Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (F)

18 joueuses, avec Nocandy, sans Edwige et Pineau

, par Lanfillo

Méline Nocandy (France)

Olivier Krumbholz a communiqué sa liste de 18 joueuses pour les deux matchs de qualification pour l'Euro 2024 de l'équipe de France en octobre. Si Méline Nocandy est de retour avec les Bleues, Béatrice Edwige n'a pas été convoquée, tout comme Allison Pineau.

Rénové il y a deux ans et demi, le Palacium de Villeneuve-d'Ascq accueillera pour la première fois l'équipe de France féminine de handball. Les spectateurs nordistes pourront voir les championnes olympiques en titre poursuivre leur préparation pour les Jeux de Paris de l'été prochain, aussi les championnats du monde qui arrivent dès décembre, mais d'abord chercher à se qualifier pour l'Euro 2024, puisqu'elles débuteront justement la phase de qualifications par un match contre l'Italie dans la banlieue lilloise, le 11 octobre, avant d'affronter trois jours plus tard, le 14 octobre, la Lettonie à Dobele. « Ces qualifications sont le début de la ligne droite pour aller non seulement au Mondial, aussi en vue des Jeux olympiques. Et contrairement aux saisons non-olympiques, le Mondial est une compétition importante mais il reste une étape, souligne le sélectionneur Olivier Krumbholz dans le communiqué de la Fédération. Notre travail est orienté pour être efficace et prometteur au Mondial et organisé pour être au top du top aux Jeux olympiques. »

Nze Minko et Zaadi aussi de retour

Pour ces deux rencontres, Olivier Krumbholz a communiqué sa liste de 18 joueuses, qui ne comporte pas véritablement de surprises. Estelle Nze Minko et Grâce Zaadi, laissées au repos pour le stage de juillet dernier en Norvège sont de retour, tout comme Méline Nocandy. La demi-centre de Paris 92, qui a manqué l'essentiel de la saison dernière pour cause d'une rupture du ligament croisé du genou, n'était pas présente en Norvège non plus cet été, retenue par son club. Elle fait cette fois son véritable retour chez les Bleues. Présentes au stage en Norvège, les jeunes Emma Jacques, Claire Vautier et Djazz Chambertin font les frais de ces retours.

Cette liste n'est d'ailleurs pas l'occasion de revoir Béatrice Edwige ni Allison Pineau. La première, absente la saison dernière également pour blessure, reprend doucement du rythme avec Ferencvaros, et n'est pas encore prête à retrouver les Bleues. La deuxième, qui n'a pas été convoquée depuis le championnat du monde 2021, espère toujours retrouver l'équipe de France, mais devra pour cela convaincre le sélectionneur avec de bonnes performances en club, notamment en Ligue des champions avec son équipe de Krim. Les dix-huit sélectionnées ont rendez-vous à la Maison du handball le 8 octobre.

La liste des 18 sélectionnées

Gardiennes : Camille Depuiset (Metz Handball) - Laura Glauser (CSM Bucarest) - Hatadou Sako (Metz Handball) Ailières gauches : Coralie Lassource (Brest Bretagne Handball) - Chloé Valentini (Metz Handball) Arrières gauches : Orlane Kanor (Rapid Bucarest) - Grace Zaadi Deuna (CSM Bucarest) Demi-centres : Léna Grandveau (Neptunes de Nantes) - Tamara Horacek (Neptunes de Nantes) - Méline Nocandy (Paris 92) - Estelle Nze Minko (cap) (Györ ETO KC) Pivots : Sarah Bouktit (Metz Handball) - Pauletta Foppa (Brest Bretagne Handball) - Oriane Ondono (Neptunes de Nantes) Arrières droites : Laura Flippes (CSM Bucarest) - Océane Sercien-Ugolin (Vipers Kristiansand) Ailières droites : Lucie Granier (Metz Handball) - Alicia Toublanc (Brest Bretagne Handball)

MG

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
lamirabel29
lamirabel29
9 mois il y a

Pas un mot sur Darleux, bon c'est sur, elle n'a toujours pas repris avec le BBH…..

Imladrik
Imladrik
9 mois il y a
Répondre à  lamirabel29

Même réaction, je ne savais juste pas qu’elle n’avait pas repris.
Cette blessure pourrait être le glas de son parcours en EDF (comme pour Edwige, d’ailleurs), vu la densité aux postes de gardiennes et de pivot.

Jack3544
Jack3544
9 mois il y a
Répondre à  Imladrik

il me semble que la santé de Darleux est été impacté par les commotions successives. espérons pour elle d'abord que cela aille mieux.
par contre je pense que Pineau ne soit plus dans les petits papiers.

Averell
Averell
9 mois il y a

Perso, ce qui m'etonne c'est la selection d'Horacek a la place d'une ARD, Jacques par exemple.
D'un cote, Horacek n'est pas vraiment convaincante et n'est a mon avis que le 4e choix derriere Zaadi, Nocandy et Grandveau.
En revanche a l'ARD on a un vrai probleme: Flippes est tres bonne mais ne tire pas de loin et Sercien-Ugolin est sur courant alternatif en EDF.
J'aurais aime que Jacques, ou une autre ARD, puisse avoir du temps avec le groupe france et pourquoi pas offrir une vraie alternative

Imladrik
Imladrik
9 mois il y a
Répondre à  Averell

J’aimerais vraiment voir Jacques réussir (ou une nouvelle chance à Sajka ?), mais force est de constater qu’elle n’est pas forcément encore au niveau, y compris à Metz où elle a encore à prouver, après avoir été préférée à Maslova. Tant qu’elle n’aura pas pris confiance dans son cocon messin, dur d’espérer la voir faire mieux en EDF.
Bouktit et les gardiennes ont bien saisi leur chance, par exemple, comme Foppa il y a déjà une éternité.

Par contre, je partage le questionnement de Nico sur D. Lassource.

Nico
Nico
9 mois il y a

Et Déborah Lassource ? Même si droitière, elle a fait qqs piges comme ARD, elle défend bien, elle commence à avoir de l’expérience en EDF. Bref un couteau suisse qui peut être utile aux JO. Pourquoi est-elle absente de cette liste? La jeune (et prometteuse) Grandveau ou Horacek lui ont été préférées ?

Sasori9
Sasori9
9 mois il y a
Répondre à  Nico

A mon avis, elle joue à PAris92 qui n'est pas efficace sur le terrain. Donc OK préfère choisir les joueuses qui jouent les coupes d'Europe.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x