LFH – 1/2 Play-off retour

Incroyable Issy-Paris !

Grâce à un but marqué dans les cinq dernières secondes par Doungou Camara, Issy-Paris a arraché le premier ticket pour la finale du championnat de France au tenant du titre, Metz (27-21). Un scénario terriblement cruel pour les Messines qui contraste avec une magnifique victoire pour les Parisiennes qui auront joué avec énormément de cœur et d’envie soixante minutes durant. Une qualification qui récompense aussi l’un des effectifs les plus jeunes du championnat.

Issy
Lorsqu’Issy-Paris prend pour la première fois six buts d’avance (14-8, 29′), un premier frisson parcourt l’échine de la vingtaine de supporters messins présents dans les travées du Palais des Sports Charpentier. Sur le parquet, les Dragonnes n’ont marqué qu’un seul but en dix-sept minutes. La faute à une défense parisienne de fer où aucune fille du secteur central n’a plus de 22 ans. Coralie Lassource, Sophia Fehri et autre Kalidiatou Niakaté déménagent tout sur leur passage. Sans Marija Jovanovic – blessée jusqu’à la fin de la saison -, les locales doivent une nouvelle s’organiser autour de Stine Oftedal et s’adapter aux changements de défense proposés par Jérémy Roussel. Avec une certaine réussite puisqu’à la mi-temps, c’est Issy-Paris qui mène (14-9). “On ne fait pas une très belle première mi-temps mais les filles ont tout de suite mis beaucoup d’envie dans leur travail et nous avons eu un peu de réussite, raconte Pablo Morel, l’entraîneur parisien. A la mi-temps, je leur avais dit de ne pas s’affoler, que la victoire allait être longue à se dessiner. Il fallait régler certains détails. Au final, on ne fait pas une très belle deuxième mi-temps non plus mais..”

Camara Issy

Doungou Camara a inscrit le but de la victoire.

Mais les Parisiennes n’auront jamais lâché. Au retour des vestiaires pourtant, les Messines retrouvent enfin des solutions d’attaque. Grace Zaadi distille de bons ballons et allume quelques banderilles (18-15, 39′) et Paule Baudouin reste impeccable sur son aile. Mais l’excellente défense des Parisiennes sur les pivots messines (Kanto 0/1 et Broch 0/1) continue de perturber les offensives des Dragonnes. Mais la solution pour Metz semble alors venir de la défense. La prise en stricte de Stine Oftedal ralentit le jeu parisien et Ailly Luciano profite d’une mauvaise passe adverse pour ramener son équipe à deux buts (21-19, 49′). “C’est à ces moments aussi qu’on se souvient que mon équipe est très jeune, note Pablo Morel. Ce temps faible a été compliqué à gérer mais elles ont été très courageuses.” L’entraîneur parisien pose un temps-mort et la défense parisienne se remobilise avec Armelle Attingré, dans son but, qui continue son show (26-21, 56′). A une minute du gong final, Metz récupère le ballon. A ce moment, ce sont bien les Messines qui sont qualifiées. Mais un temps-mort de Jérémy Roussel et une perte de balle plus tard, Doungou Camara, chasuble sur le dos, vient crucifier les Lorraines à cinq secondes de la fin de la rencontre. Issy-Paris est en finale (27-21, FT). “Nous avons été fébriles tout le match, souffle l’entraîneur messin. Nous prenons ce dernier but alors qu’on perd un ballon quelques secondes plus tôt sur une Attingré Issycombinaison travaillée depuis le début de saison à l’entraînement… On a cafouillé. Issy-Paris a aussi fait un très très bon match et a parfaitement su exploiter notre fébrilité sur ce match.”

Pour la deuxième année consécutive, Issy-Paris disputera donc la finale du championnat de France. “Et celle-ci, j’espère bien qu’on va la gagner, sourit Coralie Lassource. Il faudra se défaire de notre fâcheuse habitude de passer à côté de nos matchs allers si on veut décrocher ce titre. Contre Nîmes ou Fleury, ça sera de toute façon une grosse finale. Nous sommes toutes très heureuses de cette qualification que nous sommes aller chercher avec énormément d’envie. On n’a jamais rien lâché et nous sommes restées très soudées. Je suis trop contente!”

Issy-Paris – Metz 27-21 (14-9)
Issy-Paris – Gardiennes : Garba (0/2), Attingré (14/33). Joueuses : Lassource (5/6), S.Oftedal (3/4), Briemant (0/1), Zalewski (5/6), H.Oftedal (5/9), Spincer (1/3), Niakaté (1/3), Wibe (2/2), Camara (4/5), Fehri (1/1), Issifou.
Metz – Gardiennes : Glauser (5/20), Pierson (2/14). Joueuses : Kpodar, Kanto (0/1), Flippes (0/1), Gros (4/14), Zaadi (4/5), Baudouin (9/10), Broch (0/1), Andryushina (0/1), Basic (1/4), Liscevic (1/3), Mendy.

Le but sur le buzzer de Camara :


Le but de la qualification sur le buzzer de… par Handnews

De Clément et Kevin Domas

Votez pour les meilleures joueuses de la saison en LFH 

Facebook-LFH

Les joueuses d’Issy Paris soutiennent Coralie Lassource dans l’élection du All-Star LFH !


Les joueuses d’Issy Paris soutiennent Coralie… par Handnews

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).