EHF Cup (M)

Les quatre équipes vues par FX Houlet

En tant que spécialiste du handball allemand, difficile de passer à côté de François-Xavier Houlet pour nous parler du plateau du Final Four de la coupe EHF.

Berlin : “Ils sont peut-être favoris, mais sur un Final Four, on ne sait jamais. C’est une équipe établie, avec des joueurs d’expérience comme Hans Lindberg, mais je ne pense pas que cela fasse la différence ce weekend. Berlin est capable de très belles choses, de gagner contre Flensburg par exemple, et aussi d’être un peu plus dans la difficulté. L’arrivée de Velimir Petkovic sur le banc a donné une dose d’impulsivité et de caractère à une équipe qui en manquait peut-être un petit peu. Il a aussi amené sa capacité à gagner des matchs sur des petits coups tactiques. Ils ont dans leur effectif Petar Nenadic qui est un joueur hors norme, dans le sens où il ne joue pas comme les autres. Il est capable de faire la différence tout seul, sur une passe ou un tir et c’est le danger principal. La solution peut-être non pas de s’évertuer à le neutraliser mais surtout de l’obliger à jouer seul, l’isoler du reste de l’équipe.”

Saint-Raphaël : “Je pense que des quatre équipes, c’est Berlin qui a le tirage le plus compliqué. Ils ont montré en phase de poules qu’ils pouvaient battre Berlin et la double victoire face à Melsungen les a conforté dans l’idée qu’ils pouvaient aller embêter des grosses formations allemandes. Cette demi-finale ne se jouera pas sur l’expérience, à mon avis, mais sur la capacité de chaque équipe à jouer au plus près de son maximum et à enflammer le match. Berlin a des joueurs pour le faire, Heinevetter par exemple, mais Saint-Raphaël aussi. Ce sera un match où physiquement, il faudra exister, et Saint-Raphaël a les moyens pour le faire. Dipanda, Simicu, Hmam, c’est du très lourd.”

Göppingen : “C’est un peu l’histoire de comment sauver une saison. C’est très décevant, le projet de jeu ressemble certains soirs à du handball d’un autre âge. Mais ils ont l’opportunité, dans une compétition qui leur a toujours réussi et qui plus est à domicile, de sauver les meubles. C’est une équipe de coups, qui sur un match peut poser des problèmes mais dont le jeu reste, dans l’ensemble, très convenu. Il y a un manque cruel d’imagination alors qu’on pensait justement Magnus Andersson capable d’insuffler autre chose. Lui-même a été en grand danger, mais les dirigeants ont choisi de continuer sur la même voie. Avec Pfahl, Sesum ou Kaufman, ils présentent un handball très physique mais qui va avoir du mal à surprendre”.

Magdeburg : “C’est une équipe qui joue bien, qui peut même très bien jouer par moments. Ils sont certes dépendants de Damgaard sur attaque placée, mais ils jouent tout très vite, avec deux flèches sur les ailes, et ils marquent beaucoup de buts très rapidement. Elle est capable de se transcender sur les Final Four, on l’a vu récemment en coupe d’Allemagne, qu’ils ont gagné la saison passée. En plus, ils ont récupéré Marko Bezjak, qui joue un rôle essentiel et qui a été longtemps blessé cette saison. C’est vraiment une belle équipe, qui joue un beau handball, complet et agréable à regarder. L’arrivée sur le banc de Bennet Wiegert a apporté là aussi un peu de folie, d’autant plus qu’il a une grande légitimité dûe à ses années passées au club.”

Kevin Domas

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. cho - le 20 mai 2017 à 14h05

    Fait chier que ça soit sur Sfr sports..il n’y a toujours que Sfr qui propose cette chaine ? Bientôt ils vont finir par récupérer les droits de la ldc et du championnat..

    • Sasori9 - le 20 mai 2017 à 19h29

      J'espère que non. SFR c'est nul !

    • ANues - le 20 mai 2017 à 19h46

      Les matchs étaient en live sur ehftv.com
      Géolocalisés, le match de St raph était visible derrière un vpn (hollandais dans mon cas)
      D'ici qq heuresou demain , ils seront tous les deux visibles en replay non géolocalisés.

      St Raph a joué exactement comme Issy Paris hier 🙁

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves