EHF Cup

Grande joie et grande peine

Grégoire Detrez (Chambéry)

En attendant le match de Nantes contre OCI Lions ce dimanche soir, le bilan des clubs français en coupe EHF est mitigé entre la joie de Chambéry qualifié pour la suite et la moue de Saint-Raphaël qui pourrait ne jamais la voir.

Si à l’aller Chambéry avait martyrisé les Suédois de Ystads au Phare (32-22), le retour fut bien plus compliqué… Comme prévu. La présence de Lukas Nilsson dans les rangs de Ystads pèse dans le début de rencontre, durant lequel le futur joueur de Kiel s’illustre avec trois des six premiers buts des suédois (6-4, 10e), d’ailleurs il finira la rencontre comme meilleur marqueur avec 7 buts. Mais les savoyards répliquent par un autre revenant : Cedric Paty. Avec un grand Damir Bicanic , le score s’équilibre. Chambéry aura bien les munitions pour passer devant à la mi-temps, mais un très bon Anders Persson (10 arrêts à la mi-temps) tempère les velléités de Panic et N’Guessan et permet aux siens de prendre la tête à la mi-temps (14-13, MT).

Genty et Detrez décisifs

Chambéry - GentyJe dois dire que le gardien de Chambéry a été exceptionnel” , ces mots de Kim Andersson en dise long sur la performance de Yann Genty. Après une bonne première mi-temps, il fut tout simplement écœurant pour les artilleurs Kim Andersson et Lukas Nilsson qui se verront capter la balle respectivement 4 et 2 fois ! Le match en lui-même est extrêmement indécis, aucune équipe ne parvient à faire un écart supérieur à deux buts et ils ne durent jamais très longtemps (15-17, 18-18, 20-20). À la 52e, rien n’est joué (24-24, 52e), les Suédois tentent alors une 4-2 qui laisse des espaces à Melvyn Richardson qui marque et distribue par deux fois Detrez qui conclut en beauté face à Persson (25-27, 58e). Chambéry rate la balle de K.O. et doit alors tenir une minute en défense, défense héroïque qui ferme l’accès au but et permet aux jaunes et noirs de s’imposer (26-27, SF). “On est très heureux car on a gagné face à une très belle équipe” a déclaré Damir Bicanic, meilleur buteur de Chambéry (6 buts).

Saint-Raphaël en mauvaise position

À la maison, Saint-Raphaël espérait bien prendre la tête du groupe C en l’emportant contre Silkeborg. Très agressifs d’entrée à l’image de Hmam et portés vers l’avant, les Varois prennent les devant (3-1, 8e) mais la défense haute de Silkeborg n’est pas en reste avec Christiansen dans un grand jour (8 buts), qui va vite équilibrer les débats (4-4, 11e). Saint-Raphaël va tout de même dominer cette première mi-temps dans les grandes largeur, même lorsque Simicu et Hmam par deux fois devront laisser leur équipe en infériorité. Sur un super kung-fu entre Caucheteux et Vigneron l’écart monte même à +4 avant que Johan Hansen réduise la marque sur le gong (15-12, MT).

Crédit photo : Stéphane Pillaud / Sportissimo

Crédit photo : Stéphane Pillaud / Sportissimo

Seulement l’écart va fondre en début de deuxième période. À l’instar du match contre Pfadi Winterthur, les Varois se font remonter au score car incapable de mettre leurs occasions aux fond des filets, malgré les efforts de Caucheteux (8 buts). Après un trois-quart d’heure, tout est à refaire (18-18, 45e). Le match se tend alors, avec des gestes moins précis à l’image du trop plein d’agressivité de Rasmus Jensen qui laisse Simicu au sol (20-19, 47e). Jurka donne l’avantage à Saint-Raphaël à l’entrée du money time (21-20, 50e). Sauf que l’inefficacité offensive va coûter cher, Caucheteux rate un sept mètre et derrière Daamgard donne pour la première fois l’avantage à Silkeborg (22-21, 55e). L’exclusion de Klaus Thomsen permet de revenir à égalité (23-23, 57e) mais malheureusement Krantz échoue sur Rasmussen et derrière Christiansen a de la réussite pour plier le match (23-25, SF). Il faudra maintenant aller l’emporter à Minsk et espérer ne pas se trouver dans la position peut agréable de plus mauvais deuxième de poule. Silkeborg, eux, sont d’ors et déjà qualifiés.

Maxime Thomas

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ivano06 - le 20 mars 2016 à 18h45

    Encore une fois dommage pour saint raph…l’impression de revivre le match de pfadi winterthur. Une première mi temps bien maîtrisé ou l’adversaire et proche de la rupture et malheureusement impossible de plier le match à ce moment là. Puis en deuxième mi temps, 2/3 approximations, l’adversaire se remet en selle et de suite, le doute s’installe, l’équipe raphaeloise est moins sereine et subit un peu plus le jeu de l’adversaire. On a le sentiment d’ un léger manque d’expérience de ce collectif sur la scène européenne (malgré un groupe de qualité avec beaucoup d’internationaux) pour gérer ce genre de match face à des équipes rodées comme silkeborg ou face à des skube, markussen ca ne pardonne pas. L’expérience, pour un groupe et un club, s’acquiert lors de ce genre de match…donc patiente, je sent ce club faire de belles choses dans le futur car il évolue constamment. A ce stade de la saison, la fatigue commence également à se faire ressentir. Ceci étant, ayant assisté au match hier, je dit bravo st raph car le jeu produit est agréable à voir. En espérant une victoire à Minsk et un dénouement favorable

  2. Sasori9 - le 20 mars 2016 à 18h47

    Franchement, pour Saint Raph', la LdC de l'année prochaine, ce n'est pas la peine. Il n'a pas le niveau pour ca.

    Sinon bravo à Chambé qui est à la 1ère place, ca veut dire que en quart, il reçoit l'adversaire à domicile au match de retour !
    Que la cité de Duché de Bretagne ne fait pas le con devant les OCI

  3. Ladscar69 - le 20 mars 2016 à 20h43

    C’est le métier qui rentre pour saint-raph et puis ils ne sont pas encore morts il faut y croire jusqu’au bout….

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).