsider, oui tout était en place pour une belle finale. Mais celle-ci a mis un quart d'heure à vraiment commencer. La faute au stress, à l'appréhension et au manque d'expérience des filles de Fred Bougeant dans les finales européennes quand les Danoises tutoient ces sommets depuis longtemps. Résultat, elles prenaient immédiatement la tête des opérations, profitant de la passivité de la défense centrale de Fleury, avec les sœurs Jorgensen à la baguette. "C'était notre première finale, et quand on voit cette grande fête organisée par le club, forcément ça déstabilise un peu" expliquait Fred Bougeant. "Mais on n'a pas pris l'eau et on a su revenir sans se précipiter". C'est Barbosa, comme souvent, qui va servir de détonateur pour les Panthères, dynamitant par ses courses la 6-0 compacte de Midtjylland et égalisant au quart d'heure de jeu (6-6, 16'). Mais si les arrières fleuryssoises étaient bien dans leur match, on ne pouvait en dire autant des gardiennes. Zoqbi sortie de vingt minutes, Callavé rentrait à sa place, mais elle non plus ne pouvait rien faire face à la vista de Groot, la petite demi-centre adverse. A la passe, au shoot, la Néerlandaise était partout, mais Fernandez répondait du tac au tac, égalisant juste avant la mi-temps à 11-11.

Beaucoup d'énergie pour un seul but d'écart...

Jörgensen MidtjyllandLes filles de Fred Bougeant revenaient sur le parquet après la pause avec l'intention de mettre du rythme et de ne plus subir celui de leurs adversaires. Cette résolution était manifestement la bonne, puisque leur intensité défensive gênait les Danoises, obligées à des choix précipités. Zoqbi, enfin à fond dans ses cages, en profitait et les Panthères montaient enfin les ballons. Barbosa, toujours elle, et Kamdop jouaient quant à elles juste à la finition et la pivot convertissait une première balle de +3 après 43 minutes (18-15, 43'), un écart qui aurait pu encore augmenter sans le réveil d'Englert dans les cages danoises. Mais, malheureusement pour elles, les filles de Fred Bougeant allaient subir un arbitrage assez curieux, laissant Midtjylland aller au delà du raisonnable sans jamais lever leur bras, et sanctionner sévèrement Niombla de son troisième deux minutes pour avoir empêché un engagement rapide. "C'est là où on voit la différence de stature entre les deux clubs, on est arbitré comme des petits alors qu'on est à domicile. Mais même sans ça, il y avait peut être moyen de faire mieux quand on menait de +3, les pousser un peu plus dans les cordes" regrettait après coup Fred Bougeant. Toujours est-il que sans leur meneur de jeu, et plus souvent à cinq qu'à six, les Fleuryssoises vont faire plus que de la résistance. Kamdop, toujours elle et Barbosa vont entretenir l'espoir, jusqu'à ce que Stine Jorgensen, sur un coup franc protégé à la dernière seconde, ne réduise l'écart à une unité (23-22).

Même si l'écart aurait pu être plus important, Fred Bougeant n'arrivait pas à faire la fine bouche : "Je suis très fier de mes joueuses. On voulait mettre les Danoises sous pression, on y est arrivé, on leur a montré ce qu'on savait faire. Les filles ont mis beaucoup de caractère, beaucoup d'envie pour l'emporter, elles ont su faire abstraction de la charge émotionnelle en seconde période pour se lâcher". De son côté, la coach danoise Helle Thomsen se disait "satisfaite de cette défaite, sachant que cela aurait pu être bien pire. Personne n'a paniqué quand Fleury a accéléré en seconde mi-temps, malgré le fait que notre gardienne ait été en dedans. Le match retour sera du 50-50, il faudra être capable de marquer plus face à cette grosse défense".

A Orléans, Kevin Domas

Fleury : Zoqbi de Paula 9 arrêts dont 1 pénalty, Callavé 3 arrêts dont 1 pénalty; Barbosa 6 buts, Kamdop 6, Fernandez 3, Tounkara 3, Houette 2, Niombla 2, Mangué 1

FC Midtjylland : Englert 8 arrêts; Groot 8 buts, Stine Jörgensen 5, Line Jörgensen 3, Jensen 2, Thorsgaard 2, Woller 1, Jakobsen 1

Le but sur le buzzer du FC Midtjylland :
Fleury les Aubrais -FC Midtjylland Lucarne sur... par Handnews

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bob45
bob45
9 années il y a

Oui gros match des Panthères qui méritait mieux. Bien vu de signaler un arbitrage plus que curieux. Les arbitres n'ont absolument rien laisser passer aux françaises alors qu'ils ont été très indulgents avec les danoises….quand on pense que c'était chez nous, qu'est-ce que ça va donner au Danemark ?
En tout cas, il y a moyen de passer si les filles jouent durs sur leurs arrières et si en attaque on utilise encore mieux Kamdop déjà bien trouvée hier.

Nos derniers articles

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x