EL (F)

Paris l’emporte d’un souffle, Nantes et Fleury paient pour apprendre

LBE J3 Paris 92 / Mérignac

Les trois équipes françaises ont connu des fortunes diverses en cette 1ère journée de la phase de groupe d’European League. Lors de rencontres disputées, Nantes s’est inclinée face aux Russes de Lada (32-29) et Fleury a cédé en Roumanie face à Braila (29-27). Seules les Parisiennes rentrent victorieuses de Hongrie face à Vác (33-34).

Toutes trois en déplacement, les équipes françaises ont connu des fortunes diverses lors de leurs voyages en Europe de l’Est.

Samedi, les Nantaises ont ouvert le bal face aux redoutables Russes de Lada. Malgré un départ canon qui leur permet de mener 5-1 après 8 minutes de jeu, les coéquipières de Bruna de Paula (meilleure buteuse du match avec 9/13) ne tiennent pas la cadence. Lada revient ainsi sereinement au score et égalise juste avant la mi-temps (14-14). En 2e mi-temps, les Russes prennent le dessus grâce notamment à Shamanouskaya (7/9) et distancent les Françaises (23-19) à la 40e minute. Les efforts de De Paula, Ayglon Saurina ou encore Sylla ne suffiront pas à recoller, Nantes s’incline 32-29 en terre russe.

Dimanche, Fleury est également rentré bredouille de son déplacement, en Roumanie cette fois. Contrairement à leurs compatriotes de Loire-Atlantique, les filles de Christophe Cassan ont raté leur entame de match, étant menées déjà nettement 9-5 au quart d’heure de jeu. Cet écart subsistera globalement tout le match et, malgré les belles performances de Oriane Ondono (9/10) ou Eyatne Rizo (5/6), les panthères ne pourront inquiéter réellement leurs adversaires dominicales. Distancées de 6 buts à 10 minutes du terme, les Françaises terminent par un baroud d’honneur qui leur permet d’échouer à 29-27.

La belle performance de la journée est donc à mettre au crédit du Paris 92. Emmenées par une Nadia Offendal exceptionnelle (11/12), les Parisiennes se sont livrées à une course poursuite effrénée face aux Hongroises du Vaci NKSE. Outre la Danoise, Laura Flippes (6 buts) et Alice Mazens (4 buts) ont également contribué au festival offensif lors de ce match. Devant globalement toute la rencontre mais toujours sous la pression de leurs adversaires, les Lionnes s’imposent finalement 33-34.

Tristan Paloc

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. bdid - le 10 janvier 2021 à 23h38

    L'année dernière aucune équipe féminine française n'était arrivée à ce niveau de la compétition (il me semble). Ensuite ce ne sont que des matchs à l'extérieur. Lacrabère était blessée et n'a donc pas joué pour Fleury. Je trouve le bilan plutôt positif même si je doute fortement qu'un club français sorte des phases de poule.

    • Tribluchon - le 11 janvier 2021 à 22h09

      Je partage votre avis
      Il manquait également doungou et nianh (absence de longue duree) pour Fleury, qui a je pense le groupe le moins abordable.
      Nantes avec plus de régularité (facile à dire) peut s’extraire de ces phases de poule

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).