LFH – J8 Avancée

Issy se relance de la meilleure des manières

En match avancé de la 8ème journée de LFH, les joueuses d’Issy-les-Moulineaux ont disposé de celles de Fleury dans un match au scénario fou. Au terme d’une seconde  période maîtrisée, les Lionnes, au finish, ont décroché une précieuse victoire à domicile (23-21) après une série de trois matchs sans victoires. C’est la première défaite pour Fleury cette saison.

Issy-Paris

Les Parisiennes laissent éclater leur joie après avoir fait tomber Fleury, le leader du championnat

“Je ne suis pas satisfait de notre deuxième période tant au niveau de l’agressivité que du comportement qu’on a eu. On prend trop de buts sur le poste de pivot, on prend trop de deux minutes… Cette défaite est une piqure de rappel, c’est vrai, mais il ne faut pas oublier que jouer à Issy est toujours très compliqué.” Frédéric Bougeant pouvait pester hier soir. Ses joueuses ont perdu le fil d’un match qui leur semblait promis à la mi-temps… Ainsi, ce sont les Panthères qui entrent le mieux dans ce match au sommet. Dans un match où les défenses prennent le pas sur les attaques, elles sont les premières à régler la mire, bien aidées par une Zoqbi de Paula des grands soirs (12 arrêts au total). L’écart se creuse (3-5, 10’ ; 3-8, 17’), avec des Parisiennes incapables de trouver le chemin du but pendant près de dix minutes ! Cependant, l’écart ne dépassera pas les cinq buts, la faute à une défense de fer des Parisiennes, qui s’accrochent et qui, à défaut de marquer, ne concèdent pas un trop grand écart après une première mi-temps compliquée (6-11, 30’).

Attingré et Jovanovic sonnent la révolte

Jovanovic-Issy

Marija Jovanovic auteure de 9 buts face à Fleury

Et, en seconde mi-temps, les joueuses de Pablo Morel vont offrir un tout autre visage. Plus agressives et plus adroites dans les phases offensives, elles mettent sous pression les championnes de France, moins précises qu’en début de match (10-13, 46’). Issy se rapproche même à un but, mais deux pertes de balles consécutives, bonifiées par  Barbosa (6 buts), pénalisent des Lionnes pourtant en supériorité numérique… et qui perdent Attingré pour plusieurs minutes (14-17, 44’). L’intensité ne faiblit pas, et c’est Jovanovic, auteure d’une performance XXL pour son retour de blessure (9 buts, dont 7 après la pause !), qui maintient son équipe à flot (17-17, 46’). Les deux équipes se rendent coups pour coups et la fin de match se résume à un duel entre Jovanovic et Barbosa. A ce jeu, c’est l’arrière internationale espagnole qui craquera la première, trouvant sur son chemin une Attingré étincelante (encore 16 arrêts hier soir), de retour sur le terrain pour le money-time. Barbosa qui prendra même un deux minutes évitable pour contestation, laissant ses partenaires à 6 contre 5. Trop dur pour les Fleuryssoises, Lassource clôturant la marque, libérant un Palais des Sports debout derrière son équipe (23-21, 59’). “C’est un tir un peu osé. J’ai vu l’occasion, j’ai su y aller”, soufflera-t-elle à la fin du match.  “C’est une victoire qui nous fait beaucoup de bien, savoure Pablo Morel. Je suis fier de notre équipe, les filles se sont battues sur tous les ballons elles ont été très courageuses. C’est le troisième match d’affilé où tout se joue dans le money-time et cette fois-ci, ça a tourné en notre faveur.” Une deuxième mi-temps dont devront s’inspirer les joueuses de Pablo Morel pour ramener un résultat de Metz samedi prochain. “C’est aussi le lot des équipes qui jouent beaucoup en peu de temps, souligne Fred Bougeant. Aujourd’hui, tout le monde a eu du temps de jeu mais tout le monde n’était peut-être pas prêt à affronter Issy-Paris, une grosse équipe du championnat. Pour autant, nous continuons à travailler, sur ce match y compris, pour être prêt pour le mois d’octobre et la Ligue des Champions.”

Alexandre Tange

Statistiques :

ISSY PARIS HAND : Gardiennes : Attingré (16 arrêts / 34 tirs), Garba (1/4). Joueuses : Lassource (4 buts / 6 tirs), Oftedal S. (3/10), Sercien-Ugolin (0/2), Zalewski (3/5), Oftedal H. (2/5), Niakaté, Nadaud, Wibe (0/3), Fehri (2/2), Bossavy (0/1), Jovanoviç (9/15).

FLEURY LOIRET HANDBALL : Gardiennes : Zoqbi-de-Paula (12 arrêts / 28 tirs), Foggea (3/10). Joueuses : Fernandez-Ibanez (0 but / 2 tirs), Agathe (0/3), Tounkara (3/4), Houette (3/4), Chavez-Hernandez (1/1), Lopez-Herrero (1/2), Nze Minko (3/6), Niombla (2/10), Cissé, Ngo-Leyi (1/1), Cabral-Barbosa (6/12).

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).