IHF

Berlin remporte le Super Globe…et le pactole

Wiede Berlin

Les Füchse Berlin ont remporté ce soir le Super Globe après avoir battu Barcelone en demi-finale et Veszprem en finale (28-27 après prolongations). Mais plus que le titre, ce sont le prize money que visaient les dirigeants berlinois.

Les arrêts de Petr Stochl et les six buts de la recrue norvégienne Kent Robin Tönnesen ont permis aux renards berlinois de battre leur deuxième finaliste de la dernière Champions League de rang, pour la plus grande joie de Bob Hanning, le directeur sportif du club : “Nous continuons sur notre rythme d’un trophée par an, et ce depuis trois saisons. J’espère bien que nous allons en remporter même un second cette fois”. Si effectivement, le club berlinois a remporté un nouveau trophée, trois mois après la coupe EHF, il a surtout justifié sa demande de wild card pour la compétition. Un calendrier national chamboulé, un risque énorme de blessures avec trois matchs en trois jours avec un effectif plus que réduit, peu pensaient que le jeu en valait la chandelle… Et pourtant ! Avec 400 000 dollars à la clé, la victoire de ce soir va permettre au club de compenser la perte de son sponsor maillot principal : “En gagnant la finale, nous compenserions plus ou moins la perte d’un de nos sponsors principaux” expliquait Hanning ce matin dans le Berliner Morgenpost. Et alors que Berlin joue pour l’instant sans sponsor sur son maillot, il a ajouté : “C’est triste qu’une équipe qui défend un modèle de développement durable, que ce soit économiquement ou via notre centre de formation en produisant de jeunes joueurs, n’ait pas de sponsor sur son maillot. Pourtant tout est là pour attirer l’attention, les résultats, on passe à la télévision dan un championnat relevé…”

Nenadic BerlinDéjà, en fin de saison dernière, Bob Hanning avait prévenu qu’il ne pourrait garder Evgeni Pevnov et Petar Nenadic (photo de gauche), faute de moyens suffisants. Et même si le Serbe a finalement été conservé après le départ de Pavel Horak, Berlin a laissé partir certains gros salaires comme Konstantin Igropoulo cet été. Et les jeunes du club ont été mis à contribution, à l’image du petit ailier Willy Weyhrauch ou du nouveau venu Fynn-Ole Fritz. Mais le club n’est pas en péril financièrement, jure Hanning : “Nous ne sommes pas en danger, car l’organisation de notre club est bonne, car nous avons toujours payé nos facures à temps et nous n’avons jamais dépensé un argent que nous n’avions pas. Mais nous faisons quand même face à un vrai challenge”. Néanmoins, avec la victoire de ce soir et l’intérêt qu’un tel trophée pourrait susciter, Berlin pourrait bien attirer le regard de quelques investisseurs potentiels…

Kevin Domas

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 10 septembre 2015 à 22h26

    Alors ca, c'est une surprise !!! je ne m'attendais pas ca !!! Tant mieux pour Berlin !!!
    Je pensais à Vesprem !

    • _vince_ - le 11 septembre 2015 à 00h24

      il se font en 48h Barcelone et Veszprém, pas mal. Ils vont vendre cher leur peau en coupe EHF, eux mêmes pour leur succession.
      Et puis la prime va faire du bien à leur budget !!

  2. Kieler - le 11 septembre 2015 à 00h39

    Qui l'aurait cru ? J'aurais pas misé un sous sur Berlin gagnant. Au vu des récentes prestations, Berlin n'aurait pas mérité une place en LDC cette année ? Je pose la question vous en pensez quoi ? Même si c'est trop tard.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).