EL (M)

Les Rhein-Neckar Löwen quittent la Ligue Européenne !

Petar Djordjic (Benfica Lisbonne)

Après Celje au premier tour, ce sont les Rhein-Neckar Löwen qui font les frais des tours de qualifications. Avec des affrontements de haut vol, on peut légitimement s’attendre à une phase de groupe relevée, où la France sera la nation la plus représentée.

Ce soir, les Rhein-Neckar Löwen ont éprouvé d’immenses difficultés du côté du Benfica. Malgré de bons Juri Knorr (6/8) et Kohlbacher (5/6), les Allemands ont été menés de bout en bout, et on subi la loi des partenaires de Petar Djordic (8 buts) pour s’incliner logiquement, et quitter la compétition (33-28). Pour autant, leurs compatriotes de Berlin et Lemgo se sont qualifiés sans trembler. Les joueurs de la capitale ont notamment pu compter sur des Lasse Andersson (8/11) et Fabian Wiede (7/8) excellents face à l’Azoty Pulawy (33-29).

Et si les Français seront les plus représentés avec 4 clubs, suivis des Allemands à 3, plusieurs nations auront 2 représentants. Ce sera le cas des Portugais, avec le Benfica mais également le Sporting, venu à bout de Silkeborg. L’Espagne et la Suisse présenteront également deux représentants, avec Logrono & Irun, et Schaffhausen & Winterthur. Enfin, il est à noter que, comme la saison dernière, les Danois peuvent ressortir déçus avec un seul club qualifié pour les poules : GOG, sorti logique vainqueur du duel fratricide face à Mors (7/8 pour Lukas Jørgensen à GOG, 10/12 pour Erik Thorsteinsen à Mors). Silkeborg peut nourrir des regrets avec une élimination face à Nexe, au nombre de buts marqués à l’extérieur et… à un but près.

Jonas Schelker, Schaffhausen. Meilleur buteur lors de la victoire face à Granollers ce soir avec 6 buts en 8 tirs.

Le tirage des poules de la Ligue européenne aura lieu ce jeudi à 10h. On rappelle également que pour ce tirage, la protection nationale est appliqué, et nous sommes donc assurés d’avoir un Français dans chaque poule.

Les résultats du second et dernier tour de qualifications :

Arendal 🇧🇻 – PAUC 🇨🇵 (27-27 ; 22-40)

Azoty Pulawy 🇵🇱 – Fusche Berlin 🇩🇪 (24-32 ; 29-33)

Bjerringbro Silkeborg 🇩🇰Nexe 🇭🇷 (33-27 ; 26-32)

GOG 🇩🇰 – Mors 🇩🇰 (30-24 ; 27-27)

Kadetten Schaffhausen 🇨🇭 – Granollers 🇪🇦 (36-33 ; 32-27)

USAM Nîmes 🇨🇵 – CSKA Moscou 🇷🇺 (36-28 – 29-29)

Rhein-Neckar Löwen 🇩🇪 – Benfica 🇵🇹 (31-31 ; 28-33)

Wisla Plock 🇵🇱 – Dobrogea Sud Constanta 🇷🇴 (25-14 ; 20-26)

La Rioja 🇪🇦 – Ademar 🇪🇦 (34-30 ; 27-28)

Sporting CP 🇵🇹 – Holstebro 🇩🇰 (31-25 ; 31-28)

Fénix Toulouse 🇨🇵 – Malmö 🇸🇪 (30-24 ; 29-25)

Valur 🇮🇸 – Lemgo 🇩🇪 (26-27 ; 21-27)

Antoine Piollat

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 29 septembre 2021 à 11h12

    Y'a la place pour un titre pour les tricolores cette année surtout avec un club faisant partie du top 8 européen du côté "des machines de l'ile"….suivez mon regard…

    • lelephant - le 29 septembre 2021 à 14h18

      C'est clairement l'objectif affiché du H. Mais la route est encore longue et il y a pas mal de prétendants à la victoire finale que ce soit les équipes françaises, allemandes, voire danoise ou portugaises.

  2. Ricardtube - le 29 septembre 2021 à 12h14

    Perso le préférerais une LDC à 32 clubs et donc 4 poules de 8. Cela permettrait que plus de clubs aient la chance de disputer la LDC tout en abaissant légèrement le niveau de leuropean league permettant à plus de clubs d’envisager la victoire

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).