LFH – J8

Nîmes sérieux face à l’UBB-MB

L’UBB-MB en quête d’une deuxième victoire dans ce championnat de France se rendait à Nîmes qui avait à coeur de se racheter après ses deux défaites consécutives. N’ayant jamais mené pendant le match, les filles d’Emmanuel Mayonnade s’inclinent logiquement sur le score de 31-22.

Ayglon Nîmes 8

C’était pourtant Audrey Bruneau qui avait ouvert le score. Ce fût la première et dernière fois que l’Union a mené durant la rencontre. Le HBC Nîmes s’est vite mis en route pour mener et ne plus se faire rejoindre. En s’appuyant sur une bonne défense, elles creusent le premier écart assez tôt (5-3, 7′). Cet écart qui semble anodin va continuer de s’accroître tout au long de la rencontre. Faisant preuve d’une plus grande agressivité défensive, les Nîmoises récupèrent des ballons et se projettent vite vers le but. De plus, Camille Ayglon de retour après un petit épisode avec les Bleues est d’une efficacité redoutable au shoot et les Aquitaines ne parviennent pas à la stopper (8-4, 13′). Le stratège bordelais tente pourtant de stopper l’hémorragie en posant ses deux temps-morts dans le premier acte mais rien y fait. Les visiteuses accusent un retard de quatre buts à la pause (16-11, MT). 

Dans le deuxième acte, les choses vont être similaires. La formation gardoise continue de conserver son avance. Ayglon continue son festival, Chebbah suit pour se retour de blessure et l’Union sombre petit à petit. On ne les sent pas en mesure de revenir malgré un regain d’agressivité en défense qui les fait revenir à trois longueurs de leurs adversaires (20-17, 39′). Cela a été le plus petit écart enregistré durant cette période. Face à des adversaires à bout, les Gardoises concluent sérieusement la rencontre sur le score de 31-22. Pour conclure cette première phase, l’UBB n’aura pas d’autre choix que de gagner à Nice si elle ne veut pas être distancée dans ce championnat et Nîmes aura la lourde tâche de se déplacer chez le leader, Fleury.

Les réactions

Charlène Clavel: “On avait à coeur chez nous de montrer un autre visage que celui montré à Besançon. Après les deux défaites c’était important de gagner ce match pour prendre de la confiance pour aller chercher des points à Fleury et à Dijon.”

Noémie Lachaud:”On savait que ce soir ça allait être un combat, elles ont enchaîné deux défaites et on savait que ça allait être compliqué en termes d’intensité. Je pense qu’aurait pu être au niveau si on n’avait pas manqué de stabilité. On a couru derrière le score pendant tout le match et on s’écroule logiquement à la fin.”

 

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Edwige - le 17 octobre 2015 à 10h50

    Un bravo particulier à Mouna et à Camille mais si seulement les jeunes et Maia pouvaient jouer un peu plus ça ferait plaisir aussi.
    Elles doivent en avoir assez de cirer le banc !!!!!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).