EHF Cup

Chambéry réalise l’exploit

Au terme d’un match à l’engagement total et dans une ambiance des grands soirs, Chambéry s’est imposé sur les Füchse Berlin 34 à 30 et élimine les champions en titre de la coupe EHF dès leur entrée en lice.

Chambéry - banc

Il y a des soirs où le Phare prend des couleurs vives, bouillant, à peine calmé par les problèmes de la table de marque – qui interrompra le match trois fois en première mi-temps – pour pousser ses joueurs à l’exploit. Revenus de Berlin avec de l’espoir, les Savoyards se sont sublimés dans les moments chauds face à une équipe de Berlin qui aura craqué dans les derniers instants.

Mano a mano

Les premiers à ouvrir le score sont les Füchse Berlin, avec une interception qui lance la rencontre. Si Berlin a été majoritairement dominé le long de la première période, son jeu rapide lui a permis de se maintenir à portée de tirs, voire de passer devant (6-7, 12e). Dans ces séquences, Berlin a pu compter sur un Petersen brillant (8 buts). L’autre Allemand à marquer le début de rencontre, c’est Petar Nenadic. Le demi-centre enchaîne les buts en début de rencontre dont un superbe tir à la hanche qui remonte en lucarne.

Pourtant, Chambéry garde le cap. Avec un énorme N’Guessan (8 buts) et des changements qui n’impactent pas la dynamique collective, le CSH impressionne. À la faveur d’un dernier jet de 7 mètres arraché au buzzer et conclu par Basic, Chambéry rentre au vestiaire avec deux buts d’avance (19-17).


Timothey N’Guessan en “finesse” – Chambéry 34… par Handnews

L’enfer des montagnes

Le retour des vestiaires confirme que l’exploit est possible. Maxime Diot détourne le jet de 7 mètres de Nenadic, et Marko Panic fonce donner le premier écart de trois buts (21-18, 33e). L’écart monte même jusqu’à quatre longueurs (25-21, 38e). C’est le moment que choisit le gardien de Berlin, Petr Stochl, pour débuter un show qui donnera des sueurs froides aux Fondus et Fregas. Il réalise plusieurs exploits en face à face, et multiplie les arrêts longue distance, permettant de remonter l’écart à vitesse grand V (25-25, 41e).

La pression s’intensifie sur les joueurs des deux camps. Edin Basic ne tremble pas sur les nombreux jets de 7 mètres (4/4), avant que le score ne reste bloqué de longues minutes à 29-29. Le chaos règne sur le terrain, et c’est Panic puis Queido qui font tourner le money-time en faveur des jaunes et noirs (31-29, 53e). Yann Genty refait le même coup qu’au match aller et ferme le but dans les dernières minutes, ce qui énerve Petar Nenadic qui explose sous la pression et va frapper le portier de Chambéry… Alors que le Phare est déjà debout, les buts de N’Guessan et Richardson scellent l’issue de la rencontre (34-30, SF). Chambéry réalise un de ses plus grands exploits européens.

La feuille de match

Chambéry

Exclusions : Paturel (24e) ; Genty (58e).

Genty (GB) ; Diot (GB) – Bicanic (4) ; Panic (2) ; Paty (4 dont 1/1 au 7m) ; Richardson (4) ; Detrez ; Feutrier ; Gille ; Marescot ; Traoré (3) ; Da Silva (1) ; Basic (8 dont 4/4 aux 7m) ; N’Guessan (8) ; Tritta ; Paturel.

Berlin

Exclusions : Plaza Jimenez (42e) ; Wiede (45e) ; Nenadic (58e).

Heinevetter (GB) ; Stochl (GB) – Wiede (2) ; Petersen (8) ; Weyhrauch (2) ; Gojun (2) ; Tönnesen (2) ; Vukovic (3) ; Nielsen (4) ; Vrazalic ; Fritz ; Elisson ; Plaza Jimenez (1) ; Nenadic (6 dont 1/2 aux 7m).


Chambéry 34 30 Berlin – Fin de match -28/11/2015 par Handnews

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jeremie49 - le 29 novembre 2015 à 12h19

    Bravo à eux ! En espérant qu’ils aillent tres loin

  2. Sasori9 - le 29 novembre 2015 à 14h06

    Qu'ils ailent loin ! pourquoi pas aller au FF !!!!
    Et qu'ils ne sous estiment aucune équipe en phase de groupe pour ne pas repéter les mêmes erreurs qu'il y a deux ans.

  3. kris25 - le 29 novembre 2015 à 14h27

    Ils peuvent gagner cette compétition
    Il y a une belle équipe
    Cette année ils ont un bon niveau de ldc quand ils sont en confiance
    donc pour ehf ça devrait le faire

    Allez Chambéry! !!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves