LNH – J16

Joli coup pour Nantes face au MHB

IMG_1085

Pour la première fois de son histoire en LNH débutée en  septembre 2008 face à… Montpellier, jamais le HBCN n’avait battu les Héraultais en championnat. C’est désormais fait et avec la manière.

Rock Feliho les a trouvé “méconnaissables”, leur coach Patrice Canayer a “malheureusement bien reconnu son équipe actuelle.” face à l’efficacité puis à  l’euphorie nantaises, les Montpelliérains n’ont en effet pas pesé bien lours dansun duel que l’on envisageait pourtant relevé à la Trocardière. Rattraper les points de retard au classement afin de ne pas se laisser distancer dans la course à l’Europe : voilà l’objectif primordial de deux formations pourtant dans des états de forme bien différents.

Et l’entame ne trompait gère de monde sur la forme étincelante de Violets invaincus depuis le retour de la trève hivernale, quelque soit la compétition. Il fallait attendre la dixième minute pour voir Simonet ouvrir le score côté MHB (4-1, 10e) alors qu’Ivic, véritable bonne pioche du mercato hivernal, avait déjà fait lever ses supporters. Pourtant loin d’être décrochés (8-5, 22e), les coéquipiers de Gérard -lui bien présent dans ses cages – sombraient littéralement dans tous les secteurs de jeu. A l’attaque stérile face à un Skof dans un grand jour s’ajoutaient une démission totale en défense, laissant leur portier sans muraille. Têtes baissées et avec un sacré fossé à combler à la pause, le MHB offraient probablement la plus pâle copie de sa saison.

IMG_1050

Mais méfiants, Thierry Anti et ses hommes, plutôt que contrôler, lançaient pied au plancher une deuxième mi-temps pour compter jusqu’à onze buts de retard (22-14 47e, 28-17, 55e)… “ Je ne m’explique toutefois pas le comportement de certains en première mi-temps, victimes consentantes baissant la tête alors que nous ne sommes à qu’à trois buts de Nantes! Cela a été une catastrophe dans l’engagement , résumait avec une colère froide Patrice Canayer. Cette façon d’aborder la rencontre la peur au ventre… Qu’on joue mal, ok, mais je ne suis pas habitué à un tel renoncement”.  Avec l’urgence de redresser la barre ce week-end au Danemark (à Kolding et sans Gaber, touché au genou) pour une qualification en Champion’s League. les retrouvailles avec Nantes seront, elles, très rapide puisque les deux clans se retrouveront en mars pour la demi-finale de la Coupe de la Ligue… à Montpellier.

Ils ont dit
Rock Feliho (Capitaine du HBC Nantes) : « C’est déjà une super opération comptable et un match excellent. On a pu s’appuyer sur une assisse défensive hyper solide ce qui nous permet de se mettre en sécurité et du coup régaler Valero Rivera en attaque. Et puis, on a eu un Skof de feu ! On se met en confiance au fil de la rencontre et c’est important, aussi, pour ce qui arrive dimanche en Coupe EHF que de mettre tous les voyants au vert. Maintenant, on a bossé dur pour tout cela mais on relativise : les Montpelliérains étaient très affaibli et on ne les a que peu reconnus. On va continuer à se concentrer sur nous car dans ce championnat serré, rien ne sera simple. »
Alberto Entrerrios (Demi-centre du HBC Nantes) : « C’est le match presque parfait apparemment… Certes le MHB est dans un moment très délicat mais nous avons travaillé tout le match avec la même volonté et le même sérieux. Notre entrée en matière exceptionnelle nous a lancé sur des bases idéales et tout le monde a trouvé sa place. C’est vraiment un bon signe pour la suite, il ne faut pas oublier qu’il s’agit de Montpellier ! L’écart se creuse car ils perdent un peu le moral… et nous, nous déroulons sans pression. On a mis tous les ingrédients qu’il fallait pour cuisiner un beau succès. »
Mickaël Guigou (Capitaine de Montpellier) : « On n’a tout simplement pas été à la hauteur dans ce match essentiel dans la course à l’Europe. On est à la ramasse dans la course au score et ce, j’ai l’impression, quelque soit l’adversaire. Certes, nous avons des blessés mais cela ne peut pas être une excuse pour une production aussi médiocre de notre part, même si nous sommes plus fragiles et qu’eux sont plus en confiance… »

NANTES – MONTPELLIER : 29 – 22

(13-6 à la mi-temps)

Arbitres : Messieurs Bourgeois et Moreno

HBCN : Schulz, Skof (1e à la 60e : 15 arrêts) ; Gharbi 1, Claire 3, Rivera 10, Nyateu 1, Camarero 2, Feliho, Balaguer 0, Bundalo 1, Lagarde 0, Salinas 2, Ivic 5. Coach : Thierry Anti

MHB : Gérard (1e à la 50 e, 9 arrêts), Siffert (50e à la 60e, 2 arrêts), Simonet 3, Toumi 3, Dolenec 4, Guigou 2, Borges 1, Gaber, Kavticnik 2, Gajic 3, Fabregas, Esteki 0, Costa 0, Villeminot 3 . Coach : Patrice Canayer

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Arthur Nuaes - le 19 février 2016 à 18h26

    Beau match de Nantes… pas photos.
    Ca m’a rapellé le match PSG / MAHB de décembre 2014 quand Montpellier n’était pas en forme et s’est mangé un 36 – 20 !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).