EHF EL (F)

Nantes file en finale, au mental

Maîtrisant une bonne partie du match, Nantes Atlantique Handball se qualifie pour la finale de l’European League avec une victoire sur Baia Mare 36-34 Malgré une grosse frayeur à 10 minutes du terme où les Romaines sont revenues à égalité, les joueuses de Guillaume Saurina ont assuré la fin de match pour atteindre la dernière marche de l’épreuve.

Gros début de match nantais. Les françaises récupèrent 2 balles en défense pour prendre un avantage non-négligeable. 2 buts inscrits dans le but vide suite au premier deux minutes du match (4-1, 5′). Premières minutes très offensives, les Nantaises sont efficaces en attaque avec un 100% au shoot. Nathalie Hagman le confirme avec son jet de 7 mètres (7-4, 8′). La défense de Nantes est bien en place, ce qui profite à Ariana Placzek pour réaliser 3 arrêts. En attaque, le NAH joue rapidement les coups, en étant très efficace. But du +4 par Dyénaba Sylla (11-7, 13′). Belle entrée de Floriane André qui ne concède aucun de ses 2 jets de 7 mètres. Offensivement, tout va bien avec un 14/15 (14-9, 16′). Les ligériennes connaissent plus de difficultés dans la construction du jeu avec notamment 2 passages en force sifflées.

Déborah Kpodar puis Hagman relancent la machine après un léger retour de Baia Mare (16-11, 22′). Déjà bien touchée au genou, et  la joueuse de Baia Mare Jelena Lavko est contrainte de sortir. Bruna De Paula inscrit son 5ème but dans cette confrontation pour prendre 6 longueurs d’avance (18-12, 25′). Charlotte Kieffer laisse son équipe à 6 avec ce deux minutes concédé. Les Roumaines recollent à 3 buts avec un doublé d’ Angela Cioca et une réalisation de Sonia Seraficeanu (18-15, 27′). L’espoir est de courte durée car dès le retour à 7, les Atlantiques montrent de nouveau leur supériorité. Avec 7 buts de Hagman et 6 de De Paula, elles réalisent une grosse première période pour mener 21-15.

Nantes se fait peur

Au retour des vestiaires, les deux équipes repartent avec les mêmes intentions et de nombreux buts inscrits. Hagman réussit son jet de 7 mètres pour un avantage de + 7 (24-17, 33′). Malgré la supériorité numérique, Nantes connaît un temps faible avec moins de réussite en attaque. Baia Mare bute quelques fois sur la portière française mais arrive toutefois à recoller. Belle lucarne de Laslo puis Linn Blom, suivant bien l’action pour un écart réduit à -3 (25-22, 40′). Les débats s’équilibrent avec du mieux en défense pour les coéquipières de Larissa Munhoz et des arrêts de Filippa Idéhn. Malgré les arrêts de Placzek, les “visiteuses” trouvent des solutions. Elles recollent à égalité suite au shoot de Cristina Laslo. Seulement 6/16 au tir pour le NAH dans cette seconde période. Loin des 84% de réussite de la première période (27-27, 49′). Après un gros temps faible, les joueuses de Guillaume Saurina retrouvent des couleurs. Sylla ajuste bien Idéhn pour un avantage de +4 (31-27, 53′). Jusqu’au bout, les attaques des deux équipes se seront montrées plutôt à leur avantage. Nantes Atlantique Handball se qualifie pour la finale avec victoire 36-34. L’équipe jouera Siofok ou Herning-Ikast pour atteindre le graal.

Riotte Alexandre

Le résumé du match

 

 

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. BorzovH44 - le 8 mai 2021 à 16h46

    Magnifique
    Bravo pour ce match superbe
    nantes terre de Hand !!!!!

  2. Kris73 - le 8 mai 2021 à 17h09

    Bravo !!!!
    Maintenant une finale ça se gagne !!
    Allez Nantes !!!!

  3. Caramel - le 8 mai 2021 à 18h26

    Dernier paragraphe :”les visiteuses”, ce n’est pas le titre d’un film par hasard?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).