Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHF Cup (M)

Saint-Raphaël passe à côté de sa demie

, par Dalibor

Pour la première demi-finale européenne de son histoire, Saint-Raphaël est passé complètement à côté de son sujet et a concédé une très lourde défaite (24-35).

"Ca, pour ne pas exister, on n'a pas existé" rageait Adrien Dipanda, sitôt le coup de sifflet final donné. Sept buts d'écart à la pause (10-17), onze à l'arrivée, zéro arrêts en deuxième période et la plupart des cadres complétement à côté de leur plaque, le tableau de la débâcle est complet. "On a été pris par l'événement, quand tu arrives à la pause avec dix immanquables, c'est trop. On a tenté des choses en seconde période mais on avait perdu le fil conducteur du match" analysait quant à lui le coach Joël Da Silva, bien en difficulté au moment de donner les raisons d'un tel échec. Manque d'expérience ? Sans doute, même si ce sont surtout les cadres qui ont failli ce soir. Raphaël Caucheteux n'a mis qu'un petit but, symbole d'une équipe incapable de monter les ballons. Dani Sarmiento, préservé en début de match, n'a jamais trouvé la faille face à la muraille berlinoise. Et quand les ballons arrivaient sur les pivots, Lynggaard ou Karalek trouvaient ce diable d'Heinevetter sur leur chemin, quand ils n'envoyaient pas le ballon en dehors du cadre. "La plupart du temps on a joué juste, mais on a raté la finition. Alors, on a l'impression de jouer à l'envers, alors que tu changes ton jeu, tu joues plus direct, tu perds des ballons, tu prends des contres et l'écart grandit..." déplorait Dipanda.

Le plus mauvais match de l'année, au plus mauvais moment

Si, à la pause, il y avait sans doute la place pour un exploit, vingt minutes plus tard, il n'y avait plus d'espoir. "Pour moi, le match se gagne en début de deuxième. Ils avaient la qualité pour revenir mais nous les en avons empêché. Après, forcément, la déception font qu'ils lâchent, mais ce n'a pas été simple" notait quant à lui Hans Lindberg, meilleur buteur du match avec onze réalisations. Lui, comme ses coéquipiers, ont connu une réussite totale, tous les ballons heurtant les poteaux finissant dans les filets adverses, tandis qu'Heinevetter et ses quinze arrêts faisaient la différence. Mais la réussite, le manque d'expérience n'expliquent pas tout, quand on voit comment Saint-Raphaël n'a jamais réagi. Le carton rouge adverse en première période, alors que l'écart n'était que de trois buts, aurait pu servir de détonateur, mais il n'en a rien été. La pilule est certainement amère, à l'heure qu'il est pour des Français qui ont certainement livré ce soir leur pire prestation de la saison. Au plus mauvais moment. "Ce match va nous donner des pistes de travail et nous verrons bien s'il nous fait grandir" concluait Joël Da Silva. En attendant, ce soir, les têtes raphaëlloises sont certainement un peu douloureuses.

Les statistiques

SAINT-RAPHAEL VAR HB - FÜCHSE BERLIN 24:35 (10:17) Arbitres : Duarte Santos - Ricardo Fonseca (POR)

Saint-Raphaël : Popescu (4 arrêts/21 tirs dont 0/1 pén), Djukanovic (3 arrêts/21 tirs dont 0/2 pén); Krantz (1/2), Simicu (7/10), Mapu (2/2), Abily (1/1), Sarmiento (3/4 dont 1/1 pén), Lynggaard (1/3), Jurka (2/2), Caucheteux (1/3 dont 0/1), Stehlik (2/2 dont 1/1), Vigneron (1/3), Krakowski (0/1), Dipanda (3/5), Karalek (0/3), Hmam (0/0)

Berlin : Heinevetter (13 arrêts/34 tirs dont 1/2 pén), Stochl (0 arrêt sur 3 tirs dont 0/1 pén); Wiede (4/5), Elisson (0/1), Struck (2/4), Gojun (0/0), Nenadic (3/6), Tönnesen (2/4), Plaza (1/1), Lindberg (11/12 dont 3/3 pén), Zachrisson (0/0), Fäth (4/4), Reisky (0/0), Kozina (4/4), Nenadic (0/0), Drux (4/4)

A Göppingen, Kevin Domas (avec E. Férard)

Prochain match TV

PSG Handball

20:45

Jeu. 22 Fév.

Barlinek Industria Kielce

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ANues
ANues
6 années il y a

Hum, en fait St Raph a dû regarder la demi-finale Issy-Brest… parce c'était vraiment un copier-coller du match! Impressionnant. Problème: St Raph s'est pris pour Issy Paris 🙁

Sasori9
Sasori9
6 années il y a

Comme d'hab', c'est comme tous les ans ! On est nul face aux Allemands au FF !

cho
cho
6 années il y a

C’est surtout l’an passé où « on » a été nuls face aux allemands..Et puis Berlin c’est une équipe qui pourrait atteindre les quarts de la ldc au minimum. St Raph n’en n’est pas là..
même si la victoire assez « facile » en poules pour la qualif pouvait laisser espérer, je crois surtout que Berlin déjà qualifié n’avait pas mis bcp d’intensité

Sasori9
Sasori9
6 années il y a
Répondre à  cho

Il faut arrêter de chercher les excuses bidons genre Berlin est trop fort blablabla. Si on veut aller au EHF Cup,
qu'on est capable de battre n'importe quel club. Qu'il soit fort ou pas, on s'en fout. Pour Battre Berlin, il suffit de regarder quelque match de Bundesliga ou alors etre tordu, pousser les Berlinois à faire des fautes. Et à force, ils craqueront !

Déja Saint Raph', l'année dernière, voulait aller en LdC. Il n'est pas capable de battre Fuchse, une équipe de LdC selon toi, alors comment Saint Raph' va faire en LdC ? Dis moi comment ???
Le calendrier, c'est infernal, c'est un match tous les 3 jours. ( Championnat, LdC, Coupe nationaux) Saint Raph' est très irrégulier en championnat depuis quelques temps, tu as remarqué ??

"je crois surtout que Berlin déjà qualifié n'avait pas mis bcp d'intensité"
Avant d'écrire des conneries, je te conseille de vraiment regarder le match. Fuchse n'a pas mis bcp d'intensité ? foutaise ouai ! Les Fuchses ont tout fait pour casser les Saint Raph'. D'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'ils ont été durement sanctionné par l'arbitre. 5 fois 2min. Les Allemands prennent toujours le match à coeur même si le match n'apporte pas grande chose. Ils ne sont pas comme les Francais point de vue mentalité.

@RJK4
Ce n'est pas question budget parce que Berlin a des soucis financier, c'est pour ca que ce club a préféré de jouer en EHF plutot qu'en LdC par précaution.
L'argent, je vais encore répéter, ne fait pas gagner les titres; c'est la tactique bon sang !!!

cho
cho
6 années il y a
Répondre à  Sasori9

Reste cool Saso, c’est que du hand !

Kieler
Kieler
6 années il y a

Les années passent et se ressemblent pour les clubs français en coupe EHF malheureusement. Espérez que Paris fasse mieux au Final4 de la ligue des champions, que ce soit en Espagne, en France ou en Allemagne, Paris est donné vainqueur par tout le monde, avec une finale Paris – Barcelona.

Jo
Jo
6 années il y a

St Raph à fait un beau parcours en EHF prenant au passage de l expérience indispensable à ce niveau et pouvoir exister dans un final four.
Il faut également un effectif pléthorique ce n est pas le cas des Varois .

rkj4
rkj4
6 années il y a

La défaite de Saint Raph a-t-elle étonné quelqu'un ?

Je tire mon chapeau à leurs performances en Lnh, saison après saison : du boulot très propre à chaque fois. Quant à l'Europe, ils ont le niveau pour bien participer en EHF Cup et c'est déjà pas mal. L'accès au Final 4 est le maximum auquel ils puissent prétendre actuellement. Arrivés là, se prendre une trempe par Berlin — un assez gros calibre de Bundesliga — est la moindre des choses. Concernant les années à venir, je ne suis pas certain que Saint Raph possède une grande réserve de marche (budget, engouement public) pour aller plus haut, au contraire de Nantes. Malheureusement, Saint Raph est une équipe qui avance un peu trop seule dans son coin et j'ai peur qu'ils soient tout près d'avoir atteint leur maximum.

Déçu quand même pour Caucheteux qui plane souvent très haut sur ses matchs français et qui, là, termine avec un seul pauvre but.

DUVAL
DUVAL
6 années il y a

St Raphaël a le niveau pour jouer la ldc en poules basses tout comme Nantes qui a joué contre des équipes pas classées parmi les meilleures en Europe. Ensuite quand arrivent des équipes de Bundesliga ça devient compliqué.
Mais bon bravo tout de même pour le parcours de St Raphaël

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

Duval, pas sûr du tout que St Raph aie le niveau des poules basses de LDC, des équipes solides sur le plan européen comme Nantes et Montpellier ont attendu les dernières journees pour valider leur qualification, je pense que St Raphaël qui a galéré à sortir de la phase de poules d’EHF cette année (qui a aussi galéré pour se qualifier pour la phase de poules face à Minsk) aurait éclaté face à des équipes comme Zaporozhe, La Rioja surtout avec le nombre de matchs

Nos derniers articles

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x