EHF Cup (M)

Nantes avec Magdeburg, Nîmes tire Rhein-Neckar


Ce matin avait lieu le tirage au sort de la phase de groupes de la coupe EHF, qui concerne trois clubs français : Aix, Nîmes et Nantes. Chacun affrontera un club allemand.

Si Aix savait d’ors et déjà qu’il affronterait Berlin, vainqueur de l’épreuve en 2015 et 2018, le club provençal devra également dominer les Hongrois de Tatabanya, quarts de finaliste de deux des trois dernières éditions, et les Espagnols de La Rioja, actuels troisièmes de Liga Asobal. Le combat pour la seconde place risque d’être fort compliqué face à trois clubs expérimentés quand le PAUC participe pour la première fois à la phase de poule de la coupe EHF. “C’est un tirage équilibré qui nous permet d’avoir un espoir de qualification. Berlin, de par la qualité de son effectif et son expérience européenne, fait évidemment figure de favori, mais je pense qu’on aura notre chance. Il faudra absolument prendre les points chez nous, et aller en prendre à l’extérieur, en Hongrie ou à Logroño” commente le manager général Stéphane Cambriels.

C’est Nîmes qui a tiré l’autre gros lot allemand, les Rhein-Neckar Löwen. Absent pour la première fois de la Champions League depuis 2013, le club de Romain Lagarde fait partie des prétendants au titre, au même titre que les Danois de Holstebro, demi-finalistes l’an dernier, et que le tirage a également placés dans le groupe B. Ces trois là seront accompagnés par les Espagnols de Cuenca, qui avaient déjà participé à la phase de poules la saison passée, pour un solde de cinq défaites et une victoire. Si ce n’est pas un groupe de la mort pour l’USAM, c’est en tout cas un challenge sacrément relevé pour les hommes de Franck Maurice. “Je suis super satisfait de ce tirage, j’appelais de tous mes voeux Rhein-Neckar, c’est ce qui fait de mieux. On va jouer différents types de handball, ça va donner de belles affiches, même si une nous semble un peu déséquilibrée, contre Rhein-Neckar. Holstebro, c’est la meilleure défense du championnat danois, gagner là bas sera compliqué, mais on aura notre mot à dire dans cette poule” réagit le coach gardois Franck Maurice. “On va démarrer fort, à Rhein-Neckar, on sera tout de suite dans le bain, mais on ne se plaint pas. Il y a un vrai enthousiasme dans le club autour de cette coupe d’Europe, il faut faire perdurer tout ça.”

Enfin, le HBC Nantes devra se méfier du SC Magdeburg, qui pointe à la septième place de Bundesliga à l’heure actuelle mais dont la GETEC Arena est une forteresse difficile à prendre. Le SCM, triple vainqueur de la coupe EHF, avait atteint le Final Four en 2017 et 2018. Les hommes d’Alberto Entrerrios devront également faire avec les Slovènes de Velenje et les Espagnols de Leon dans le groupe C, dauphins de Barcelone dans leur championnat.

Pour rappel, le club de Berlin organisera les finalités de la compétition les 23 et 24 mai prochains. En tant qu’hôte, il sera qualifié directement pour les demi-finales s’il termine premier ou dans les trois meilleurs deuxièmes. Dans ce cas, le plus mauvais deuxième sera éliminé de la compétition. Si Berlin terminait quatrième meilleur deuxième, il serait qualifié pour les quarts de finale, avec sept autres équipes.

Le tirage complet

Groupe A : MT Melsungen (ALL), Bjerringro-Silkeborg (DAN), KPR Gwardia Opole (POL), SL Benfica (POR)
Groupe B : Rhein-Neckar Löwen (ALL), Liberbank Cuenca (ESP), USAM Nîmes Gard (FRA), TTH Holstebro (DAN),
Groupe C : SC Magdeburg (ALL), HBC Nantes (FRA), RK Gorenje Velenje (SLO), Abanca Ademar Leon (ESP)
Groupe D : Pays d’Aix UC (FRA), Grundfos Tatabanya (HUN), Füchse Berlin (ALL), BM Logroño La Rioja (ESP)

Kevin Domas

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. jt73chy - le 28 novembre 2019 à 12h00

    Dur dur pour Aix en Provence.
    Pour Nantes ça devrait le faire
    Difficile à dire pour Nîmes pour la 2ème place.

  2. brunhand - le 28 novembre 2019 à 12h09

    Il y a de bonnes équipes dans tous les groupes des Français. C’est tant mieux car cela nous promet de belles affiches presque à chaque match.

  3. Ricardtube - le 28 novembre 2019 à 12h42

    Comment peut-on faire une compétition où on élimine sans raison un de 4 2èmes ? Si on a peur de ne pas remplir la salle d’un club qui ne participe pas au final four soit on prend une salle plus petite ou encore mieux on fait une demi finale comme les quarts en aller retour et une finale sur terrain neutre et pourquoi pas à Cologne à côté du final four d’en la LDC. En tout cas si l’usam Fini moins bon second ça va m’énerver comme pour les supporters de Nantes et d’aix J’imagine

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).