Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Ehf cup

Un manque de folie

, par Maxime Thomas

Benjamin Gille (Chambéry)

Le Chambéry SMBH s'incline à domicile dans la première manche qui l'oppose à Berlin (22-25). Face à des Berlinois simples dans leur jeu et solides sur leurs arrières, les Savoyards ont manqué leur rendez-vous. Malgré cela, les trois buts ne sont pas incompressibles et le retour offrira l'occasion de l'exploit.

MELIC Fahrudin (Chambéry)En avant match déjà les surprises ont été grandes : Petar Nenadic est le grand absent côté allemand (blessure au pouce), à l'inverse Hans Lindberg revient juste à temps et Fabian Wiede, pourtant prévu indisponible, est bien présent, rassuré par les derniers examens de son épaule.. Côté savoyard, pas de chamboulement avec Quentin Minel finalement laissé au repos et les absences de Alexandre Tritta, Queido Traoré et Pierre Paturel. Des absences qui n'empêchent pas que le match démarre sur une grosse intensité de part et d'autre. Remi Feutrier puis Marko Panic sont à la réalisation de longues phases offensives, un bon rythme que ni le premier but de Steffen Fath, ni le problème de table de marque n'interrompt. Grâce à Yann Genty qui sécurise les arrières et lance merveilleusement les contres de Fahrudin Melic et Edin Basic, Chambéry creuse un premier écart (4-1, 9e). Après un premier temps de flottement, Chambéry manque déjà quelques opportunités de mettre encore plus de distance : "On commence bien le match, on a même les occasions pour augmenter l'écart... Mais on rate ces occasions franches" dira l'air perdu Ivica Obrvan après la partie. Richardsson, l'entraîneur de Berlin, s'inquiète de l'inefficacité de ses joueurs et convoque tout le monde pour le premier temps mort du match.

Silence sur toute la ligne

KOZINA Kresimir (Berlin)Le second temps mort de la rencontre arrive seulement six minutes plus tard, avec cette fois Ivica Obrvan qui remonte les bretelles de ses troupes qui échouent au but et font briller Silvio Heinevetter (9 arrêts à la pause). Les Berlinois, enfin réalistes, reviennent par Plaza Jimenez (4-4, 15e). À la sortie du temps mort, c'est l'ailier Hans Lindberg qui conclut le 4-0 de Berlin (4-5, 17e). Il faudra un sept mètres de Melic pour qu'enfin l'assourdissant silence de 10 minutes de la marque savoyarde s'arrête (5-5, 20e). Fahrudin Melic qui réveille le phare sur sa seconde égalisation consécutive (6-6, 22e)... Avant que ça ne soit au tour des postes défensifs de rester silencieux quelques minutes au grand plaisir de Drago Vukovic (6-10, 25e). De nouvelles erreurs – but de Heinevetter dans une cage délaissée et Feutrier manquant une interception – rappellent que l'Europe est une compétition intraitable. Le score à la mi-temps le fait cruellement ressentir (7-11, MT).

La tête absente des épaules

Johannes Marescot (Chambéry)Ce dont Chambéry avait besoin, c'était d'enflammer le match. Ils réussirent à le faire seulement par à-coups, par les inflammades de Romain Briffe et Fahrudin Melic qui tiennent les Allemands en joue (12-14, 37e). Mais ce qu'il manque ce soir, c'est clairement la tête, absente, vide et oubliée comme l'ambiance du phare devenue monotone de minutes en minutes. Les tirs étaient refusés, les ballons lâchés au niveau des pieds et les épaules retombées dans des bras Berlinois très virulents. Rien de révolutionnaire proposé pourtant côté Fusche, avec des remises presque systématiques aux pivots Plaza Jimenez ou Kresimir Kozina. Avec une réussite toujours pas des plus transcendantes, ce que reconnaît même l'entraîneur Berlinois en sortie de match : « Nous pouvons encore faire mieux en attaque, nous manquons 18 tirs, c'est trop mais je suis confiant pour le retour » . Le score, de fait, ne se creuse pas plus loin que les quatre buts (17-21, 50e). Sur un dernier sursaut, et une action bien conclue par Johannes Marescot, les savoyards s'échouent à trois buts (22-25, SF). Pas une sinécure, mais comme le dit avec une certaine netteté Yann Genty : « Oui... Mais le retour, c'est là-bas » .

La feuille de match

Ehf Cup à Chambéry au Phare – env. 4100 spectateurs Arbitres : Javier Alvarez Mata (Esp) et Yon Bustamante Lopez (Esp) Chambéry - 22 Exclusions : Marescot (6e, 44e), Melic (23e) Yann Genty (GB - 14/36) ; Julien Meyer (GB - 0/1) - Benjamin Gille (Cap) ; Bastien Guicciardi ; Baptiste Malfondet ; Marko Panic (1/4) ; Joao Da Silva ; Edin Basic (2/4) ; Remi Feutrier (2/4) ; Romain Briffe (3/5) ; Johannes Marescot (2/2) ; Melvyn Richardson (2/7) ; Grégoire Detrez (1/1) ; Fahrudin Melic (6/6) ; Damir Bicanic (3/7). Berlin - 25 Exclusions : Plaza Jimenez (14e), Fath (20e), Gojun (33e, 57e), Drux (45e) Sivio Heinevetter (Cap, GB - 12/28 et un but) ; Petr Stochl (GB - 2/8) - Fabian Wiede (2/3) ; Bjarki Mar Elisson (2/2) ; Drago Vukovic (3/8) ; Kevin Struck ; Jakov Gojun (0/1) ; Ignacio Plaza Jimenez (3/4) ; Hans Lindberg (5/5) ; Mattias Zachrisson (0/2) ; Steffen Fath (2/5) ; Christoph ReiSky (1/2) ; Kresimir Kozina (2/3) ; Paul Drux (4/7).

De Chambéry, Maxime Thomas

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guyet
Guyet
7 années il y a

Bonsoir Maxime Thomas, avant de critiquer le jeu les joueurs ou les spectateurs, vérifier vos fautes d’ortigraphe qui fleurissent dans votre article..ALLEZ CHAMBERY

Kieler
Kieler
7 années il y a
Répondre à  Guyet

Faites en de même avant d'exiger cela du rédacteur de l'article. Et dresser une critique du jeu, des joueurs ou des spectateurs, c'est son métier. Sinon, Handnews n'existerait que pour les transferts. Sur ce, bonne soirée.

Averell
Averell
7 années il y a
Répondre à  Guyet

Certes sans faute c'est mieux. Mais les deux n'ont aucun rapport.
Par ailleurs, je n'ai pas trouve cet article d'une critique tres virulente.
Mais peut etre prefereriez vous de lenifiants commentaires qui exhaltent votre equipe preferee?
Allez chambery pour le retour, l'exploit est possible!

Nyokas
Nyokas
7 années il y a

J’aurais une question pour les supporters habituels de Chambéry : Où étaient les Fréga 12?? Le Phare était seulement rempli aux 2 tiers et il n’y avait que les Fondus pour encourager l’équipe

Seb
Seb
7 années il y a
Répondre à  Nyokas

Pareil, pas compris alors qu’ils étaient 300 contre Ivry Mercredi et qu’ils n’ont pas manqué un match de Coupe d’Europe depuis leur existence et très peu de match de lnh…pas la même ambiance quand même sans les frega.
Sinon sur le match, c’est sur ce type de défense qu’on voit le manque de puissance de Chambé cette année avec le départ de N’Guessan qui avait claqué 10 buts à Berlin et 8 à Chambé au retour..
Malgré l’apport du très bon Briffe, la base arrière a été en assez grande difficulté sur le mur de Berlin, seulement 6/18 et 11/27 au tir en comptant les demi-centre…

Sasori9
Sasori9
7 années il y a

Pfff encore une victoire d'un club Allemand à la fin de la saison…. A moins que un miracle à Berlin…… Mais je ne crois pas trop.

jebthebear
jebthebear
7 années il y a
Répondre à  Sasori9

OK, mais Nantes et Chambéry avaient toutes les cartes en main l'année dernière pour nous faire une belle finale 100% française, au lieu de cela, Goppingen est venue se servir gentillement, alors qu'ils n'avaient pas vraiment existé en phase de poule dans cette meme salle qq semaines auparavant. On ne va pas leur reprocher d'etre excellent quand il faut l'etre. A nous de faire de meme, ca nous changera !

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x