EdF (M)

N.Karabatic “c’est excitant d’être les premiers à jouer un mondial au Qatar”

Crédit photo : EHF

Crédit photo : EHF

Invité ce matin de la Matinale de la radio Europe 1, Nikola Karabatic a répondu aux questions du journaliste Thomas Sotto. Du Mondial au Qatar à l’affaire des paris, en passant par son club de Barcelone, l’arrière international français a répondu sans détours aux questions. A 10 jours du début du championnat du monde, le français reste réaliste sur les chances des français d’aller chercher une 5ème étoile mondiale. Cette performance permettrait définitivement aux Bleus de rentrer dans l’histoire du handball international et du sport en général. Retrouvez les meilleurs moments ci-dessous :

À propos du mondial de handball au Qatar :

“Pour nous, ici ou ailleurs, c’est un peu la même chose ! Ce qui est bien, c’est qu’il va faire beau mais on ne va pas trop sortir, au Qatar la vie reste quand même dans les hôtels… Mais c’est excitant d’être les premiers à jouer un mondial au Qatar, de voir comment ça va être organisé, s’ils vont réussir à remplir les salles…”

Le hand français a trouvé la bonne recette ?

“On a la chance d’avoir une génération de joueurs incroyables, au-dessus du lot ! Ils ont beaucoup d’expérience, ils font partie des meilleurs joueurs du monde, ils ont joué dans les meilleurs clubs du monde avec les meilleurs entraineurs, ils ont beaucoup appris, beaucoup apporté à cette équipe de France ! Claude Onesta nous a laissé beaucoup de liberté, il a vu qu’on s’entendait très bien ensemble, qu’on était sur la même longueur d’onde. On a réussi à travailler en osmose et à nous remettre en question après chaque titre, à ne pas prendre la grosse tête.”

On vous reverra en France dans le championnat de France ?

“Pour l’instant je suis à Barcelone, je suis bien là-bas, il me reste 2 ans de contrat. Après, dans le sport, tout va tellement vite, on ne sait pas de quoi demain sera fait, je ne m’avancerai pas sur la suite de ma carrière… Je suis très bien à Barcelone mais ça peut aller très vite…”

Golden League | FRA-DAN Percée de Nikola Karabatic by Handnews

Vous êtes aussi parti à cause du match qui a peut-être donné lieu à des paris truqués…

“Je ne suis pas parti à cause de ça ! Après l’affaire, je suis parti à Aix jouer six mois avec mon frère. Si j’avais dû partir à cause de l’affaire, je serais parti avant d’aller à Aix, des clubs étrangers me proposaient beaucoup plus d’argent que là-bas ! Ce n’était pas à cause de ça, c’était pour aller à Barcelone, c’est le meilleur club du monde, je voulais jouer là-bas !”

C’est une tâche ; vous l’avez digérée ?

“C’est une tache… Oui, c’est sûr que ce n’était pas un moment agréable mais ce n’est pas encore fini : je veux montrer à tout prix que ce n’était pas une tâche, j’ai encore le droit à la présomption d’innocence…”

Vous redoutez le procès ?

“On ne sait pas encore s’il y aura un procès. Je pense qu’on a passé le plus dur : ça a commencé depuis plus de deux ans, je me suis habitué petit à petit, j’arrive à relativiser et passer au-dessus.”

Vous êtes innocent ?

“Euh oui bien sûr, c’est ce que je dis depuis le début.”

Ça vous a blessé, changé ?

“Changé oui, toutes les épreuves nous changent, je pense que ça m’a rendu plus fort, ce sont des étapes comme ça dans la vie d’un homme. Je pense que ça m’a rendu plus fort…”

Une petite faute de gamin dont vous n’auriez pas, les uns, les autres, mesuré les conséquences ?

“Des joueurs ont reconnu avoir parié, ça bien sûr c’était une faute, une grosse connerie, c’était très bête : des paris, ce n’est pas répréhensible pénalement. Les joueurs qui ont parié ont et ont été sanctionné par la fédération et la ligue. Maintenant on devrait, je l’espère, passer à l’autre chose.”

Serons- nous le premier pays à remporter cinq titres ?

“Faudrait trouver un devin avec une belle boule de cristal ! C’est ce qu’on veut bien sûr !”

 Vous ferez quoi, après ?

“Après les JO j’aurai 32 ans ! On n’arrête pas ! Si je suis encore en pleine forme, pas de grosse blessure, je touche du bois, je n’arrête pas ma carrière ! On a encore plein de belles choses à venir, les championnats du Monde en France en 2017. Ce sera pour moi une première, jouer une grande compétition dans mon pays ! J’ai vraiment hâte d’y être. Il me restera aussi quelques belles années avec mon club, je ne sais pas lequel ce sera à ce moment-là… Mon vrai but, c’est être indépendant financièrement à la fin de ma carrière ! D’avoir bien géré mon argent et faire ce qui me plait : la télé, la musique, le cinéma ! Beaucoup de choses me plaisent. Après ma carrière, je ferai quelque chose qui me plait : j’ai toujours fonctionné par passion. Le hand c’est ma passion, j’aurai toujours un pied dedans mais je ferai quelque chose qui me passionnera.”

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).