EHF Cup

Saint-Raphaël, tête la première dans le grand bain

Saint-Raphaël entamera demain soir la phase de groupes de l’EHF Cup sur le terrain de Berlin, un autre favori. Un retour par la grande porte pour le club varois et son arrière droit Xavier Barachet, de retour de blessure.

Demi-finaliste de la coupe EHF la saison passée, Saint-Raphaël se verrait bien un destin européen tout aussi glorieux, voire même un petit peu plus, cette saison. D’autant que le tirage au sort de la phase de poules n’a pas été des plus méchants. Certes, Berlin figure dans le groupe B aux côtés du SRVHB, mais les Suédois de Lugi et les Espagnols d’Helvetia Anaitasuna ne semblent pas être des obstacles insurmontables pour une équipe dont les résultats européens ont suivi une courbe ascendante ces dernières saisons. Le baptême du feu aura lieu demain soir dans la capitale allemande, face à une équipe que les Varois connaissent bien. Ils ont affronté trois fois les Füchse la saison passée, pour deux défaites et une victoire. “C’est une superbe équipe, même s’ils ont subi des petits changements. Mais on y va pour faire un coup, on ambitionne de finir premiers et l’emporter en Allemagne serait un bon moyen d’afficher nos ambitions” annonce, en vieux routard du circuit européen, Xavier Barachet. Les Allemands, vainqueurs de l’épreuve en 2016 et actuels seconds en Bundesliga, ont certes perdu Petar Nenadic, parti à Veszprem cet hiver, et Paul Drux, blessé au ménisque à l’Euro, mais il leur reste quand même de sacrés clients. Hans Lindberg à l’aile droite, Silvio Heinevetter dans la cage ou Fabian Wiede derrière, comme dirait Joël Da Silva, “Berlin, c’est une équipe de Champions League.”

Barachet a les crocs

Mais ce n’est pas pour autant que Saint-Raphaël doit se sentir particulièrement intimidé. D’une part, parce que la saison passée, la défaite de deux buts (31-33) en Allemagne aurait pu se transformer en victoire sans un coup de sifflet malheureux en fin de matchh. Et aussi parce que, pour la première fois de la saison, Da Silva devrait pouvoir compter sur son effectif au complet. Et oui, cela signifie que Xavier Barachet va faire son retour, après quatre mois de galère. Blessé au poignet pendant la préparation, la recrue estivale va venir apporter une rotation bienvenue sur le poste d’arrière droit. “J’ai hâte que ça recommence. J’ai repris du plaisir pendant la préparation, pendant laquelle tout s’est très bien passé. Je me suis même surpris à monter en puissance aussi rapidement” témoigne-t-il, lui qui arrivait dans le Var avec beaucoup d’ambitions, qui se sont vues fauchées par une mauvaise chute l’été dernier. Luxation du poignet, opération, puis rééducation avant de retrouver les terrains en ce mois de janvier. Sans précipitation et avec la certitude qu’il n’aura pas à se précipiter pour retrouver la plénitude de ses moyens. “C’est différent de ce que j’ai pu connaitre par le passé. Quand je me blessais, il fallait que je revienne vite et fort. Là, avec Adrien sur le même poste, cela va me donner un peu plus de temps. Même si, dans ma tête, j’ai envie d’avoir les meilleures sensations le plus vite possible” conclut l’ancien Parisien. Qui va pouvoir, dès ce mercredi, se jauger face à ce qui se fait de mieux en Europe.

Füchse Berlin – Saint-Raphaël Var HB à 19h30 (en direct sur ehfTV)

Kevin Domas

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 6 février 2018 à 23h36

    Certes il y a ehftv, mais aucun diffuseur ne retransmet ce match?

  2. marini - le 7 février 2018 à 00h31

    Je crois SFR sport non ?

  3. jpf_hb - le 7 février 2018 à 08h40

    En espérant que Xavier Barachet soit à 100% et qu'il ne se blesse pas…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).