EHF Cup – J2

Besançon n’a rien pu faire à Viborg

Après Kuban le week-end dernier, Besançon s’est cette fois heurté à Viborg (35-26). Une lourde défaite au Danemark accompagnée d’un voyage retour compliqué pour la bande de Raphaëlle Tervel, qui rejouera mercredi à Paris en championnat. 

Décidément, ce début d’année ne sourit pas aux Bisontines. Du moins sur la scène européenne où elles attendent leur première victoire dans cette phase de groupes. Kuban, Viborg, pas de quoi rougir certes après des défaites face à deux belles formations du handball européen. Ce qui finalement est le plus rageant c’est qu’on sent que cette jeune équipe de Besançon a les capacités de mieux faire, de poser plus de problèmes à ses adversaires, sans tous ces ballons qu’elle lui offre. Cette fois, vingt pertes de balle ont été commises par les Franc-Comtoises. C’était trop, surtout pour revenir d’un début de match qui s’est encore une fois montré délicat. Pourtant, l’effort a été fait et elles étaient bien présentes, collées aux basques des Danoises (8-3, 14′ ; 9-8 18′).  C’était tout de même trop face à un adversaire qui a pour habitude de bien exploiter ces ballons sur grand espace, ce qu’il n’a pas manqué de faire et qui lui permettait de mener logiquement à la pause (15-10, MT). Rageant donc de voir cette équipe, capable de bonnes séquences de jeu mais aussi capable de gaspiller ses cartouches face aux Danoises, certes bien plus habituées à ce genre de rencontre qui n’ont donc pas fait de détail et qui ont tranquillement filé vers la victoire. Après une petite frayeur la semaine dernière en Norvège, face à Larvik, elles ont cette fois assuré face aux Françaises (35-26, FM), pas au bout de leur peine malgré ce match difficile.

Voyage, voyage…

En effet, nos confrères de L’Est Républicain et les joueuses sur leurs différents réseaux sociaux, n’ont pas manqué de partager ce long périple vers Besançon qui s’est présenté face à elles. Un avion annulé à Amsterdam. Ce dernier devait les emmener à Bâle. Au dernier moment, la bande de Raphaëlle Tervel a dû sauter dans un train, les emmenant à Paris où là, elles ont pu rejoindre leur domicile bisontin. Un voyage qui a finalement duré 13 heures pas forcément facile à gérer surtout qu’elles reprendront la route de la capitale mercredi où elles doivent rencontrer Paris 92 pour le compte de la 13e journée.

Dans l’autre rencontre du groupe, Kuban s’est logiquement imposé face à Viborg (32-26), laissant les Norvégiennes avec les Françaises qui se rencontreront la semaine prochaine. Les deux équipes attendent toujours une victoire dans cette phase de groupes et sont toujours concernées par une éventuelle qualification en quart de finale.

Maxime Cohen.

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Metz Handball 78 26 26 0 0 845:582263
2 Brest Bretagne Handball 68 26 21 0 5 805:659146
3 Paris 92 63 26 18 1 7 653:59063
4 ES Besançon Féminin HB 61 26 17 1 8 739:68455
5 Neptunes de Nantes 58 26 16 0 10 744:71628
6 Chambray Touraine Handball 53 26 12 3 11 704:68717
7 OGC Nice Handball 51 26 11 3 12 641:674-33
8 JDA Dijon Hand 47 26 10 1 15 646:666-20
9 Bourg de Péage Drome Handball 43 26 17 1 8 731:71318
10 Mérignac HB 42 26 6 4 16 668:725-57
11 Toulon Métropole Var HB 42 26 8 0 18 608:710-102
12 Plan de Cuques HB 38 26 5 2 19 612:740-128
13 HBC Celles sur Belle 34 26 3 2 21 637:769-132
14 CJF Fleury Loiret Handball 32 26 3 0 23 620:738-118

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pompon - le 14 janvier 2019 à 11h15

    Dernier paragraphe : Kuban s’est imposé contre Larvik non ? ^^

  2. Sasori9 - le 14 janvier 2019 à 19h46

    Brest l'année dernière, Besançon cette année n'ont pas de chance avec le transport….
    Le HAC a connu des frais en 2010 en Roumanie !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).